Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Stars Would Not Awake You

Chronique de The Stars Would Not Awake You

Tempestuous fall  - The Stars Would Not Awake You (Album)

... et les étoiles s'éteignent



Si je vous dis Dis Pater, vous allez me parler du groupe russe de doom/gothique. Eh bien pas seulement. Dis Pater est aussi le nom d'un homme, fondateur des groupes Midnight Odyssey et The Crevices Below, qui s'attaque aujourd'hui à un autre style de musique et quitte les froideurs du black métal pour rejoindre les tréfonds du Funeral Doom. Esprit prolifique, mais ô combien torturé, Dis Pater nous a habitué à des musiques très atmosphériques, défiant ainsi toutes les règles de bases du black métal.

En s'attaquant au Funeral Doom, l'artiste n'a que l'embarras du choix en ce qui concerne les ambiances atmosphériques car oui, le style se veut aujourd'hui très ambient et malheureusement, il ne suffit pas de multiplier les claviers pour faire un bon album. Trop de groupes se complaisent dans la facilité, nous proposent des albums sans profondeur et l'on voit émerger des pâles copies de Shape of Despair, ou Ea. Et Dis Pater l’a bien compris et ne tombe pas dans le piège de la facilité.

La musique de The Stars Would Not Awake You est très riche et dès le premier morceau Old & Grey, cette richesse nous frappe de plein fouet. Les passages atmosphériques s’imbriquent parfaitement avec les passages plus lourds, plus pesants. Cette lourdeur est amenée par la guitare qui nous assène de véritables coups de poing à chaque accord. La batterie est plus présente dans les passages plus allants, plus rythmés, qui au vu du style, se font rares forcément. Les passages atmosphériques laissent inévitablement la part belle au clavier, mais ces parties peinent un peu à surprendre. Ces passages sont très aériens mais ont un petit goût de déjà-vu. Seul le violon permet d’apporter une originalité et une majestuosité à l’ensemble, mais malheureusement, ces apparitions restent rares.

Comme dans tout bon groupe de Funeral Doom, la musique de Tempestuous Fall se veut lancinante, à la fois éthérée et sombre, et bien sûr longue, en moyenne 12 minutes par morceau. L’originalité et la grande surprise de cet album proviennent de la voix de Dis Pater. Oscillant entre murmure, voix claire et voix gutturale selon les ambiances, sieur Pater maîtrise parfaitement le sujet. Quel que soit la configuration, cette voix grave apporte énormément de profondeur à la musique

Le point culminant de l’album est le morceau The Stars Would Not Awake You avec une longue et magnifique introduction au piano, avant de laisser place à toute la puissance du groupe. La musique se déchaîne à l’aide de la voix gutturale et de la guitare, on est comme asphyxié face à cette force musicale et lorsque l’on pense relever la tête à l’aide d’un passage au piano, cette puissance revient encore plus forte pour nous asséner le coup de grâce.

Pour un premier album, la musique de Tempestuous Fall est bien aboutit, le recul et l’expérience de Dis Pater se ressentent. La voix est parfaitement maîtrisée, les passages lourds sont excellents, seuls les passages atmosphériques sonnent un peu creux par moment et manque un peu de recherche sauf lorsque le violon s’exprime. Un bon début cependant, qui est très prometteur pour la suite.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 3 commentaires précédents
On va dire que la note se remarque. Je suis assez curieux des infos car la note est sèche.
mar. 7 août 12- 22:21  
Ben en fait, je n'ai pas encore mis de note...
mar. 7 août 12- 22:27  
Ah, le site a mis un zéro par défaut. Bonne chance pour ta chronique alors.
mar. 7 août 12- 22:38  


The Stars Would Not Awake You - Infos

Voir la discographie de Tempestuous fall
Infos de The Stars Would Not Awake You
acheter sur Amazon
Sortie : 26 juin 2012
Genre : Death / Funeral Doom
Label : I, Voidhanger
Playlist :
1. Old & Grey (10:39)
2. Beneath a Stone Grave (14:09)
3. Marble Tears (13:16)
4. The Stars Would Not Awake You (10:56)
5. A Cold Stale Goodbye (14:33)
écouter : Ecouter l'album

Tempestuous fall

Albums chroniqués :
Chronique de The Stars Would Not Awake You
The Stars Would Not Awake You
2012

Tempestuous fall
Tempestuous fall
Voir la page du groupe
Création : 2011
Genre : Doom Metal
Origine : Australie




Groupes en rapport


Disembowelment
Disembowelment
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Doom Metal
Origine : Australie


Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de An Ode To Woe
An Ode To Woe
2008

Chronique de The Angel And The Dark River
The Angel And The Dark River
1995

My Dying Bride
My Dying Bride
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Daylight Dies
Daylight Dies
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Sovran
Sovran
2015

Chronique de Sovran
Sovran
2015

Chronique de A Rose for the Apocalypse
A Rose for the Apocalypse
2011

Chronique de No Greater Sorrow
No Greater Sorrow
2008

Draconian
Draconian
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Doom Metal
Origine : Suède


Albums chroniqués :
Chronique de Black Masses
Black Masses
2010

Chronique de Black Masses
Black Masses
2010

Chronique de Dopethrone
Dopethrone
2000

Electric Wizard
Electric Wizard
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Epicus doomicus metallicus
Epicus doomicus metallicus
1986

Candlemass
Candlemass
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Doom Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: