Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Signs of Decay

Chronique de Signs of Decay

Livarkahil  - Signs of Decay (Album)

Impressionnant



Vous connaissez sans doute Livarkahil… Parmi les espoirs de la scène française, on peut dire que Livarkahil peut prétendre à une place aux côtés de Gojira ou Hacride, rien que ça ! Oui, c’est moi qui vous le dis !
First Act Of Violence avait permis à nos français de faire leurs premiers pas sur la scène française avec une musique moderne, extrême et inspirée ! Mais Signs Of Decay va juste permettre au groupe de tout écraser sur son passage !

Une petite intro fort sympathique pour la forme, et la bête est lancée ! C’est au son d’un gros Thrash/Deathcore bien gras que Livarkahil envahit nos oreilles ! Si l’accoutrement des gaillards laissait entrevoir une musique industrielle à la Deathstars, il n’en est rien, mais la ressemblance au niveau puissance est bel et bien là ! La musique de ce Signs Of Decay à des relents militaires sur certains tempos, et puis on laisse place à un groove impressionnant ! Ce disque jouit d’une production largement à la hauteur de nos attentes et qui lui confère une puissance de malade. Et c’est sans parler de la précision dont font preuve les zicos qui maitrisent plutôt bien leur sujet. Le Livarkahil nouveau cru est une véritable machine de guerre en action, et croyez-moi, il ne vaut mieux pas se retrouver en face au moment où elle se met en marche.
Pourtant, on pourra noter quelques passages ralentis, histoire de nous laisser un peu de répit.
Et si en général, tout ce qui a un côté ‘core’ a de quoi agacer, ici, on se laissera surprendre par un groupe hors du commun qui sait habilement tirer le meilleur de la musique extrême pour l’allier à la musique moderne qu’est le Deathcore.

Ce nouvel album est tout simplement bluffant par la maitrise dont il fait preuve de bout en bout ! Que ça soit au niveau instrumental, au niveau du chant, au niveau du feeling, au niveau de la production… On a même droit à quelques passages plus techniques pas désagréables, juste comme ça, histoire d’en foutre plein la vue… Livarkahil nous scotche au siège pendant les trois quarts d’heure que dure ce disque, et on n’en ressortira que décontenancé. Les parisiens se payent même le luxe de varier les plaisir avec un registre vocal assez large qui peut aller du Black au Hardcore sans grande difficulté, et malgré tout, on reste bel et bien dans la cohérence de l’univers de Livarkahil.

Bref, ce nouvel album pourrait se réduire à un mot : impressionnant…
Le groupe fait preuve d’une grande maitrise et d’une certaine maturité qui lui donneront accès à la renommée qu’il mérite. Le premier EP laissait entrevoir un groupe de grande qualité, mais cette dois, le groupe nous en met plein le vue, plein les oreilles… Je ne vois pas quoi dire de plus…

(1) Modifier l'article
par Pit, le 16 octobre 2011
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
NanoRoux  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Signs of Decay - Infos

Voir la discographie de Livarkahil
Infos de Signs of Decay
acheter sur Amazon
Sortie : 26 septembre 2011
Genre : Modern Death Metal
Label : Listenable Records
Playlist :
1. In Nomine Patris... (01:34)
2. When Hell Is Near (03:30)
3. Quiet Heresy (04:37)
4. The End of Everything (03:43)
5. Art of Bleeding (06:04)
6. ...We Hail the Victory (03:33)
7. Above All Hatred (04:37)listen
8. The Flesh of All amned (04:48)
9. In Light We Die (04:34)
10. Heaven Shall Fall (04:10)
11. Signs of Decay (04:49)
écouter : Ecouter l'album

Livarkahil

Albums chroniqués :
Chronique de Signs of Decay
Signs of Decay
2011

Chronique de First Act of Violence
First Act of Violence
2008

Livarkahil
Livarkahil
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Catharsis
Catharsis
2018

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de Elegies
Elegies
2005

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Machine Messiah
Machine Messiah
2017

Chronique de Kairos
Kairos
2011

Chronique de A-Lex
A-Lex
2009

Chronique de Dante XXI
Dante XXI
2006

Sepultura
Sepultura
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de 12 Gauge
12 Gauge
2010

Chronique de The Black Waltz
The Black Waltz
2006

Chronique de The Black Waltz
The Black Waltz
2006

Chronique de Swampsong
Swampsong
2003

Kalmah
Kalmah
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Back To Where You've Never Been
Back To Where You've Never Been
2013

Chronique de Lazarus
Lazarus
2009

Chronique de Lazarus
Lazarus
2009

Chronique de Amoeba
Amoeba
2007

Hacride
Hacride
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Deathstars
Deathstars
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Indus
Origine : Suède