Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Chinatown

Chronique de Chinatown

Thin Lizzy  - Chinatown (Album)

 7 
10

Chinetoque ninja contre les hommes araignées ?



Chinatown, c'est un peu le mal-aimé des disques de Thin Lizzy. Pour certains, c'est parce qu'il se trouve entre deux petites merveilles des Irlandais. Mouais. Je trouve que c'est une excuse qui ne tient pas. Avec le recul, et quand on aime la musique, on peut être capable d'apprécier un disque, même placé entre deux chefs d'oeuvres. Et surtout, Phil Lynott n'imaginait pas que Renegade allait être aussi magnifique. Certainement pas.

Ce qui handicape cet album, en revanche, c'est qu'il parait après Black Rose et ses hymnes lyriques et folkloriques, menés par la guitare de feu de Gary Moore. Si Snowy White s'est déjà illustré en tant que guitariste live pour Pink Floyd, son arrivée chez Thin Lizzy est bien plus difficile à gérer : Lynott a définitivement renoncé à ses rêves de conquête des USA, sa vie de famille bat douloureusement de l'aile et c'est dans une ambiance morose que le groupe enregistre l'album.

Sir ce disque, Thin Lizzy perd effectivement ce qui faisait son charme : compositions épiques et lyriques, poésie de tous les instants, sons d'une Irlande, terre de légendes, qui avait trouvé un rocker pour leur donner une nouvelle jeunesse. L'ensemble est un mélange entre le hard rock simple et efficace du groupe et de passages plus pop, mais sans cette âme celtique. Thin Lizzy perd un peu en intérêt, mais il convient d'admettre que le travail de composition est toujours excellent : Chinatown, Killer on The Loose ou encore Hey You s'imposent bel et bien et se permettent de rivaliser avec d'autres classiques de la carrière de la Fine Lizzy. On apprécie le phrasé si particulier de Phil Lynott, la chaleur des morceaux, leur force tirée de la soul et du blues, avec un discours électrique prononcé.

Mais voilà, le groupe semble également, pour la première fois, céder à une espèce de facilité. Il y a quelques redondances dans les harmonies de guitare, des mélodies sucrées et limite gnangnan. Des petites faiblesses ça et là, des creux dans la ligne créatrice de l'album. On ne s'ennuie pas, mais on ne prend pas le même plaisir que d'habitude. Pas toujours inspiré, Thin Lizzy s'enferme dans une routine quelque peu désabusée. Et pourtant, malgré tout, le groupe arrive à rester intéressant et à se hisser à un niveau supérieur quand Lynott est en forme. Ainsi, Genocide, qui parle du massacre des bisons et par extension, des Amérindiens, change des textes habituels du genre et musicalement, on se retrouve avec un hard rock efficace tout en conservant une certaine finesse.

En définitive, Chinatown n'est pas un mauvais album. Ce serait injuste de l'affirmer à cause de quelques ratés dans la composition et une absence d'ambition. Thin Lizzy fait un disque de Thin Lizzy. Ceux qui connaissent le groupe savent que ça ne peut être complètement mauvais, pas le genre de la maison. Un bon album de rock, pas prise de tête, agréable à écouter, mais qui n'a pas la stature pour devenir un classique. Ce n'est que partie remise pour Lynott et sa bande.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Chinatown - Infos

Voir la discographie de Thin Lizzy
Infos de Chinatown
acheter sur Amazon
Sortie : 10 octobre 1980
Genre : Hard Rock
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. We Will Be Strong (5:09)à écouter en premierparoles de We Will Be Strong
2. Chinatown (4:43)à écouter en premierlistenparoles de Chinatown
3. Sweetheart (3:27)paroles de Sweetheart
4. Sugar Blues (4:20)paroles de Sugar Blues
5. Killer On The Loose (3:53)culte !culte !paroles de Killer On The Loose
6. Having A Good Time (4.36)paroles de Having A Good Time
7. Genocide (5:06)culte !culte !paroles de Genocide
8. Didn't I (4:27)paroles de Didn't I
9. Hey You (5:09)à écouter en premierparoles de Hey You
écouter : Ecouter l'album



Thin Lizzy

Thin Lizzy
Thin Lizzy
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Hard Rock
Origine : Irlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Queen
Queen
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Gary Moore
Gary Moore
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Irlande


Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: