Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Made In Heaven

Chronique de Made In Heaven

Queen  - Made In Heaven (Album)

 5 
10

Laissez Mercury reposer en paix.



A la base, ça pouvait être une idée sympa : un album de morceaux inédits de Queen, quatre ans après la disparition de son chanteur emblématique , Freddie Mercury. Les fans l'attendaient depuis longtemps, espéraient entendre cette voix exceptionnelle une nouvelle fois, sur des morceaux de préférence inconnus.

Avec cette pochette qui soulève un vent de nostalgie, Made In Heaven débarque un peu avant Noël 1995 (ben tiens !) et un rapide regard sur le verso de la jaquette peut faire naître le doute chez les fans : sur onze titres, quatre titres proviennent des albums solo de Mercury, Brian May et de The Cross (side project de Roger Taylor) et le dernier est une reprise du premier.

Soyons juste, le groupe a réenregistré les morceaux incriminés et ça sent Queen à plein nez, mais un Queen pop, pas toujours très inspiré. Au point où l'on se demande si les musiciens y croient, s'ils ne se reposent pas sur la voix de Freddie Mercury, l'élément qui ressort le plus de l'ensemble. Un chant clair, puissant, parfois un peu triste (Mother Love), souvent riche. Là, on se rend réellement compte du vide qu'il laisse au milieu des chanteurs de rock, sans relève pleinement assumée (Bono n'a pas ses capacités et Mika n'en a pas la fougue, pour ne citer qu'eux).

Alors on a droit à une collection de chansons gentillettes. Pas de passages typiquement hard rock (Made In Heaven reste soft même si elle en a de faux airs), pas de folie, pas de grands moments pleinement assumés. Let Me Live et son côté gospel ravivera des souvenirs auprès des nostalgiques de Somebody To Love (et une première : un chant partagé entre Taylor, May et Mercury), A Winter's Tale sonne comme un épilogue, non pas à l'album, mais à un groupe qui aura traversé deux générations. Puis à côté, il y a les titres qu'on a du mal à s'expliquer : You Don't Fool Me, un single qui a bien fonctionné sur les ondes et qui pue le commercial à plein nez avec sa base funky destinée à s'imposer sur les dance floors, ou encore le lénifiant Heaven For Everyone, neuneu au possible. Mais pour chaque chanson, le meilleur reste le chant. Musicalement, le groupe déçoit.

Mercury mort, cet album s'est bien vendu. Du vivant du chanteur, la réussite d'un album comme Made In Heaven aurait certainement été plus délicate, entre les fans qui auraient réclamé plus de diversité et de gros riffs et les médias qui s'en seraient donnés à coeur joie pour enfoncer Queen à coup de pelle dans une tombe fraichement creusée. Evidemment, sans Freddie Mercury, ça change la donne et ce disque à connu plus de louanges que de malédictions. Mais bon, ça ne sert pas à grand chose, c'est pas super motivant et ça manque singulièrement d'âme.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Made In Heaven - Infos

Voir la discographie de Queen
Infos de Made In Heaven
acheter sur Amazon Table './nanoroux_bdd/images' is marked as crashed and should be repaired