Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de A-Lex

Chronique de A-Lex

Sepultura  - A-Lex (Album)

 5 
10

Au revoir Sepultura



Sepultura est, pour ceux qui seraient des incultes du genre, l'un des groupes phares du thrash des années 90 ! Mais suite au départ de Max Cavalera, le leadeur charismatique parti se faire les ongles dans Soulfly, rien ne va plus ! Enfin, jusqu'à la sortie de Dante XXI qui avait fait une belle impression, permettant au groupe de se faire une troisième jeunesse ...
Le concept album de La Divine Comédie avait été une réussite alors pourquoi pas faire un nouvel album concept ?

Cette fois ci, Sepultura revisite Orange Mécanique, le célèbre film de Stanley Kubrick !
Il faut également préciser que le groupe ne comprend plus aucun Cavalera dans ses rangs. En effet, Ig(g)or a préféré quitter le bateau pour divergence musicale, le metal le lassant apparement, cela ne lui a pas empêché de sortir Inflikted avec Maxou dans Cavalera Conspiracy ! Son remplaçant Jean Dollabella ne fait pas honte au groupe, bien au contraire, mais nous y reviendrons plus tard.
Sepultura sans Max, beaucoup ont jugés ça inacceptable, Sepultura sans Cavalera, c'est plus du Sepultura, que l'on veuille ou non !

Manque d'inspiration de la part du groupe pour pondre deux albums concept coup sur coup ?
A l'écoute de Moloko Molesto, c'est mitigé, les passages hardcore sautillant ne sont pas déplaisant mais tellement entendu et réentendu partout ...
Ce n'est certainement pas ce qu'on attend d'eux à l'heure actuelle. Surtout que Roorback aurait pu faire comprendre que Sepultura + hardcore = 0 et il semblait que Dante XXI avait bien retenu la leçon, mais non.
Les brésiliens n'en font qu'à leurs têtes.

Le mélange de titre rapide et compact est plutôt bien choisi comme What I Do ou The Threatment et se mélange bien avec Metamorphosis. Seulement là, il en faudra bien plus pour éviter à Sepultura de tourner en rond. Bien sûr, Jean Dollabella se débrouille parfaitement bien à la batterie, ses rythmes tribaux et son utilisation intelligente de la double pédale en font presque oublier Ig(g)or. Andreas Kisser, le grand le très très grand, se démène pour donner plus de vitalité à ses riffs d'antan mais rien n'y fait, le pauv' Andreas tourne en rond lui aussi.
Le titre Ludwig Van, inspiré la 9e de Beethoven, est le parfait exemple d'expérimentation risquée par le groupe.
Réussi ou pas ? A vous de voir, ce titre n'est certainement pas le plus marquant de Sepultura et aurait mieux fait de figurer sur l'album solo de Kisser.

Cela ne sert à rien de comparer A-Lex avec un Arise ou un Beneath The Remains, peut être pour cette sublime pochette old school ne servant qu'à tromper l'auditeur, Sepultura a dû mal. Derrick Green avait fait des progrès sur Dante XXI, ce qui est tout à son honneur à l'écoute de A-Lex. Seulement son chant est trop linéaire, manque d'inspiration (comme tout les instruments !) et tape sur les nerfs. Paulo Xisto, tant qu'à lui, fait toujours la même chose depuis plus de vingt ans, on ne criera pas au génie, ce type est tout simplement mauvais.

Voilà, Sepultura n'est plus, malheureusement ...
On aura beaucoup de peine à constater que les brésiliens tentent mais ne réussissent pas. Dante XXI était un excellent album qui donner l'envie de tendre un p'tit coup d'oreille sur son successeur, seulement là, profonde déception.
Sepultura est réellement mort !

(0) Modifier l'article
par Choko, le 3 juillet 2009
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Deja un nouvel album et aussi un nouveau batteur .... de quoi en laisser sceptiques plus d'un. Encore une fois Sepultura explore la voie du concept album basé sur Orange Mécanique ... Apres un premier titre A-Lex 1 (instrumental) on passe a Moloko Mesto et la ca pete Derrick Green nous montre encore une fois qu'il est a l'aise sur les titres Hardcore , le batteur arrive presque a nous faire oublier Iggor Cavalera ... L'album enchaine assez rapidement et passe de titres rapides a des titres plus lents et lourds , la guitare d'andreas Kisser est toujours aussi tranchante , certains lui reprocherons ses riffs a tendence néo-metal sur certains titres , mais apprecierons des riffs et solos qui rappellent un peu la période Chaos A.D... A noter le Titre "Ludwig Van" ou les petits gars du Bresil revisitent les compositions de Beethoven (plutot interessant) ! Pour ceux qui ont aimé Dante XXI je ne pourrais que vous conseiller cet album , Pour ceux qui ne supporte plus le groupe depuis le depart de Max cavalera , passez votre chemin (faites quand meme un effort c'est pas la mort)
mer. 11 févr. 09- 02:44  
Perso, je trouve cet album pas mal du tout, les titres sont assez différents dans leurs structures et leurs compositions.
sam. 9 avril 11- 17:35  
Hum... j'ai gardé beaucoup de déception après sa sortie. Dante m'avait fait reprendre de l'intérêt pour eux, mais là, j'ai pas pu. Peut-être que je suis trop subjectif pour ce groupe, toujours est-il que tu peux l'aimer.
J'attends le prochain parce que je pense que ça peut le refaire, si Derrick Green rabaisse pas le niveau studio du groupe. En live, avec, ils sont très bons mais en studio, je le trouve catastrophique le bonhomme. Malgré toute sa bonne volonté, je ne lui trouve pas le charisme qui est dû à Sepultura. Même la carcasse de Max aujourd'hui pourrait réussir mieux, et pourtant, il est devenu pathétique... malgré tout ce succès. ^^

lun. 11 avril 11- 17:23  


A-Lex - Infos

Voir la discographie de Sepultura
Infos de A-Lex
acheter sur Amazon
Sortie : 26 janvier 2009
Genre : Thrash Metal
Label : Steamhammer
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. A-Lex I (1:54)paroles de A-Lex I
2. Moloko Mesto (2:09)à écouter en premierparoles de Moloko Mesto
3. Filthy Rot (2:46)à écouter en premierparoles de Filthy Rot
4. We've Lost You (4:15)paroles de We've Lost You
5. What I do! (2:01)paroles de What I do!
6. A-Lex II (2:18)paroles de A-Lex II
7. The Treatment (3:24)paroles de The Treatment
8. Metamorphosis (3:02)à écouter en premierparoles de Metamorphosis
9. Sadistic Values (6:51)paroles de Sadistic Values
10. Forceful Behavior (2:28)à écouter en premierparoles de Forceful Behavior
11. Conform (1:54)paroles de Conform
12. A-Lex III (2:03)paroles de A-Lex III
13. The Experiment (3:28)paroles de The Experiment
14. Strike (3:41)paroles de Strike
15. Enough Said (1:37)paroles de Enough Said
16. Ludwig Van (5:30)culte !culte !paroles de Ludwig Van
17. A-Lex IV (2:46)à écouter en premierparoles de A-Lex IV
18. Paradox (2:16)paroles de Paradox
écouter : Ecouter l'album

Sepultura

Albums chroniqués :
Chronique de Machine Messiah
Machine Messiah
2017

Chronique de Kairos
Kairos
2011

Chronique de A-Lex
A-Lex
2009

Chronique de Dante XXI
Dante XXI
2006

Sepultura
Sepultura
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Omen
Omen
2010

Chronique de Conquer
Conquer
2008

Chronique de Dark Ages
Dark Ages
2005

Chronique de 3
3
2002

Soulfly
Soulfly
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Blunt Force Trauma
Blunt Force Trauma
2011

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Cavalera Conspiracy
Cavalera Conspiracy
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Seven Years...
Seven Years...
2009

Chronique de Beyond the Mirrors
Beyond the Mirrors
2008

Broken Mirrors
Broken Mirrors
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : France


Testament
Testament
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: