Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Firebirth

Chronique de Firebirth

Gotthard  - Firebirth (Album)

 7 
10



Le dramatique destin qui frappa en ce 5 Octobre 2010, nous privant ainsi de l'un des chanteurs les plus talentueux de sa génération, bouleversa indiscutablement l'existence de ceux qui, comme votre modeste obligé, avaient été touchés par le timbre si particulièrement habité de ce chanteur sur les travaux de Gotthard. En ce jour sombre, sous un déluge diluvien, Steve Lee venait, en effet, de mourir dans un tragique accident de la route alors qu'il était âgé de 47 ans à peine, plongeant l'ensemble des adeptes du groupe helvète dans un profond désarroi et dans une tristesse incommensurable. Afin de communier avec un peuple profondément attristé et afin de tenter d'atténuer un peu cette immonde souffrance, les quatre de Lugano décidèrent de nous convier à un dernier hommage partageant avec nous un Homegrown - Alive in Lugano où l'on pouvait entendre, une fois encore, la maestria du défunt. Puis vint le temps des décisions pénibles, fallait il continuer sans celui qui donnait cette teinte si singulière à la musique de ce collectif? Finalement le groupe se résolut à recruter un nouveau chanteur, Nic Maeder, et sortit, en cette année 2012, un opus intitulé Firebirth.

Difficile d'appréhender une telle œuvre tant, bien évidemment, l'ombre du disparu hante chacun de ses méandres. Pourtant la prouesse de ce nouveau membre est d'avoir su, tout en proposant une interprétation un peu différente de celle de son regretté prédécesseur, y gardé vivace son esprit en inscrivant sa prestation dans les pas de ceux de Steve. Perpétrant ainsi une tradition propre à la formation suisse, il nous propose un changement tout en douceur. Très empreint de continuité donc. De plus cette volonté d'apaisement caractérisant ce nouveau chanteur désireux de ne pas oublier le passé, flattant ainsi d'emblée des détracteurs prompts aux comparaisons forcément compliquées, est une preuve supplémentaire sinon de son talent tout au moins de son discernement.

Finalement, outre ces douloureux changements imposés par ce cruel destin, ce Firebirth s'inscrit assez paisiblement dans le prolongement d'un Need to Believe fort sympathique. Mieux encore, il parvient à raviver certaines vertus que l'on pensait devoir définitivement oublier dans le Hard Rock du quintette. Faisant fi du drame, dès les premières mesures d'un très bon Starlight, aux premier riffs subrepticement bluesy, le plaisir est présent. Et d'ailleurs Give me Real, l'incisif Fight aux détours pugnaces et aux refrains splendide, le plus enjoué Yippie Aye Yay, les efficaces The Story is Over et Right On ou encore, par exemple, le très entrainant I Can, ne sauraient altérer ces premières bonnes impressions.

Au chapitre, si coutumier, des ballades, il faudra reconnaitre qu'une fois encore le groupe n'aura pas été avare puisqu'elles seront pléthores. Et qu'une fois encore certaines seront nettement moins indispensables que d'autres. Si un Remember it's Me aux refrains somptueux, un Tell Me très touchant ou un émouvant Where Are you dédié à Steve Lee sauront indiscutablement nous attendrir, ils n'en sera pas tout à fait de même pour un Shine et un Tell me Back un peu trop classiques.

Aussi paradoxal et horrible que cela puisses paraitre l'absence de Steve Lee aura donc octroyé un souffle légèrement nouveau à ce disque. Une respiration inédite profitable. En d'autre terme la mort aura brisé les hommes, les amis et la famille mais aura redonné une certaine vigueur aux artistes. Le grand cycle de la vie en somme. Le chanteur peut donc reposer en paix, ce Gotthard auquel il aura tant donné est plus vivant que jamais et le prouve avec un très bon Firebirth.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Firebirth - Infos

Voir la discographie de Gotthard
Infos de Firebirth
acheter sur Amazon
Sortie : 1 juin 2012
Genre : Hard Rock
Label : Nuclear Blast
Playlist :
1. Starlight
2. Give Me Real
3. Remember It’s Me
4. Fight
5. Yippie Aye Yay
6. Tell Me
7. Shine
8. The Story’s Over
9. Right On
10. S.O.S
11. Take It All Back
12. I Can
13. Where Are You
écouter : Ecouter l'album



Gotthard

Albums chroniqués :
Chronique de Bang!
Bang!
2014

Chronique de Firebirth
Firebirth
2012

Chronique de Need To Believe
Need To Believe
2009

Chronique de G.
G.
1996

Gotthard
Gotthard
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Hard Rock
Origine : Suisse

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Bonfire
Bonfire
Voir la page du groupe
Création : 1972
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Aerosmith
Aerosmith
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: