Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de See You On The Other Side

Chronique de See You On The Other Side

Korn  - See You On The Other Side (Album)

See you in the hole...



Le voilà le début de la fin de Korn. Le groupe de Bakersfield pond avec ce See you on the other side un premier échec dans une discographie pourtant truffée d'excellentes productions. Les géants du néo ne sont plus et il va falloir faire avec. D'autant plus que depuis cet album, ils n'ont pas été foutu de revenir avec un bon album et pourtant Dieu sait s'ils en ont sorti de bons albums: Untouchables, Take a look in the mirror, ou encore l'énorme Issues.

Mais voila, Korn a changé, est devenu commercial et par là-même, mauvais, à l'image d'un Unplugged ridicule où Jonathan Davis tente péniblement de nous convaincre avec ses mélodies miévreuses et pathétiques (écoutez cette abomination de "Freak on a Leash" avec Amy Lee d'Evanescence et vous comprendrez!). Mais revenons-en à l'objet du débat : See you on the other side. Je l'ai dit, cet album est mauvais. Mauvais dans la mesure où Korn ne joue plus son néo metal malsain et sombre à souhait mais une sorte de pseudo metal électro commercial comme le fait Linkin Park. "Twisted transistor" en est la preuve : riffs mous où le chant de Davis ne fait pas d'étincelles. Les paroles sont vides de sens, bref il n'y a rien à tirer de cette chanson. Et c'est comme ça la plupart du temps à l'écoute de cette production: on ne ressent rien, les mélodies ne sont pas accrocheuses, Davis tente pourtant d'y mettre du sien ("Souvenir", "For no one" et son refrain limite rap). Seuls quelques titres parviennent à nous convaincre de ne pas jeter le skeud : "Liar" et son riff néo pachydermique, "For no one", "Politics". Mais voilà, cela ne suffit pas à masquer les imperfections de cet album : chansons trop longues et pas percutantes, cornemuse inutile... la dynamique est rompue, surtout lorsqu'on entend Korn interpréter des titres comme "Tearjerker", sorte de pseudo-ballade mélancolique dans laquelle Davis s'essaye à devenir chanteur pop. Absolument ridicule.

Mais surtout, c'est l'apport électro qui rend cet opus complexe et incompréhensible : pourquoi donc rajouter ces sons stridents et grinçants au possible ? Cela ne fait que rendre le tout brouillon et donc indigeste à l'oreille, à l'instar d'un "Twisted transistor" commercial ou d'un "10 Or a 2 way" plat et pompeux.
Avec ce See you on the other side, on n'atteint pas encore le sommet de la nullité mais presque. Davis et ses comparses n'ont pas eu l'imagination débortante qu'ils avaient jusqu'alors et nous proposent un disque mou, sans temps fort et surtout le premier déchet d'une longue série de bouses commerciales dont l'Unplugged est la perle. A réserver exclusivement aux vrais fans du combo californien.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 1 commentaires précédents
Là il faut dire que je m'y perd, Int tu t'es trompé ou bien tu as vraiment trouvé l'album bon ? Même moi qui aime KoRn, j'ai été très déçu par l'album.
dim. 7 juin 09- 13:59  
... Nanoroux... Quel enfoiré ! :nerd:
dim. 7 juin 09- 16:04  
Wow... la chronique est d'une incroyable justesse...
Jme souviens avoir attendu cet album pendant longtemps et avoir été méchamment déçue...

mer. 10 juin 09- 00:16  


See You On The Other Side - Infos

Voir la discographie de Korn
Infos de See You On The Other Side
acheter sur Amazon
Sortie : 6 décembre 2005
Genre : Neo Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Twisted Transistor (4:12)à écouter en premierécouterparoles de Twisted Transistor
2. Politics (3:15)à écouter en premierécouterparoles de Politics
3. Hypocrites (3:49)paroles de Hypocrites
4. Souvenir (3:49)écouterparoles de Souvenir
5. 10 Or A 2-Way (4:41)paroles de 10 Or A 2-Way
6. Throw Me Away (4:41)paroles de Throw Me Away
7. Love Song (4:18)paroles de Love Song
8. Open Up (6:15)paroles de Open Up
9. Coming Undone (3:19)à écouter en premierécouterlistenparoles de Coming Undone
10. Getting Off (3:25)paroles de Getting Off
11. Liar (4:14)paroles de Liar
12. For No One (3:37)paroles de For No One
13. Seen It All (6:19)paroles de Seen It All
14. Tearjerker (5:05)paroles de Tearjerker
écouter : Ecouter l'album

Korn

Korn
Korn
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Koi No Yokan
Koi No Yokan
2012

Chronique de Diamond Eyes
Diamond Eyes
2010

Chronique de Saturday Night Wrist
Saturday Night Wrist
2006

Chronique de White Pony
White Pony
2000

Deftones
Deftones
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Faith No More
Faith No More
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Avant-garde metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
2004

Chronique de Iowa
Iowa
2001

Chronique de Slipknot
Slipknot
1999

Slipknot
Slipknot
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hypnotize
Hypnotize
2005

Chronique de Mezmerize
Mezmerize
2005

Chronique de Steal This Album!
Steal This Album!
2002

Chronique de Toxicity
Toxicity
2001

System of a Down
System of a Down
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Lofofora
Lofofora
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Neo Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Linkin Park
Linkin Park
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Disturbed
Disturbed
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: