Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Lillie: F-65

Chronique de Lillie: F-65

Saint Vitus  - Lillie: F-65 (Album)

3 fois par jour



Avec plus de 30 ans d’existence, 9 albums à leur actif et 17 ans d’attente avant l’arrivée de ce petit dernier, Saint Vitus est aujourd’hui reconnu comme l’un des groupes piliers du doom métal. Et pourtant, ce n’était pas gagné d’avance ! Toujours dans l’ombre de Black Sabbath, accusé même de plagiat par certains, Saint Vitus met fin à son aventure en 1996. Après une pseudo reformation en 2003, le groupe revient réellement sur la scène en 2009. L’année suivante, les californiens signent chez Season of Mist, nous offrant ainsi ce Lillie : F-65.

Cet album marque le retour de Scott « Wino » Weinrich au micro mais aussi l’absence du défunt Armando Acosta, décédé en Novembre 2010.

Lillie : F-65 nous plonge de suite dans les années 90, car sincèrement, le son est toujours le même : sombre et à la limite de la folie. Dès les premiers riffs de guitare sur Let Them Fall, l’ombre de V plane au-dessus de nos têtes. L’ambiance est lourde, le son est sale, les solos de guitare sont assourdissants, la batterie avance à un rythme pachydermique et les têtes se balancent naturellement. La voix de Wino est toujours sur la corde raide, se déchirant à chaque parole. Le groupe n’a vraiment rien perdu de sa splendeur, Saint Vitus fait ce qu’il sait faire de mieux, du Saint Vitus !

Après Vertigo, morceau instrumental plutôt surprenant, Blessed Night fait son entrée et le rythme est tout de suite plus allant. Morceau tirant plus vers le Hard rock, il tranche avec le reste de l’album, dommage, la cohésion était très présente. Le morceau le plus aboutit de l’album est sans aucun doute Dependence : introduction planante, la guitare mène le jeu à la perfection jusqu’à la conclusion, le tout est sans concession. Content de voir que Dave Chandler et sa 6 cordes peuvent encore nous triturer le cerveau. Difficile de garder une once de lucidité car l’aliénation nous guette à chaque accord de guitare.

Lillie : F-65 se termine sur un morceau complètement expérimental, tranchant une nouvelle fois avec le reste de l’album. Un côté psychédélique qui colle bien au thème de la drogue (comme souvent avec Saint Vitus) mais qui gardera un goût d’inachevé dans la bouche. Gardons donc en tête ces accords de guitares résonnants encore dans nos oreilles, la voix reconnaissable de Wino et nos têtes balançant d’avant en arrière au rythme de la batterie.

Bien que Lillie : F-65 soit un tranquillisant utilisé dans les années 60, cet album n’a rien d’apaisant. Tous les ingrédients de Saint Vitus sont présents. Cette recette fonctionne toujours, même après tant d’années. Une chose est certaine, c’est sur les morceaux écrasants, à mid-tempo, que le groupe excelle et non sur des expérimentations musicales plus que douteuses. Le groupe passe donc l’épreuve de la renaissance avec succès, même si nous pourrions reprocher une durée trop courte de l’album.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Lillie: F-65 - Infos

Voir la discographie de Saint Vitus
Infos de Lillie: F-65
acheter sur Amazon
Sortie : 27 avril 2012
Genre : Doom Metal
Label : Season of Mist
Playlist :
1. Let Them Fall
2. The Bleeding Ground
3. Vertigo
4. Blessed Night
5. The Waste of Time
6. Dependence
7. Withdrawal
écouter : Ecouter l'album



Saint Vitus

Albums chroniqués :
Chronique de Lillie: F-65
Lillie: F-65
2012

Saint Vitus
Saint Vitus
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Epicus doomicus metallicus
Epicus doomicus metallicus
1986

Candlemass
Candlemass
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Doom Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Blue
The Blue
2007

Novembre
Novembre
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Metal Progressif
Origine : Italie


Daylight Dies
Daylight Dies
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de An Ode To Woe
An Ode To Woe
2008

Chronique de The Angel And The Dark River
The Angel And The Dark River
1995

My Dying Bride
My Dying Bride
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sovran
Sovran
2015

Chronique de Sovran
Sovran
2015

Chronique de A Rose for the Apocalypse
A Rose for the Apocalypse
2011

Chronique de No Greater Sorrow
No Greater Sorrow
2008

Draconian
Draconian
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Doom Metal
Origine : Suède


Albums chroniqués :
Chronique de Black Masses
Black Masses
2010

Chronique de Black Masses
Black Masses
2010

Chronique de Dopethrone
Dopethrone
2000

Electric Wizard
Electric Wizard
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

The Sword
The Sword
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: