Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de October Rust

Chronique de October Rust

Type O Negative  - October Rust (Album)



Un an après avoir fait le bonheur des homosexuelles et des patrons de bureau, Peter Steele et sa bande décident de donner vie au romantique October Rust. Petit changement par rapport aux précédents albums du groupe, le départ de Sal Abruscato, partit rejoindre Life of Agony, et l'arrivée de Johnny Kelly (Danzig), au poste de batteur.
Josh Silver et Kenny Hickey, respectivement au clavier et à la guitare, tiennent toujours aux postes.
C'est donc trois ans après l'érotique Bloody Kisses qu'on retrouve Type O Negative pour un voyage à travers l'amour , la depression et la douceur.

Le moins que l'on puisse dire c'est que depuis le précédent opus du groupe, c'est que le tempo a nettement ralentit. Nous n'avons pas affaires au Type O au tendance hardcore des débuts. Le combo évolue dans un registre nettement plus gothique voir doom contrairement à ce qu'ils nous avaient habitués. Vous aurez le sourire dès le début, sachant que le groupe assez dérisoire, se présente et remercie tout les acheteurs du skeud en guise introduction.
Est-ce donc ce à quoi nous avaient habitués les New Yorkais ?!
Type O Negative n'est pas là où on l'attendait, nous surprend mais malgré toute cette finesse, des compositions un peu plus énergiques dans la veine d'un Slow, Hard And Deep n'auraient pas été de refus. Même si le médiocre tube "My Girlfriend's Girlfriend" fait son apparition, aucun titre ne vous fera headbanguer ... Non, nous avons affaire à un album très complexe, mature synonyme d'une grande reconnaissance. Le groupe change radicalement de style et se rapproche d'un metal gothique envoutant. Pas de solos à la Black No.1, Kenny Hickey, assurant toujours les choeurs, fournit un douloureux et énigmatique travaille de composition avec ses six cordes, en parfaite harmonie avec les atmosphères déployés par Josh Silver. La guitare acousitque est également de la partie sur un Die With Me ou encore sur Green Man, ressortant le côté "hippie" de Peter Steelen avec des paroles comme "I'm the green man".

Vous vous laisserez agréablement emporter tel une feuille morte parcourant les mois pour revenir à la vie. Le clavier prend une place plus importante dans les compositions, valorisant la voix profonde et sensuelle de Peter Steele,qui nous étale (sa vingtaine de centimètres) son talent de compositeur sur la table. Comme sur ce "Love You To Death", certainement plus belle composition des New Yorkais au texte déchirant, remplit d'amour, de sensation forte et d'émotion. La basse arrondit nos sens, nous rendant faible et touché par ces séduisantes mélodies.
Haunted, au tempo lent et douloureux, clôture cet album sur une sombre, planante et inquiétante mélodie, d'une beauté mystique qui, confirme toute la souffrance du groupe.
Puis qu'est ce qu'on entend à la fin, un Type O s'excusant de la médiocrité de cet opus majestueux, ce qui est sûre, c'est que Steele et ses compères n'ont pas perdus leur sens de l'humour .

C'est donc la tête haute et victorieuse, que les New Yorkais ressortent. Malgré quelques chansons mal exploités et baclés, Type O Negative nous a emmené dans cette captivante et déchirante épopée, où ils revèlent toute leur subtilité et leur magie au bout de quelques écoutes. Jamais égalé par la suite cet October Rust ,vous permettra sans doute de faire l'amour sur une peau de bête au bord d'un feu accompagné par une bonne bouteille de Bordeaux tout en nous laissant un arrière gout de nostalgie et une 'tite larme à l'oeil ...



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




October Rust - Infos

Voir la discographie de Type O Negative
Infos de October Rust
acheter sur Amazon
Sortie : 1996
Genre : Gothic Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Bad Ground (0:38)paroles de Bad Ground
2. Intro (0:21)paroles de Intro
3. Love You To Death (7:08)paroles de Love You To Death
4. Be My Druidess (5:25)paroles de Be My Druidess
5. Green Man (5:47)paroles de Green Man
6. Red Water (Christmas Mourning) (6:48)paroles de Red Water (Christmas Mourning)
7. My Girlfriend's Girlfriend (3:46)paroles de My Girlfriend's Girlfriend
8. Die With Me (7:12)paroles de Die With Me
9. Burnt Flowers Fallen (6:09)paroles de Burnt Flowers Fallen
10. In Praise Of Bacchus (7:36)écouterlistenparoles de In Praise Of Bacchus
11. Cinnamon Girl (4:00)paroles de Cinnamon Girl
12. The Glorious Liberation Of The People's Technocratic Republic Of Vinnland By The Combined Forces Of The United Territories Of Eu (1:07)paroles de The Glorious Liberation Of The People's Technocratic Republic Of Vinnland By The Combined Forces Of The United Territories Of Eu
13. Wolf Moon (Including Zoanthropic Paranoia)écouterlistenparoles de Wolf Moon (Including Zoanthropic Paranoia)
14. Haunted (6:37)paroles de Haunted
15. Outro (10:07)paroles de Outro
écouter : Ecouter l'album



Type O Negative

Albums chroniqués :
Chronique de Dead Again
Dead Again
2007

Chronique de Life Is Killing Me
Life Is Killing Me
2003

Chronique de October Rust
October Rust
1996

Chronique de Bloody Kisses
Bloody Kisses
1993

Type O Negative
Type O Negative
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Gothique Metal
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Alpha Noir
Alpha Noir
2012

Chronique de Lusitanian Metal
Lusitanian Metal
2008

Chronique de Night Eternal
Night Eternal
2008

Chronique de The Antidote
The Antidote
2003

Moonspell
Moonspell
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Gothique Metal
Origine : Portugal

Rapports de concerts: