Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Burning Leather

Chronique de Burning Leather

Oz  - Burning Leather (Album)



De manière cyclique, aidé par cette nostalgie qui recouvre de ses bienveillances tous nos souvenirs concernant des œuvres mêmes médiocres, certaines mouvances renaissent périodiquement ramenant à la vie ceux, aujourd'hui éteins, qui furent les initiateurs de délicieux émois, et qui ne sont plus que de ternes tableaux presque effacés de ce délicieux passés.

Si le retour de certains musiciens sur le devant de la scène créative est de nature à faire naitre quelques réjouissances normales, malheureusement, cette résurrection n'est pas nécessairement sélective. Et parmi ceux ainsi exhumés renaissent donc, aussi, certaines formations à la renommé un peu floue et à la légitimité légèrement contestable.

Dans le contexte actuel favorisant indéniablement l'attachement à ce Heavy Metal traditionnel des années 80, certaines jeunes artistes ont affichées clairement leurs gouts pour ce passéisme là. Devant l'engouement d'un public séduit par le talent de ces nouveau venu, nombres d'acteurs oubliés de ces époques là (assez légitimement, d'ailleurs, pour certains d'entre eux) ont donc tout naturellement réapparus.

Cette concordance entre la nostalgie d'un temps définitivement révolus et entre les nouveaux appétits d'un peuple avide suffirent à Ape DeMartini pour faire revenir d'entre les morts Oz, groupe dans lequel il aura donné de la voix de tous temps. Cette seconde renaissance, après une première tentative avortée (Roll the Dice (1991)), prends aujourd'hui la forme d'un nouvel effort intitulé Burning Leather.

Soyons honnête, nul ne sait véritablement qui sont ces finnois en dehors d'une frange de partisans assez minoritaire agrippé à leurs mémoires et happé par les images de ce milieu underground dans lequel, autrefois, ces finlandais se sont bâtis une certaine notoriété. Cet opus donnera donc de la matière aux mélancoliques de ces temps disparus, pour peu qu'il y ait encore de ces gens désireux de se remémorer les quelques rares heures de gloires de ces musiciens.

Pour raviver davantage encore ces souvenirs lointains, le groupe aura d'ailleurs décidé de composer son album de plusieurs de ses "classiques" réenregistrés. Ainsi Burning Leather se voit alourdis de pas moins de six pistes issues de "l'illustre" carrière d'Oz (Search Lights, Gambler et Fire in the Brain extrait de Fire in the Brain (1983). Turn the Cross Upside Down est un morceau que l'on peut retrouver sur un EP éponyme sortis en 1984. Et Third Warning ainsi que Total Metal sont, quant à eux, tirés de l'album III Warning (1984)). Le principal défaut de ces chansons résident dans le fait, qu'outres nos nostalgiques déjà évoqués, elles ne pourront pas véritablement intéresser un auditoire neuf, peu avisé par des constructions, des compositions, aussi datées. Car là où; selon votre humble serviteur, Oz s'est quelque peu fourvoyé c'est en se méprenant sur les attentes d'un public certes insatiables d'autrefois, mais d'un autrefois ancré dans une inspiration très actuelle. Ce que les adeptes recherchent, c'est avant tout l'esprit de ces années là. Et certainement pas une copie aussi conformément passéiste et poussiéreuse.

Au delà de ces titres désuets et ennuyeux, ceux récemment composés apparaissent plus charmeurs. Et de leur Heavy Metal aux accents inspirés par les eighties, ils parviennent quelques peu à nuancer cette amertume ressentis à l'écoute de ce Burning Leather. Citons donc, afin de donner du poids à ce constat, les bons Dominator, Let Sleeping Dog Lie ou encore le pesant Seasons in the Darkness. La conclusion s'impose donc d'elle même. Oz a un certain talent pour la composition et un travail supplémentaire en ce sens aurait été plus payant.

Burning Leather est donc un album très décevant duquel les seules satisfactions qui naissent viennent des nouveaux morceaux proposés par Oz. Si le groupe désire réussir, il parait évident qu'il doit se remettre au travail et cesser de capitaliser sur son passé créatif. D'autant plus que celui-ci est relativement pauvre et démodé.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Burning Leather - Infos

Voir la discographie de Oz
Infos de Burning Leather
acheter sur Amazon
Sortie : 18 novembre 2011
Genre : Heavy Metal
Label : AFM Records
Playlist :
1. Dominator (3:07)
2. Searchlights (3:11)
3. Let Sleeping Dogs Lie (4:20)
4. Fire in the Brain (2:57)
5. Seasons in the Darkness (5:30)
6. Turn the Cross Upside Down (4:34)
7. Burning Leather (4:25)
8. Gambler (3:16)
9. Enter Stadium (4:15)
10. Total Metal (2:54)
11. Third Warning (4:27)
écouter : Ecouter l'album



Oz

Albums chroniqués :
Chronique de Burning Leather
Burning Leather
2011

Oz
Oz
Voir la page du groupe
Création : 1977
Genre : Heavy Metal
Origine : Finlande




Groupes en rapport


Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Silverthorn
Silverthorn
2012

Chronique de Ghost Opera
Ghost Opera
2007

Chronique de The Black Halo
The Black Halo
2005

Chronique de Epica
Epica
2003

Kamelot
Kamelot
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Blind Guardian
Blind Guardian
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Scream
Scream
2010

Chronique de Scream
Scream
2010

Chronique de Black Rain
Black Rain
2007

Chronique de Down To Earth
Down To Earth
2001

Ozzy Osbourne
Ozzy Osbourne
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: