Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Biohazard

Chronique de Biohazard

Biohazard  - Biohazard (Album)

Early Years



Biohazard est né en 1987 dans les bas quartiers de Brooklyn avec à sa tête Evan Seinfeld, d’origine juive ashkénaze. Même si il n’arborait pas encore une musculature impressionnante et une multitude de tatouage sur le corps, le leadeur de la formation avait dans son ambition de percer dans la musique à cracher la misère sociale et les inégalités des chances dans la ville qu’il l’a vu grandir dans la veine de Cro-Mags ou Agnostic Front.

Après une première démo en compagnie de son premier batteur, Anthony Meo, le groupe est qualifié de fasciste et profanant la suprématie blanche, ce que le groupe se défendit suivant les origines de chacun. Deux années après la première démo, Meo quitte le groupe, c’est donc l’arrivée de l’actuel batteur, Danny Schuler.

Avant de pouvoir assouvir leurs ambitions, les new yorkais se voient confrontés à un nombre impressionnant de refus de jouer des concerts. Les patrons pensaient que le combo était trop violent et que cela allait dégénérer. Puis, c’est la consécration, Biohazard parvient à participer à la première partie de Mucky Pup en jouant quelques titres. Tout s’enchaine avec un petit contrat chez Maze Record et vient alors le premier album du combo sobrement nommé « Biohazard ».

Avec cet opus, les sujets principaux qui caractériseront le groupe tout au long de leur carrière, que ce soit avec le marquant Urban Discipline à Means to an End, sont présents : guerres des gangs, drogues et violences.

Par contre, musicalement, la machine est chaude mais peine à démarrer. Certainement dû à cette production fade et creuse, sans réel âme, ni conviction.

Biohazard était encore un groupe très encré dans un hardcore rural, très inspiré du punk dans la rythmique. On parviendra à définir réellement le groupe sur Urban Discipline, avec du crossover, c'est-à-dire en incorporant des éléments thrash, surtout dans les guitares. Certains morceaux, comme Victory ou Wrong Side Of The Tracks, garderont leurs places au sein de la set list des new yorkais au fil des années. Pour cause, les titres sont nettement au dessus du lot, ressortant une hargne et une énergie communicative.

Le duo vocal entre Billy Graziadei, au registre plus aigu dans un esprit punk, et Evan Seinfeld, n’ayant pas encore un chant totalement rauque et chaud à la bordure du hip hop, déborde d’inventivité, sauf qu’il se lance de manière trop approximative. L’envie de bien faire est là mais Biohazard n’est qu’un simple groupe parmi tant d’autres dans le paysage NYHC.

Bobby Hambel est également moins présent, ses soli ont moins impactes, si le guitariste est au summum de son art sur State Of The World Address, il est au minimum de son inspiration ici. Hold My Own reste la meilleure preuve de son niveau de l’époque, Skinny Song ou Pain montrent la mauvaise face de son jeu. Suite à ça, Bobby se spécialisera dans la manipulation de la pédale wah-wah, cartonnant le tout avec son groove.

Vous l’aurez vite compris, « Biohazard » est un premier album sincère, mais peu frappant. Mais il a été aussi très mal distribué par son label à l’époque, ce qui n’empêchera pas le groupe de signer chez Roadrunner Records en 1992. Le succès arrivera avec la sortie du reconnu Urban Discipline, où Punishment déferlera sur les ondes avec un son plus vif et incisif.

(0) Modifier l'article
par Choko, le 6 janvier 2010
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Biohazard - Infos

Voir la discographie de Biohazard
Infos de Biohazard
acheter sur Amazon
Photo
Photo
Biohazard - Biohazard


Sortie : 30 juin 1990
Genre : Hardcore
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Retribution (4:26)paroles de Retribution
2. Victory (2:29)paroles de Victory
3. Blue Blood (2:29)paroles de Blue Blood
4. Howard Beach (2:09)paroles de Howard Beach
5. Wrong Side Of the Tracks (3:54)paroles de Wrong Side Of the Tracks
6. Justified Violence (4:09)paroles de Justified Violence
7. Hold My Own (2:27)paroles de Hold My Own
8. Panic Attack (2:38)paroles de Panic Attack
9. Pain (2:35)paroles de Pain
10. Survival of the Fittest (3:30)paroles de Survival of the Fittest
11. There & Back (2:16)paroles de There & Back
12. Scarred for Life (4:02)paroles de Scarred for Life
écouter : Ecouter l'album



Biohazard

Biohazard
Biohazard
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Sick Of It All
Sick Of It All
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Agnostic Front
Agnostic Front
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Cro-Mags
Cro-Mags
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Don't Talk Science
Don't Talk Science
2011

Chronique de Fuel to the Fire
Fuel to the Fire
2006

Chronique de Instinct
Instinct
2003

Chronique de Voiceprint
Voiceprint
1996

Victory
Victory
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne