Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Vanquish in Vengeance

Chronique de Vanquish in Vengeance

Incantation  - Vanquish in Vengeance (Album)



782. Le roi des Francs, Charlemagne est au pouvoir depuis quatorze années, période durant laquelle il commence sa politique de conquêtes. Dès 772, il tente d’assujettir les saxons. La chose est malaisée, tant ce peuple offre une vaillante résistance. Il attaque le grand temple des Externsteine, sans prévenir, violant ce sanctuaire païen. Dès lors, il n’aura de cesse d’imposer son pouvoir et sa foi.

782. Des Saxons se révoltent. Le moine Éginhard est assuré que c’est la religion païenne des Saxons qui est la cause de cet entêtement à ne pas reconnaitre leur nouveau souverain. Il préconise donc de s’en prendre aux représentants religieux les plus influents, les Godhar, sans oublier les nobles. La tradition retient que 450 personnes ont été réunies à Verden pour se soumettre définitivement. Il leur aurait été demandé de se convertir au christianisme. En cas de refus, la mort par décapitation leur était promise. Refusant d’abjurer leur foi, ces 450 hommes furent victimes d’un massacre dans un lieu au nom évocateur, Blutbecken. Charlemagne et les siens érigèrent une croix de quatre mètres de hauteur, véritable affront aux yeux des Saxons.

Cet épisode sanglant du règne de Charles Ier, Incantation se propose de vous le narrer à travers son neuvième album. Très rapidement, l’on se rend compte que la musique est au diapason du thème abordé. Le quatuor n’a pas son pareil pour tisser des ambiances sombres à souhait. Les 52 minutes de cet opus entrainent l’auditeur vers une période sinistre. Les riffs de John McEntee et d’Alex Bouks engendrent des images sanglantes et inquiétantes. L’évocation de ce massacre par des compositions inspirées est une très belle réussite. Les onze titres s’enchainent naturellement, sans qu’aucune longueur ne vienne prendre place. Incantation attire l’attention pour ne la relâcher qu’à la dernière seconde. Le silence qui fait suite est alors propice à intérioriser la déflagration sonore qui vient d’être infligée. Une envie irrémédiable de se plonger de nouveau dans cette œuvre prend souvent le dessus…vous voici de nouveau de retour au Moyen-âge, dans les forêts germaniques, pour revivre dans un monde où la violence et la haine règnent en maîtres.

Les américains n’ont pas fait les choses à moitié. Le moindre détail a été étudié pour proposer un album sans faille. Le Death Metal puissant de la horde fait la part belle aux changements de rythme et les passages lourds sont légion. Ils apportent ici une aura tout à fait particulière, renforçant l’aspect ténébreux de l’ensemble. A cet égard, des pièces telles que « Profound Loathing » ou « Transcend into Absolute Dissolution » et son début qui aurait de quoi faire pâlir bon nombre de groupes de Doom Death, sont remarquables. Le travail vocal de John McEntee est impressionnant, lugubre et parfaitement en phase avec la musique. Quant à la production, elle consolide des morceaux déjà pétris de qualité. Le mixage confié à Dan Swano fait de « Vanquish in Vengeance » un disque d’une brutalité inouïe.

L’ombre de la mort plane tout au long de cette livraison. Petit à petit, elle se fait plus présente. L’atmosphère devient pesante au fur et à mesure que défilent les minutes. «Legion of Dis » clôt l’album de la meilleure façon qui soit. A l’instar d’un film, ce morceau, qui s’apparente à une scène finale des plus dramatiques, amène à un funeste dénouement. La fin du titre et ses effluves mortifères ont de quoi interpeller. Comment avec des instruments classiques, ces êtres humains sont-ils capables de pareille prouesse ?

« Vanquish in Vengeance » est un album enthousiasmant qui témoigne de l’excellente santé d’Incantation. Rares sont les groupes à parvenir à donner vie à des œuvres aussi ambitieuses, mêlant avec brio véhémence et terreur. Assurément l’une des meilleures choses qu’il m’ait été donné d’entendre dans le style depuis de nombreux mois.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Vanquish in Vengeance - Infos

Voir la discographie de Incantation
Infos de Vanquish in Vengeance
acheter sur Amazon
Sortie : 26 novembre 2012
Genre : Death Metal
Label : Listenable Records
Playlist :
1. Invoked Infinity (03:17)listen
2. Ascend into the Eternal (04:34)
3. Progeny of Tyranny (03:45)
4. Transcend into Absolute Dissolution (06:49)
5. Haruspex (03:56)
6. Vanquish in Vengeance (03:15)
7. Profound Loathing (08:02)
8. The Hellions Genesis (04:17)
9. From Hollow Sands (03:09)
10. 10. Legion of Dis (11:17)
écouter : Ecouter l'album

Incantation

Incantation
Incantation
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis


Mithridatic
Mithridatic
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts: