Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Sonic Temple

Chronique de Sonic Temple

The Cult  - Sonic Temple (Album)

Album cult !



Poseur...

Imagerie vétuste de ce qu'était le hard rock

Cette pochette ne laisse pas indifférent. Elle attire même si le choix des couleurs est discutable et que c'est devenu franchement ringard avec le temps. Il n'empêche, elle annonce clairement que le disque qu'elle dissimule va être rock, énergique et qu'il ne peut y avoir d'erreur sur la marchandise.

Electric avait permis à The Cult de rentrer dans la famille du metal par la grande porte, avec un disque puissant et accrocheur, avec un son rock tout simplement jouissif. Pour Sonic Temple, le groupe s'exile à Vancouver en compagnie d'un jeune producteur inconnu du public, Bob Rock. Il leur faudra trois mois pour accoucher de ce disque, nettement plus américanisé que l'opus précédent, mais tout aussi réussi, voire plus encore.

Sonic Temple, c'est un album qui fait parler la guitare. Elle est très présente tout du long, Billy Duffy s'impose de plus en plus comme un six-cordiste sur le quel il faut compter. Aussi bien à l'aise sur les morceaux férocement rock (Fire Woman) que sur des compositions toutes en subtilité (la ballade électrique Edie (Ciao Baby), inspirée par l'égérie d'Andy Warhol, Edie Sedgwick). La production de Bob Rock lui rend justice, boostant le son de la guitare, lui donnant du coffre, du caractère malgré le côté plus posé de ce disque. L'autre point fort de cette fameuse guitare, c'est la complémentarité qu'elle affiche avec la voix chaudement sensuelle de Ian Astbury. Les deux sont indissociables sur ce disque.

Astbury enjolive de sa classe les morceaux de cet album, avec son timbre rappelant quelque peu celui de Jim Morrison, qui ne hurle jamais, se contentant juste de pousser la voix de temps à autre pour donner du relief. Certains refrains sont absolument délicieux, comme celui de Sweet Soul Sister, psychédélique, groovy, légèrement entêtant et qui surtout, fait un bien fou. On peut également parler de New York City, plus agressif, où Iggy Pop vient pousser la chansonnette pour un résultat particulièrement jouissif.

Sur Sonic Temple, The Cult livre une excellente prestation, qui peut sonner comme une trahison pour certains fans. Le groupe parait plus lisse, moins acéré que sur Electric, en un mot, commercial. Toucher le public américain était clairement l'objectif. Mais l'ensemble reste néanmoins très musical et le groupe donne bien plus de motifs de satisfaction qu'un Warrant ou un Ratt à la même époque. Même s'il est un peu propre sur lui, même s'il aurait été intéressant de le découvrir avec une production plus rentre-dedans, européenne, c'est le genre de disque qui peut très bien côtoyer un album comme Appetite For Destruction sans avoir à rougir de la comparaison. On navigue dans du hard US, mais loin des clichés glam.

Un disque à se procurer d'urgence si ce n'est déjà fait !



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Sonic Temple - Infos

Voir la discographie de The Cult
Infos de Sonic Temple
acheter sur Amazon
Sortie : avril 1989
Genre : Hard Rock
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Sun King (6:09)à écouter en premierparoles de Sun King
2. Fire Woman (5:11)culte !culte !paroles de Fire Woman
3. American Horse (5:19)paroles de American Horse
4. Edie (Ciao Baby) (4:46)culte !culte !paroles de Edie (Ciao Baby)
5. Sweet Soul Sister (5:08)à écouter en premierparoles de Sweet Soul Sister
6. Soul Asylum (7:26)paroles de Soul Asylum
7. New York City (4:41)à écouter en premierparoles de New York City
8. Automatic Blues (3:51)paroles de Automatic Blues
9. Soldier Blue (4:36)paroles de Soldier Blue
10. Wake Up Time For Freedom (5:17)paroles de Wake Up Time For Freedom
11. Medicine Train (4:40)à écouter en premierparoles de Medicine Train
écouter : Ecouter l'album

The Cult

Albums chroniqués :
Chronique de Sonic Temple
Sonic Temple
1989

The Cult
The Cult
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Aerosmith
Aerosmith
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Airbourne
Airbourne
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Hard Rock
Origine : Australie

Rapports de concerts: