Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Disincarnate

Chronique de Disincarnate

Loudblast  - Disincarnate (Album)

 7 
10



Avec Disincarnate, Loudblast passe aux choses sérieuses et cet album voit la tournure thrash des lillois en un death metal, rappelant Morbid Angel. Le premier album du groupe avait servi à faire découvrir la machine française et rapidement, le nom de Loudblast allait s’expatrier vers le continent qui avait vu naitre les pointures du death metal de l’époque. Les Loods partent dans l’antre du death metal américain, là où Slowly We Rot, Arise, Scream Bloody Gore ou encore Altars Of Madness ont été enregistrés : le Morrisound Recordings de Tampa, Florida (ouais, pour l’occaz’, sortez vos accents anglais francophones !). Bien entendu, cela reste une référence hexagonale, puisqu’aucun autre combo français n’ira fouler le marbre de ce palace à l’effigie du metal de la mort et pu se permettre de travailler avec Scott Burns. Stéphane Buriez et ses acolytes sont d’ailleurs conscients de la chance qui leur est proposée et c’est motivé à bloc qu’ils enregistrent en 1991, Discincarnate.

Et dans ce virage, ou plutôt évolution - car on pouvait percevoir quelques touches death sur Sensorial TreatmentLoudblast donne l’impression d’avoir ralenti. Les compositions sont plus exigeantes et mieux composées qu’auparavant, avec beaucoup de mi-tempo dans les morceaux (After Thy Through le premier), mais sait aussi se rendre plus efficace. Les lillois n’ont pas oublié d’envoyer la sauce, on peut facilement s’attendre à revoir des parties thrash, changeant considérablement la donne avec l’expérience acquise. Buriez a d’ailleurs précisé dans de nombreuses interviews, qu’à cette époque, ils ont appris à jouer sur le tas. Et ce n’est pas un hasard si lui-même s’est inspiré d’un chant beaucoup moins éraillé et est arrivé à pousser un chant proche de David Vincent (Morbid Angel). Le chanteur a pris en assurance, son growl est plus convaincant, plus sombre et caverneux, dans un pur esprit death. D’ailleurs, il a lui-même pris le plaisir de chanter en duo avec Kamy Lee, chanteur de Massacra, sur un Horror Within old school. Comme Loudblast est un groupe qui cherche à faire évoluer sa musique, évitant ainsi de stagner comme a pu faire Obituary au fil des années, en apportant une touche plus mélodique, à l’image de Wrapped In Roses et Shaped Images Of Disincarnate, où l’on voit l’utilisation timide, mais décisive, du clavier. La qualité est là, la musique est malsaine, lente, trépidante et très intéressante.

Car à l’époque, Loudblast allait fournir un brulot très américain. Le groupe s’est inspiré de la scène Floridienne pour pouvoir ensuite l’arranger à sa sauce, Disincarnate est un pur album de death old school. Et même si le groupe n’atteint pas encore le statut perçu avec Sublime Dementia, cela leur permettra de faire les premières parties des plus grands, à l’instar de Sepultura qui montait en flèche à ce moment là, ou encore du groupe de Chuck, Death …

(0) Modifier l'article
par Choko, le 31 décembre 2009
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Disincarnate - Infos

Voir la discographie de Loudblast
Infos de Disincarnate
acheter sur Amazon
Sortie : 1 septembre 1991
Genre : Death Metal
Playlist :
1. Steering for Paradise (06:08)
2. After thy Thought (04:32)
3. Dusk to Dawn (03:44)
4. Outlet for Conscience (04:59)
5. Disquieting Beliefs (04:10)
6. The Horror Within (03:38)
7. Arrive into Death Soon (05:27)
8. Wrapped in Roses (03:26)
9. Shaped Images of Disincarnate Spirits (04:38)
écouter : Ecouter l'album



Loudblast

Loudblast
Loudblast
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Agressor
Agressor
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : France


Black Bomb A
Black Bomb A
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Hardcore
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Illud Divinum Insanus
Illud Divinum Insanus
2011

Chronique de Covenant
Covenant
1993

Chronique de Altars of Madness
Altars of Madness
1989

Morbid Angel
Morbid Angel
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Frozen In Time
Frozen In Time
2005

Chronique de World Demise
World Demise
1994

Chronique de Cause Of Death
Cause Of Death
1990

Chronique de Slowly We Rot
Slowly We Rot
1989

Obituary
Obituary
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Machine Messiah
Machine Messiah
2017

Chronique de Kairos
Kairos
2011

Chronique de A-Lex
A-Lex
2009

Chronique de Dante XXI
Dante XXI
2006

Sepultura
Sepultura
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts: