Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Hvis Lyset Tar Oss

Chronique de Hvis Lyset Tar Oss

Burzum  - Hvis Lyset Tar Oss (Album)

 9 
10

L'apogée?

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Hvis Lyset Tar Oss est un album un peu à part dans la discographie Metal de monsieur Vikernes. Certaines choses évoluent, d'autres subsistent : c'est l'album de transition parfait entre le Burzum Old School et le monument Filosofem, et le rendu est franchement impressionnant. D'ailleurs, Hvis Lyset Tar Oss est l'album préféré de Varg lui même.

Le style général de Burzum reste le même, et est très vite identifiable : les raclements de gorge de Varg sont inimitables (inutile d'ailleurs de souligner une énième fois l'influence indéniable que cette voix a eu sur toute la scène DSBM), le son est toujours aussi pourri (quoique le son de la batterie est possiblement plus clair et puissant que d'habitude, mais rassurez vous, les guitares sont toujours bien crades comme on les aime), le jeu de Varg à la batterie est toujours aussi simpliste, sa musique est toujours très minimaliste, bref, c'est du pur Burzum. Ce qui change, entre autres, ce sont les structures des morceaux : le premier est assez prog et lorgne autour du quart d'heure. Les deux suivants tournent autour des 8 min et leurs structures sont également plus travaillées que d'habitude. Quant au dernier morceau, c'est un titre purement ambient de 15 minutes. On est loin des brulots comme War ou Lost Wisdom !

L'autre plus, c'est l'utilisation du synthé sur Det Som En Gang Var et sur Tomhet (exclusivement joué au synthé donc). Le rendu est beaucoup plus atmosphérique que d'habitude, et c'est avec cet album que l'on peut réellement commencer à parler de Black Metal Atmosphérique pour qualifier la musique de Burzum. Cet alliage entre Burzum Old School et Burzum Atmo fait de Hvis Lyset Tar Oss une sorte de première version de Filosofem, mais avec le chant traditionnel de Varg. Résultat, on se retrouve avec une musique atmosphérique, mais également très mélancolique et planante.

L'influence que cet album a eu (et que Burzum a eu d'ailleurs pour être plus général) est monumentale. Comme je le disais plus haut, la scène "Black Metal Dépressif" a été définitivement marquée par le Black Metal lent et habité de Varg sur cet album : les riff sont mélodiques et sonnent très "purs" et la voix est extrêmement torturée (oui, je sais, je me répète, mais, vous en conviendrez avec moi, les raclements de ce type sont hallucinants). Et au delà de la scène DSBM et Black Atmosphérique, la scène, plus underground, du Black Ambient sera influencée par Hvis Lyset Tar Oss : impossible que Payage d'Hiver n'ai jamais jeté une oreille sur le morceau ambient "Tomhet", qui a dû inspirer à lui seul la quasi totalité de Die Festung. Pareille pour Vinterriket, et pour n'importe quel autre groupe Black Metal un tant soit peu peu Ambiant.

En effet, Tomhet est un morceau assez génial, ou le talent de Varg en ce qui concerne les mélodies et les ambiances est bien mit à nu : très vaste, le morceau transporte l'auditeur dans un univers glacé de pureté et de vacuité. C'est envoutant et apaisant.Le seul problème du morceau, ce n'est pas le fond, mais la forme. Varg est très à l'aise en ce qui concerne le Black Metal minimaliste, mais l'est beaucoup moins quand il s'agit d'Ambient, et très souvent, il fait tourner la même formule, le même leitmotiv en boucle pendant plusieurs minutes sans changer d'atmosphères, sans subtilités, et, brutalement, change de formule pour quelques autres minutes. Le morceau est sauvé par les superbes mélodies, mais on retiendra quand même quelques longueurs. Toutefois, rien à voir avec le très mauvais morceau Ambient de Filosofem, qui s'étire péniblement sur 26 min, comme un court métrage qu'on étalerait sur trois heures.

Mais LE morceau de l'album, ce n'est pas Tomhet, ce n'est pas Hvis ou Inn I Slottet Fra Droemmen, c'est, et de très loin j'ai envie de dire, Det Som En Gang Var.

Det Som En Gang Var est le meilleur morceau de Burzum. Carrément. Un chef d'oeuvre à lui tout seul. Impossible de mettre une note en dessous de 9 à un album qui possède ce morceau là, fut-ce même un album de Tokio Hotel. Non mais blague à part, Varg Vikernes atteint vraiment des sommets avec ce titre. L'intro annonce tout de suite la couleur et on se retrouve à planer complètement sans qu'on ait trop compris pourquoi. L'alternance entre "riff accrocheurs Burzumesques épiques" et "passages Black Metal/Synthé mélancoliques" est absolument géniale, l'auditeur est empli par un sentiment de puissance Metal et épique avant d'être littéralement explosé d'une douleur assez mélancolique par les hurlements désespérés de Vikernes couplés aux sublimes parties de claviers. Varg nous offre avec ce morceau un pur moment de beauté et de tristesse, un rêve de 15 min qui passe par plusieurs chemins. Citons entre autres la solitude, le néant, la fierté, la nature...

Vous l'aurez compris, Hvis Lyset Tar Oss, et plus particulièrement Det Som En Gang Var donc, est un album fortement basé sur le ressenti de l'auditeur. Sa sensibilité est le moteur de l'album, et si vous aimez un peu la musique "pure" et les trips Burzumesques, vous êtes obligés de fondre sur Hvis Lyset Tar Oss. Et puis même, ce disque est culte, il faut l'écouter. Point.

Achetez des mouchoirs avant.

Les Plus :

- Det Som En Gang Var
- L'utilisation du synthé
- Torturé et mélancolique
- C'est du pur Burzum

Les Moins :

- Hétérogène : Det Som En Gang Var a une sacrée longueur d'avance sur le reste
- Quelques longueuers sur Tomhet

(0) Modifier l'article
par Int, le 19 mars 2009
Voir toutes les chroniques de Int


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Excellente chronique Int, je comptais l'écrire un jour mais tu le fais parfaitement bien comme Filosofem. Totalement d'accord avec toi en tout cas, des disques d'exception. Je vais essayer de m'occuper d'Aske ou Daudi Baldrs je vais voir.
jeu. 19 mars 09- 10:58  
Bah en tout cas j'ai prévu de me faire sa discographie en entier (mais que les albums, pas Aske). Daudi Baldrs je l'aime beaucoup donc je m'en occuperai aussi.

Mais fais ce que tu veux bien sur ;)

Tu les aimes les albums Ambient toi?

jeu. 19 mars 09- 13:43  
Tss pour les albums ambient disons que c'est de la merde voilà. Je déteste ce qu'il a fait (surtout en prison) en dehors des perles ambient/black metal Filosofem, Hvis Lyset Tar Oss...
jeu. 19 mars 09- 13:53  


Hvis Lyset Tar Oss - Infos

Voir la discographie de Burzum
Infos de Hvis Lyset Tar Oss
acheter sur Amazon
Sortie : 15 mai 1994
Genre : Black Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Det Som En Gang Var (14:21)culte !culte !paroles de Det Som En Gang Var
2. Hvis Lyset Tar Oss (8:05)paroles de Hvis Lyset Tar Oss
3. Inn I Slottet Fra Droemmen (7:52)paroles de Inn I Slottet Fra Droemmen
4. Tomhet (14:12)paroles de Tomhet
écouter : Ecouter l'album



Burzum

Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège




Groupes en rapport



Xasthur
Xasthur
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Black Metal
Origine : États-Unis


Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Concerts:
Rapports de concerts:

Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège