Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de W.A.S.P

Chronique de W.A.S.P

W.A.S.P  - W.A.S.P (Album)

 8 
10

Pas folle la guêpe !



W.A.S.P. Un groupe qui sortait de nul part en 1983 quand le single outrancier Animal (Fuck Like A Beast) au titre aussi poétique que osé s'est retrouvé dans les bacs, choquant une Amérique plus puritaine qu'elle n'en a l'air. Si des groupes comme Mötley Crüe avaient déjà joué sur la provoque, W.A.S.P détonait singulièrement. A l'époque des paillettes et de l'explosion du hard US/glam, la bande de Blackie Lawless jouait un heavy metal qui ne faisait pas dans la dentelle et le look était bien plus crade. Pas de paillettes, mais du sang. Pas de bas résilles, mais des moules-burnes en forme de scie circulaire.

Quand le premier album éponyme parait en 1984, le groupe était déjà attendu au tournant. W.A.S.P allait-il garder la ligne directrice qu'il semblait se tracer à coup de provocations et d'hémoglobine ? Allait-il gentiment rentrer dans la masse ? Lawless l'annonce d'entrée de jeu : I Wanna Be Somebody. Et pour cela, il va persévérer dans son heavy metal lourd, agrémenté d'un chant qui ressemble plus à des cris rageurs. Lourd, volontiers rentre-dedans, d'une concision bluffante, le disque est un condensé de brulots meurtriers. Hellion, L.O.V.E Machine, On Your Knees, autant de sonnets à la gloire du trash et du mauvais goût assumé. W.A.S.P ne fait pas dans la dentelle, en rajoute dans la démesure à l'instar de Venom dans un style différent. Tout baigne dans le sang, ça sent le sexe et la viande avariée. C'est jouissif, c'est bandant, c'est malsain. Mais que ça fait du bien !

Avec ses refrains écrits et joués comme des hymnes, le groupe se montre conquérant et s'impose facilement dans les esprits. Ce n'est pas prise de tête, c'est direct et efficace, ce que l'on demande au heavy metal dans sa forme la plus simple. On retrouve tout de même de bon soli tout le long de l'album, courts, racés. Mais W.A.S.P ne se contente pas de charger tout du long, il sait également varier son propos en proposant une power ballad réussie, Sleeping (In The Fire) et un titre étrange, School Daze, espèce de réponse musclée au School's Out d'Alice Cooper, avec son intro qui fait froid dans le dos.

Même si ce disque a été très remarqué à sa sortie, il n'est pas parfait de bout en bout, loin s'en faut. Si les hymnes les plus évidents et d'autres titres marquants se détachent nettement de l'ensemble, c'est que d'autres, assez peu nombreux semblent être là pour combler les vides. Un remplissage somme toute innocent vu la collection d'hymnes assemblé ici, mais qui a tendance à tirer cet opus vers le haut, vers l'excellence. Il faut également passer un cap important, la voix de Lawless qui peut être rédhibitoire pour les oreilles les plus sensibles : grasse, écorchée, tirant vers le cri plus que vers le chant, comme il en a déjà été fait mention plus haut.

La version remasterisée contient le fameux Animal (Fuck Like A Beast) ainsi que deux autres titres : Show No Mercy qui possède un bon refrain qui le sauve de l'indifférence et une reprise du Paint It Black des Rolling Stone sympathique à défaut d'être réellement convaincante. Par un effet de balance, l'équilibre est conservé : un excellent morceau en compense deux plus faibles. Mais ce premier album reste une référence du heavy américain, outrancier, malsain, mais terriblement jouissif.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




W.A.S.P - Infos

Voir la discographie de W.A.S.P
Infos de W.A.S.P
acheter sur Amazon
Sortie : 17 août 1984
Genre : Heavy Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Animal (Fuck Like A Beast) (3:07)culte !culte !paroles de Animal (Fuck Like A Beast)
2. I Wanna Be Somebody (3:44)culte !culte !listenparoles de I Wanna Be Somebody
3. L.O.V.E Machine (3:52)à écouter en premierlistenparoles de L.O.V.E Machine
4. The Flame (3:42)paroles de The Flame
5. B.A.D (3:57)paroles de B.A.D
6. School Daze (3:35)paroles de School Daze
7. Hellion (3:39)à écouter en premierlistenparoles de Hellion
8. Sleeping (In The Fire) (3:56)à écouter en premierparoles de Sleeping (In The Fire)
9. On Your Knees (3:49)paroles de On Your Knees
10. Tormentor (4:11)paroles de Tormentor
11. The Torture Never Stops (3:56)à écouter en premierparoles de The Torture Never Stops
12. Show No Mercy (3:48)paroles de Show No Mercy
13. Paint It Black (3:28)paroles de Paint It Black
écouter : Ecouter l'album



W.A.S.P

Albums chroniqués :
Chronique de Golgotha
Golgotha
2015

Chronique de Babylon
Babylon
2009

Chronique de Dying for the World
Dying for the World
2002

Chronique de Unholy Terror
Unholy Terror
2001

W.A.S.P
W.A.S.P
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Love You to Pieces
Love You to Pieces
1985

Lizzy Borden
Lizzy Borden
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Sonata Arctica
Sonata Arctica
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Heavy Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Silverthorn
Silverthorn
2012

Chronique de Ghost Opera
Ghost Opera
2007

Chronique de The Black Halo
The Black Halo
2005

Chronique de Epica
Epica
2003

Kamelot
Kamelot
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: