Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Saturday Night Wrist

Chronique de Saturday Night Wrist

Deftones  - Saturday Night Wrist (Album)

"Steph' !!! Je te vois plus avec toute cette fumée"



Trois années se sont écoulés depuis l'éponyme et Deftones revient avec ,d'après les dire de monsieur Chino Moreno "l'album le plus violent du groupe". Annonçant ça à toutes les sauces possibles depuis des années, je ne me fis qu'à mes oreilles pour démontrer cela.
On retrouve le jazzy Chi Cheng à la basse, Abe Cunningham derrière les fûts, Franck Delgado aux samples, Stephen Carpenter à la guitare et donc Chino Moreno au chant et assurant certaines parties guitare.
On attendait ce cinquième album au tournant en se posant la question: "Mais à quoi va ressembler ce skeud ?!?!"
Malgré quelques accrochages à propos de l'orientation du groupe entre Chino et Stephen, le groupe reste soudé et n'oublie pas que Deftones reste à la base un délire d'ado. Mais entre le projet parallèle de Chino, Team Sleep au sonorité new-wave et les problèmes de production, on se demandait surtout si l'album allait voir le jour.
Saturday Night Wrist débarque le 31 octobre 2006 contre toute attente et franchement c'était pas trop tôt, il aura fallut près de deux ans à l'album pour voir le jour !!!

Les premières notes du spacial Hole In The Heart suffise à nous rassurer, néanmoins le côté new wave si redouté est bel et présent. La voix de Chino, si caractéristique du combo, est beaucoup mieux maitrisé que par le passé. Aérienne et mélancolique sur un titre déjà présenté quelque mois auparavant en live, Beware et son final nous rappelant vaguement un certain groupe suédois du nom de Meshuggah.
Quels rapports entres Meshuggah, la new wave et cet album de Deftones?
Et bien pratiquement aucun si ce n'est de nous surprendre dans des compositions à la fois improbable et complétement génial à l'image d'un Rats!Rats!Rats! surpuissant où toute la finesse de Abe sera à nouveau remarquée ...
Mais n'allons pas trop vite car Deftones est là mais pas du tout où on l'attendait, avec un nostalgique Xerces où l'on peut entendre un solo !!! Du jamais vu dans Deftones.
Il y a ensuite le duo Serj Tankian avec la bande qui fera des ravis, pour ma part, cette chanson est une véritable déception. Une bonne chanson mais nul relative aux capacités vocales du bonhomme, je m'attendais à nettement mieux.
U,U,D,D,L,R,L,R,A,B,Select,Start vient encore nous surprendre, puisqu'il s'agit d'une chanson instrumentale au origine electro. Un titre à savourer !!!
Frank Delgado délivre des atmosphères des plus inspirés, nous transporte et nous fait planer dans les airs, on ne peut que saluer la prestation du jeune homme qu'on avait tendance à un peu zapper dans le groupe.
Massive Attack pourrait aussi faire partie de la liste impressionante d'influences qui peuplent cet album avec un titre comme Pink Cellphone au thème sexuel envoutant. Ce n'est pas une coincidence si Deftones a choisit Shaun Lopez pour produire son album, avec un son propre, claire et varié.
C'est en forme de thérapie que Chino parle de drogue, d'alcool et de son ex-femme Celeste dans des textes lourd de sens. On est très loin de la violence que nous avait promis Moreno mais alors quelle claque surtout quand on entend ses alternances hurler et chanter. Le basse de Chi n'est pas à remettre en cause avec une présence sur Kimdracula ou autre Combat, le diplomé en langue anglaise assure des back vocals de qualité sur un Rivière terminant cet album harmonieux.

Ces deux ans à l'attendre auront valut le coup, avec un son digne de nom, plus doux et riches en influences. Sans cesse en renouvelement cet album est dans la lignée des précédents et remonte la bande de Sacramento dans mon estime. Deftones nous surpend, nous charme et revient de loin. Résultat qui pourrait satisfaire beaucoup de fans du groupe, ainsi que les fans de musiques en général. Facile et abordable, il ne faut pas cent fois pour s'approprier cet opus délicat.
Donc résultat payant pour ce SNW, qui remporte avec brio le droit d'être remis en boucle !



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Saturday Night Wrist - Infos

Voir la discographie de Deftones
Infos de Saturday Night Wrist
acheter sur Amazon
Sortie : 2006
Genre : Neo Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Hole In The Earthparoles de Hole In The Earth
2. Raptureparoles de Rapture
3. Bewareparoles de Beware
4. Cherry Wavesparoles de Cherry Waves
5. Meinparoles de Mein
6. U,U,D,D,L,R,L,R,A,B,Select,Start (Instrumentale)paroles de U,U,D,D,L,R,L,R,A,B,Select,Start (Instrumentale)
7. Xerceslistenparoles de Xerces
8. Rats!Rats!Rats!paroles de Rats!Rats!Rats!
9. Pink Cellphoneparoles de Pink Cellphone
10. Combatparoles de Combat
11. Kimdraculalistenparoles de Kimdracula
12. Riviereparoles de Riviere
écouter : Ecouter l'album

Deftones

Albums chroniqués :
Chronique de Koi No Yokan
Koi No Yokan
2012

Chronique de Diamond Eyes
Diamond Eyes
2010

Chronique de Saturday Night Wrist
Saturday Night Wrist
2006

Chronique de White Pony
White Pony
2000

Deftones
Deftones
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Years In The Darkness
Years In The Darkness
2009

Arkaea
Arkaea
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Indus
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de The Violent Sleep Of Reason
The Violent Sleep Of Reason
2016

Chronique de Alive
Alive
2010

Chronique de ObZen
ObZen
2008

Chronique de Catch 33
Catch 33
2005

Meshuggah
Meshuggah
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Imperfect Harmonies
Imperfect Harmonies
2010

Chronique de Elect the Dead
Elect the Dead
2007

Serj Tankian
Serj Tankian
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
2004

Chronique de Iowa
Iowa
2001

Chronique de Slipknot
Slipknot
1999

Slipknot
Slipknot
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hypnotize
Hypnotize
2005

Chronique de Mezmerize
Mezmerize
2005

Chronique de Steal This Album!
Steal This Album!
2002

Chronique de Toxicity
Toxicity
2001

System of a Down
System of a Down
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Lofofora
Lofofora
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Neo Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Korn
Korn
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: