Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Underworld

Chronique de Underworld

Adagio  - Underworld (Album)

 8 
10

Underworld: retour en force du gothique



On ne présente désormais plus la légende française du gothique Adagio. La bande à Stephane Forte a en l'espace de neuf ans conquis le monde du metal et s'impose aujourd'hui comme une référence française du genre aux côtés de The Old Dead Tree. A l'heure où le combo sort son nouveau méfait, nous allons nous attacher à leur oeuvre la plus complète et la plus prolifique à ce jour, le chef d'oeuvre de 2003 intitulé Underworld.

Beaucoup d'influences dans cette galette, à commencer par l'atmosphère gothique bien sûr, mais également le classique (intro au clavier de "Next Profundis"), le progressif (le chant et le son de guitare rappellent fortement Symphony X), et le symphonique ("Introitus solvet saeclum in fadilla").

Comme à son habitude, le groupe met le paquet pour nous proposer le meilleur et ça marche: les musiciens sont en grande forme; il faut à ce propos féliciter tout le travail effectué par Stéphane Forte mais également celui fait par le claviériste, omniprésent sur l'ensemble de l'album ("Chosen" et ses solos hallucinants). L'émotion gothique est bien présente sur tout le skeud et ce à l'aide du clavier et de la guitare qu'il faut à nouveau féliciter: "Promisses", "Missa Aeterna" tout s'enchaîne pour le plus grand plaisir de l'auditeur qui se remplit les oreilles de mélopées douces et poétiques.
Mais il faut encore se pencher un peu plus sur ce bijou pour en découvrir toutes les facettes et en particulier sur le titre éponyme "Underworld", chef d'oeuvre de 13 minutes où la magie Adagio opère: il se dégage une telle énergie de ce titre qu'il ne peut laisser totalement insensible. L'ensemble est magnifiquement interprété, le gothique est à son paroxysme grâce entre autres à une guitare puissante et énergique et aux claviers omniprésents, à l'image du reste de l'album.

Au final, Adagio propose avec ce Underworld un album nouveau et très riche musicalement dans lequel tous les instruments semblent s'en donner à coeur joie. Mention spéciale à Forte et à son comparse claviériste qui font l'âme de ce cd.
Adagio signe ici une perle du metal et redynamise un style qui commençait à s'essoufler. Pour rappel; la même année The Old Dead Tree sortait son bijou The nameless disease. Ce n'est pas pour rien que ces deux groupes sont les fers de lance de la mouvance gothique française. Si vous ne connaissez pas trop le gothique, alors Adagio est fait pour vous!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Mais c'est pas franchement goth, Adagio !
ven. 27 févr. 09- 13:05  
Un léger esprit lol
lun. 2 mars 09- 22:50  


Underworld - Infos

Voir la discographie de Adagio
Infos de Underworld
acheter sur Amazon
Sortie : 23 octobre 2003
Genre : Power Symphonique
Label : Nothing To Say
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Next Profundis (07:39)à écouter en premierparoles de Next Profundis
2. Introitus/Solvet Saeclum in Favilla (08:14)paroles de Introitus/Solvet Saeclum in Favilla
3. Chosen (07:52)à écouter en premierparoles de Chosen
4. From My Sleep to Someone Else (06:37)paroles de From My Sleep to Someone Else
5. Underworld (13:25)à écouter en premierparoles de Underworld
6. Promises (05:03)paroles de Promises
7. The Mirror Stage (06:31)paroles de The Mirror Stage
8. Niflheim (08:09)paroles de Niflheim
écouter : Ecouter l'album



Adagio

Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Silverthorn
Silverthorn
2012

Chronique de Ghost Opera
Ghost Opera
2007

Chronique de The Black Halo
The Black Halo
2005

Chronique de Epica
Epica
2003

Kamelot
Kamelot
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de New Obscurantis Order
New Obscurantis Order
2001

Anorexia Nervosa
Anorexia Nervosa
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Black Metal
Origine : France



Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie


Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nemesis
Nemesis
2013

Chronique de Unbreakable
Unbreakable
2013

Chronique de Elysium
Elysium
2011

Chronique de Polaris
Polaris
2009

Stratovarius
Stratovarius
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Power Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts: