Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Under a Funeral Moon

Chronique de Under a Funeral Moon

Darkthrone  - Under a Funeral Moon (Album)

 9 
10

Et le true norwegian black metal fut



Avec Under A Funeral Moon, Darkthrone releva un défi de taille: celui de sortir le digne successeur du cultissime A Blaze In The Northern Sky, ce monument qui allait changer la face d'un black metal qui n'en était encore qu'à ses débuts. Autant dire que ça n'était pas écrit d'avance, même si A Blaze... n'avait pas immédiatement acquis l'aura qu'on lui connaît aujourd'hui, avec le recul.

Under A Funeral Moon est un disque déterminant, le second opus de la fameuse "trilogie culte" de Darkthrone (A Blaze..., Under A Funeral Moon et Transylvanian Hunger qui sortiront entre 1992 et 1994) qui propulsa les Norvégiens parmi les groupes phares de la seconde vague du black metal, avec les Mayhem, Emperor, Satyricon et autres Immortal. En fait, tout dans cet album, depuis sa production crade et décharnée, à la noirceur glacée et implacable de ses compositions, en passant par les cris d'écorché vif de Nocturno Culto, son artwork et son contenu lyrique, tout donc, sent la pourriture, l'enfer et la damnation éternelle. Véritable ode jouissive et sans pitié, Under A Funeral Moon est un hurlement sinistre déchirant une nuit sans lune, un opus incroyablement malsain mais qui laisse déjà entrevoir le fort penchant de Darkthrone pour les riffs punkisant dans l'esprit.

Natassja in Eternal Sleep, qui ouvre Under A Funeral Moon, donne déjà le ton: voilà un vrai disque de black metal, les influences death des débuts de Darkthrone ont complètement disparu, et à la différence de A Blaze..., qui débutait par l'intro obscure et flippante de Kathaarian Life Code, UAFM rentre immédiatement dans le vif du sujet: les blast-beats s'enchaînent sans arrêt, mais la brutalité n'est jamais de mise, on est vraiment dans ce que le black norvégien des 90's a su faire de mieux, distillant un climat morbide, horrifique et poisseux qui ne quittera jamais les huit titres de cet album occulte et maudit.

D'autre part, UAFM reste d'une certaine façon dans la continuité de la recette proposée par A Blaze... avec son lot de changements rythmiques et de tempos, ce qui lui donne cette touche rock'n'roll et groovy que Darkthrone exploitera davantage plus tard, et notamment à partir d'un opus comme Panzerfaust. Les Norvégiens n'hésitent pas à jouer sur les mid-tempos pour renforcer la lourdeur vicieuse de leur musique, à l'image de To Walk the Infernal Fields, voire même à carrément ralentir le rythme - on pensera à l'intro lancinante de The Dance of Eternal Shadows.

Cependant, ce disque est résolument moins old school, plus direct et "raw" que A Blaze... On peut dire, malgré une production plus moderne et des compos moins old school que sur A Blaze, que UAFM est en quelque sorte l'acte fondateur du "true black metal", tout simplement. Certainement moins marqué par l'ombre planante d'un Celtic Frost, Under A Funeral Moon est aussi un disque abouti, confirmant que Darkthrone n'est pas qu'un épiphénomène mais un groupe majeur qui va être parmi les quelques uns qui compteront, c'est à dire ceux qui vont définir le genre black metal. Ni plus, ni moins.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Under a Funeral Moon - Infos

Voir la discographie de Darkthrone
Infos de Under a Funeral Moon
acheter sur Amazon
Sortie : 24 juin 1993
Genre : Black Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Natassja in Eternal Sleep (03:33)listenparoles de Natassja in Eternal Sleep
2. Summer of the Diabolical Holocaust (05:18)paroles de Summer of the Diabolical Holocaust
3. The Dance of Eternal Shadows (03:44)paroles de The Dance of Eternal Shadows
4. Unholy Black Metal (03:31)paroles de Unholy Black Metal
5. To Walk the Infernal Fields (07:50)paroles de To Walk the Infernal Fields
6. Under a Funeral Moon (05:07)listenparoles de Under a Funeral Moon
7. Inn I De Dype Skogers Favn (05:25)paroles de Inn I De Dype Skogers Favn
8. Crossing the Triangle of Flames (06:13)paroles de Crossing the Triangle of Flames
écouter : Ecouter l'album



Darkthrone

Darkthrone
Darkthrone
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Black Metal
Origine : Norvège




Groupes en rapport


Carpathian Forest
Carpathian Forest
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Nattefrost
Nattefrost
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Olc Sinnsir
Olc Sinnsir
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Black Metal
Origine : France


Nehëmah
Nehëmah
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Black Metal
Origine : France


Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Concerts:
Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de The Age of Nero
The Age of Nero
2008

Satyricon
Satyricon
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Celtic Frost
Celtic Frost
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suisse