Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Weather Systems

Chronique de Weather Systems

Anathema  - Weather Systems (Album)

Que la magie opère...



Il aura fallu sept longues années pour qu'Anathema donne suite à A Natural Disaster. Fort heureusement, We're Here Because We're Here a su convaincre le public, grâce à un talent de composition toujours plus brillant. Seulement deux années après la sortie du-dit album, les anglais sont de retour avec Weather Systems, qui entend bien enfoncer une bonne fois pour toutes les portes qu'avait entrouvert son prédécesseur.
Prenez place chers auditeurs, installez-vous confortablement, le voyage musical va bientôt commencer...


On se souvient tous du virage stylistique amorcé par le groupe il y a de ça quelques années maintenant, passant d'un Doom à quelques chose de plus épuré, plus Rock, plus aérien. Avec We're Here Because We're Here, Anathema marquait une nouvelle étape dans sa carrière musicale, en donnant à ses compositions des textes positifs (notamment son culte "Dreaming Light") pour un résultat lumineux et plus que convaincant.
Weather Systems prend le parti de poursuivre ce qu'a annoncé son prédécesseur, et se lance donc dans ce Rock Atmosphérique, que certains nomment Art-Rock. Dès le début, les anglais nous gratifient d'un "Untouchable", scindé en deux parties, qui prend aux tripes. Les guitares acoustiques de la première partie laissent opérer une magie hypnotique, que vient relayer le chant si doux d'un Vincent Cavanagh en très grande forme. Très vite, nous voici en présence de Lee Dougles pour la seconde partie de cette 'introduction'. Là, la jeune femme donne la réplique à Vincent, tandis qu'un piano aux fortes atmosphères résonnent lentement. Une fois de plus, Anathema nous prouve son génie mélancolique...

Pour autant, ces deux premiers extraits rappellent ce qui a été proposé deux ans plus tôt. Mais comme les anglais ne sont pas vraiment du genre à tourner en rond, les nouveautés ne tardent pas à arriver. On passera le très bon "The Gathering of the Clouds", pour se retrouver avec le duo "Lightning Song"-"Sunlight", deux titres résolument positifs qui baignent l'opus dans une lueur orangée. Les plus rêveurs se surprendront à s'imaginer suspendu dans les airs, au beau milieu des nuages, dans la plus grande des quiétudes, et ils auront raison, car Anathema dévoile ici deux belles compositions.
Comme pour donner un relief à Weather Systems, les sonorités retombent dans quelque chose de légèrement plus sombre avec le hit "The Beginning and the End" et "The Lost Child", qui lui peut faire penser aux derniers Katatonia. La mélancolie est enivrante, bercée par les chants des deux frères Cavanagh. Mais la plus grosse surprise revient à "The Storm Before the Calm", qui présente un côté un peu plus moderne et plus mécanique, limite Electro avec ses arrangements. Les connaisseurs se remémoreront le Theatre of Tragedy période Assembly... C'est sombre, jusqu'à son final d'anthologie!

Comme d'habitude, Anathema nous pond de très beaux textes, dont la mention reviendra à ce "Internal Landscapes" reprenant l'histoire extraordinaire d'un certain Joe Geraci, qui a vécu ce qu'on appelle une expérience de mort imminente. Les anglais parviennent à extraire toute la poésie d'une telle histoire qui pourrait sembler tragique de prime abord...
Outre les textes, c'est bien dans sa globalité que Weather Systems brille. On note la participation d'un véritable orchestre, pour un rendu majestueux (c'est le même orchestre qui a bossé sur Falling Deeper)... De même, l'artwork aérien a le don de poser l'ambiance...


Une fois de plus, Anathema étale sa liberté artistique et prouve encore qu'il reste le maître absolu de son univers. A la fois lumineux et plus sombre, Weather Systems joue sur les nuances et parvient à faire mouche sur la totalité des compositions, qui n'ont jamais autant incité aux rêveries... Une qualité d'écriture poussée jusque dans les moindres arrangements, associée aux différents talents des musiciens (les voix n'ont jamais été aussi superbes!) rendent cet opus passionnant d'un bout à l'autre, écartant au passage tout ennui.
C'est bien simple, Anathema signe ici la meilleure des suites de We're Here Because We're Here, et ne cesse de mettre la barre plus haut...



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Weather Systems - Infos

Voir la discographie de Anathema
Infos de Weather Systems
acheter sur Amazon
Sortie : 24 avril 2012
Genre : Rock Atmosphérique
Label : Kscope
Playlist :
1. Untouchable, Part 1 (06:14)
2. Untouchable, Part 2 (05:33)
3. The Gathering of the Clouds (03:27)
4. Lightning Song (05:25)
5. Sunlight (04:55)
6. The Storm Before the Calm (09:24)
7. The Beginning and the End (04:53)
8. The Lost Child (07:02)
9. Internal Landscapes (08:52)
écouter : Ecouter l'album



Anathema

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de The Incident
The Incident
2009

Chronique de Fear Of A Blank Planet
Fear Of A Blank Planet
2007

Porcupine Tree
Porcupine Tree
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Metal Progressif
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Gothique Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de An Ode To Woe
An Ode To Woe
2008

Chronique de The Angel And The Dark River
The Angel And The Dark River
1995

My Dying Bride
My Dying Bride
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Last Curtain Call
Last Curtain Call
2011

Chronique de Musique
Musique
2000

Chronique de Aégis
Aégis
1998

Chronique de Aégis
Aégis
1998

Theatre Of Tragedy
Theatre Of Tragedy
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Gothique Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts: