Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Triumvirate

Chronique de Triumvirate

The Monolith Deathcult  - Triumvirate (Album)

The Monolith Deathcult- Triumvirate- le death a un nouveau nom



On considère souvent que le death et le brutal sont les domaines privilégiés du territoire américain avec des groupes comme Morbid Angel, Cannibal Corpse, Nile, Six feet under et bien d'autres. Mais depuis quelques années cette hégémonie américaine semble remise en question, et ce à cause (ou plutôt devrai-je dire grâce) à l'émergence de la scène européenne: on peut faire référence entre autres au monstrueux combo Bloodbath, aux allemands de Necrophagist ou encore (et cette fois soyons chauvins) à nos dignes représentants Gojira.

Mais aujourd'hui, c'est davantage de la scène batave dont nous allons nous intéresser. En effet, les Pays-Bas sont depuis quelques années le repaire d'une scène metal de plus en plus importante et notamment du groupe The Monolith Deathcult. Jeune formation néerlandaise, The Monolith Deathcult propose avec ce Triumvirate une oeuvre complète, d'inspiration death bien sur mais également de beaucoup d'autres univers.

On commence par "Deus ex machina", introduction de 9 minutes dans lequel le combo montre d'ores et déjà toutes ses qualités techniques: ouverture au son électro, chants grégoriens, chant death (proche d'un Peter Tadtgren) guitares et basse au son lourd, batterie hyper-présente. Un titre rentre-dedans qui plaira aux amoureux du genre.
"Wrath of the baath" passe la vitesse supérieure: une rapidité d'éxécution exemplaire, une similarité avec Bloodbath, un groove exemplaire qui rappellera à certains le dernier Amon Amarth, en bref le meilleur titre de ce skeud et un futur brulôt sur scène!
"Kindertodeslied" est un titre complètement barré avec beaucoup d'éléments en apparence étranger au monde du death et notamment une voix de chancelier allemand, une forte atmosphère électro rythme ce titre mais le combo n'en oublie pas pour autant ses racines metal et propose ici un bijou de death épique (écoutez-moi ces trompettes et ce chant complètement déjanté!)
Sans conteste un futrur tube pour The Monolith Deathcult!

On enchaîne sans transition avec "Master of the bryansk forests" et son intro aux cuivres assez déconcertante avant que les guitares viennent tout sacager à l'aide d'une rythmique dévastatrice accompagnée d'une grosse cloche. Une chanson surpuissante (écoutez ce solo à cheval entre la technique d'un Suiçmez de Necrophagist et l'esprit déjanté d'un Kerry King), digne des fers de lance du death metal. Une fois encore le groupe développe tout l'arsenal et nous pond une nouvele perle d'épisme. Vous ne vous en sortirez pas indemne!

L'intro de "M.M.F.D" se présente comme une sorte de doom: vitesse modérée, accords lourds (pouvant rappeler certains passages des mélodies des doomeux de Ataraxie). Ici, c'est l'émotion qui prime. Ce morceau est le moins violent mais aussi le moins bon de cette galette.
"I spew thee out of my mouth" est un monstre: la batterie martèle une rythmique quasi-militaire, guitares et claviers s'embarquent dans une sorte de cacophonie extrêmement puissante tandis que la voix vocifère et crache de sombres paroles, et toujours ce groove charactéristique (break de basse). Un titre bourrin à souhait et unique en son genre!
"Demigod" emmène paisiblement son auditeur vers le grand final; enfin, le terme "paisiblement" ne semble pas approprié ici car le combo continue de balancer la sauce à coups de rythmiques brise-nuque et de riffs assassins, accompagné par ce chant guttural excellent ert ce clavier malsain. Une nouvelle offrande d'épisme à mettre à l'actif de la formation batave.

Enfin (mais malheureusement), c'est déjà l'heure du grand final avec "Den ensomme nordens dronning" qui conclut de belle manière avec une chorale avant que les cordes et les fûts ne viennent nous rappeler que nous sommes en train d'écouter du death. Nouveau chef d'oeuvre!
Avec ce Triumvirate, The Monolith Deathcult place la barre très haut au niveau death. Ce bijou d'épisme promet un bel et grand avenir pour la troupe hollandaise qui ne compte pas s'arrêter là. Souhaitons-leur le meilleur. En attendant, jetez-vous sur cette réalisation, vous en aurez pour votre argent!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Triumvirate - Infos

Voir la discographie de The Monolith Deathcult
Infos de Triumvirate

Sortie : 15 février 2008
Genre : Death Metal
Label : Twilight-Vertrieb
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Deus Ex Machina (09:13)paroles de Deus Ex Machina
2. Wrath of the Baath (05:28)écouterparoles de Wrath of the Baath
3. Kindertodeslied (05:18)paroles de Kindertodeslied
4. Master of the Bryansk Forest (06:33)paroles de Master of the Bryansk Forest
5. M.M.F.D. (03:31)paroles de M.M.F.D.
6. I Spew Thee Out of My Mouth (08:16)paroles de I Spew Thee Out of My Mouth
7. Demigod (05:18)paroles de Demigod
8. Den Ensomme Nordens Dronning (14:05)paroles de Den Ensomme Nordens Dronning
écouter : Ecouter l'album



The Monolith Deathcult

Albums chroniqués :
Chronique de Tetragrammaton
Tetragrammaton
2013

Chronique de Triumvirate
Triumvirate
2008

The Monolith Deathcult
The Monolith Deathcult
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Death Metal
Origine : Pays-Bas




Groupes en rapport


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis


Mithridatic
Mithridatic
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts: