Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Nihility

Chronique de Nihility

Decapitated  - Nihility (Album)

 7 
10

Le style Decapitated



Deux ans après le terrifiant Winds of creation, premier album enregistré alors que la moyenne d'âge du groupe approchait les 17 ans, Decapitated, jeune espoir du Death metal moderne, fils spirituel de Vader, sort son nouvel album Nihility. Si Winds of creation avait surpris par sa technicité remarquable et sa violence sans concession pour des jeunes de 17 ans, cet album ne fait qu'enfoncer le clou.

Le Death metal technique s'est souvent révélé être un style lourd et pesant, frôlant presque parfois l'ennui, la faute à une technique mise en avant sans rien au-delà de la chose. Souvent intéressant pour le musicien, le style pouvait s'avérer soporifique pour l'auditeur lambda. Mais voilà, avec Decapitated, on a beau sourire en se disant que ces jeunes de 19 ans se prennent pour des méchants, il n'en demeure pas moins qu'après écoute...hé bien on est proche de l'arrêt auditif.
Car voilà, Decapitated sait ce qu'est le Death metal. Il puise sa force dans des origines légendaires (Morbid angel, Vader, Cannibal Corpse) tout en apportant sa patte. Si l'aspect sans concession et froid de la musique pourra être renvoyé directement à Vader et dans une moindre mesure à Dying fetus, Decapitated est un groupe débordant de talent. Alternant entre des riffs Death savamment mêlés à des mesures Thrash de foutre bonne qualité, le groupe touche à beaucoup de choses. "Names" surprendra par sa puissance surnaturelle à faire frémir le metalleux confirmé tout comme la culte "Spheres of madness", plus mid-tempo (dans la mesure du groupe bien sûr) et cérébrale que le reste.

La technique est l'élément fort du combo, "Symmetry of Zero" est brutale, carrée, calculée et propre. La production même est supérieure à Winds of creation. Le riff claque, la batterie n'a plus ce son de caisse claire de casserole et on profite au final mieux de tout ce que Decapitated est capable de faire. Si les musiciens donnent alors à leur musique la froideur et la puissance qu'il faut, le chant, assuré à l'époque par Sauron, se révéle guttural à souhait, impressionant pour un jeune de cet âge. Mais voilà, c'est la seule chose qui peut lasser dans cet album. Dans le Death technique, il est en effet rare d'outrepasser la règle du "c'est technique alors il y a que le guttural de plaçable". Aucune surprise dans le chant donc, alors que la musique elle, surprend sans cesse par ces constants changements de riffs, tempos et solis dévastateurs souvent à la consonnance orientale ("Names", "Nihility").

Avec Nihility, Decapitated se confirme comme jeune groupe talentueux et dévastateur. L'album leur permettra de s'asseoir sur l'un des sièges privilégiés de la sphère Death metal mondiale. Alors oui, la musique n'est pas originale, le groupe surfe sur des influences encore trop présentes et le chant est beaucoup trop redondant et lassant, et on se dit aisément que Nihility est la suite directe de Winds of creation tant la différence n'est pas présente, mais les huit pistes formant le CD sont des compos de très bonnes factures et s'enchainent dans ennui, jusqu'à laisser pantois devant une telle prouesse. Faut dire qu'ils sont définitivement méchants ces polonais...



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Nihility - Infos

Voir la discographie de Decapitated
Infos de Nihility
acheter sur Amazon
Sortie : 25 février 2002
Genre : Technical Death Metal
Label : Earache Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Perfect dehumanisation (The answer ?) (05:25)à écouter en premierparoles de Perfect dehumanisation (The answer ?)
2. Eternity too short (04:32)à écouter en premierparoles de Eternity too short
3. Mother war (04:08)paroles de Mother war
4. Nihility (Anti-human manifesto) (04:59)culte !culte !paroles de Nihility (Anti-human manifesto)
5. Names (03:53)paroles de Names
6. Spheres of madness (05:13)culte !culte !paroles de Spheres of madness
7. Babylon's pride (04:15)à écouter en premierparoles de Babylon's pride
8. Symmetry of zero (02:36)paroles de Symmetry of zero
écouter : Ecouter l'album

Decapitated

Decapitated
Decapitated
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Vader
Vader
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dying Fetus
Dying Fetus
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts: