Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The System Has Failed

Chronique de The System Has Failed

Megadeth  - The System Has Failed (Album)

 7 
10

Improbable résurrection ?



Dave Mustaine est quelqu’un de spécial. Le caractère explosif du rouquin n’est pas une inconnue dans le monde du metal. Quand il décide de dissoudre Megadeth en 2002, c’est la consternation chez les fans. Après tout, malgré ses défauts, Rude Awakening avant redoré un blason bien terni et on pensait que le groupe allait avoir un sursaut d’orgueil pour récupérer la place qu’il avait laissé vacante. Mais non. Fin de partie : Mustaine s’est blessé et préfère provoquer le split plutôt que de se consacrer au chant puisque qu’il se retrouve avec un bras atrophié. Les fans, eux, voyaient un monstre sacré du metal disparaître.

Puis, Dave Elefson, un ami de vingt ans de MegaDave, sort de réserve et commence à balancer sévèrement sur le rouquin, annonçant tout de go que s’il devait y avoir une reformation de Megadeth, ce serait sans lui. Ce qui suffit à vexer Mustaine qui ne se laisse pas faire et qui critique vertement le bassiste. Mais ce qui surprend le plus, c’est la reformation rapide du Deth, en 2004, avec des musiciens de sessions (dont un revenant de luxe, Chris Poland qui avait officié sur le monstrueux Peace Sells… But Who’s Buying). Ce qui étonnera encore plus, c’est que le rouquin ombrageux joue de la guitare et plutôt bien. Bref, les motivations restent floues et on peut légitimement se demander si le nom de Megadeth est écrit sur la pochette pour garantir un certain nombre de vente à un album solo de Mustaine.

Parlons-en rapidement de cette pochette. Moche, ah ça oui ! Le graphisme laisse très nettement à désirer, mais on reconnaît ce qui peut apparaître pour des clins d’œil au passé pour les aficionados du ‘Deth : les politiciens croqués comme sur Rust In Peace (on reconnaît bien la famille Clinton et W. Bush qui succède ainsi également à son père chez Megadeth) ainsi que les mêmes avions que l’on rencontrait déjà sur Peace Sells… Nostalgie, quand tu nous tiens… tu nous mets en appétit !

En effet, même si on ne sait pas à quelle sauce on va être mangé, il y a déjà les signes extérieurs de qualité ! Alors quid de ce System Has Failed ? Ben c’est de loin pas le meilleur album de Megadeth. Ce n’est pas le pire non plus. A l’instar de Cryptic Writings, Mustaine avance tenaillé par ses démons. Doit-il se contenter de thrash alors que le dernier album produit dans ce style est un échec artistique (The World Needs A Hero) ou se laisser aller à des expérimentations plus soft (et là encore, Risk est loin d’avoir convaincu).

Si le furieux Blackmail The Universe nous guide sur le terrain d’un thrash furieux, celui-là même qui avait fait la réputation du groupe avec une production en plus bien vintage, il est trompeur de croire que l’on assiste à la résurrection de Vic. En effet, le second morceau, Die Dead Enough montre tout de suite une facette plus mélodique, plus soignée, tendance qui atteindra son paroxysme sur le très bon The Scorpion, à ranger dans la lignée de titres comme A Secret Place. Evidemment, ça ne plaira pas à tout le monde, mais c’est bien fait, les chœurs – chose rare pour le ‘Deth – en révolteront plus d’un, mais le résultat vaut la peine d’être écouté.

Jusqu’à Back In The Day inclus, on a un bon album, pas vraiment étonnant ni novateur, mais accrocheur, jouissivement malsain et qui ne manque pas d’agressivité (Kick The Chair est à ce titre une petite merveille). On déguste les soli de guitare, on entre dans l’urgence imposée par certains titres (Blackmail The Universe et son intro dans le trip catastrophe mondiale), la voix de Mustaine à un petit quelque chose qui attire l’oreille, qui n’a rien de désagréable. Puis, bizarrement, le disque sombre lentement dans le réchauffé. Des morceaux un peu vains qui n’apportent plus rien à l’ensemble et qui sont là pour le remplissage, jusqu’à un final qui laisse de francs regrets tant l’enchaînement Shadow Of Deth/My Kingdom sonne creux et insipide.

Bref, si Mustaine s’était contenté d’un disque court, il aurait donné vie à un très bon album. Là, on doit se contenter d’un album correct, qui ne marquera pas l’histoire du metal autrement que comme étant celui du retour de Megadeth sur le devant de la scène ; Pour certains, c’est déjà beaucoup. Pour d’autres, un espoir déçu…



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 7 
10
NanoRoux
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The System Has Failed - Infos

Voir la discographie de Megadeth
Infos de The System Has Failed
acheter sur Amazon
Sortie : 14 septembre 2004
Genre : Thrash Metal
Label : Sanctuary Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Blackmail The Universe (04:33)à écouter en premierparoles de Blackmail The Universe
2. Die Dead Enough (04:18)à écouter en premierparoles de Die Dead Enough
3. Kick The Chair (03:58)paroles de Kick The Chair
4. The Scorpion (05:59)paroles de The Scorpion
5. Tears In A Vial (05:22)paroles de Tears In A Vial
6. I Know Jack (00:41)paroles de I Know Jack
7. Back In The Day (03:28)paroles de Back In The Day
8. Something That I'm Not (05:07)paroles de Something That I'm Not
9. Truth Be Told (05:40)paroles de Truth Be Told
10. Of Mice And Men (04:05)paroles de Of Mice And Men
11. Shadow Of Deth (02:15)paroles de Shadow Of Deth
12. My Kingdom (03:04)paroles de My Kingdom
écouter : Ecouter l'album



Megadeth

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Seven Years...
Seven Years...
2009

Chronique de Beyond the Mirrors
Beyond the Mirrors
2008

Broken Mirrors
Broken Mirrors
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : France


Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Blunt Force Trauma
Blunt Force Trauma
2011

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Cavalera Conspiracy
Cavalera Conspiracy
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Omen
Omen
2010

Chronique de Conquer
Conquer
2008

Chronique de Dark Ages
Dark Ages
2005

Chronique de 3
3
2002

Soulfly
Soulfly
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Machine Messiah
Machine Messiah
2017

Chronique de Kairos
Kairos
2011

Chronique de A-Lex
A-Lex
2009

Chronique de Dante XXI
Dante XXI
2006

Sepultura
Sepultura
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts: