Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Trust à l'Olympia

Chronique de Trust à l'Olympia

Trust  - Trust à l'Olympia (Album)

 5 
10



Evoquer le délicat problème Trust ne peut, aujourd'hui, malheureusement, se faire sans rappeler ces désillusions qui prirent naissances autour d'albums très controversés. Et ils le furent car ces nouveaux desseins Rock'n'Roll aux volontés résolument modernes et électro, dont ils étaient les témoignages les plus évidents, furent perçu, par les adeptes les plus puristes du groupe, comme une trahison. Et ainsi en un ultime affront à ces anciens frères d'arme dépités, le plus notoires des groupes français finis même par sortir l'album qui causa une rupture quasi définitive et irrévocable (13 à Table (2008))

Au delà de toutes ces considérations subjectives et, forcément, partisanes, de débats, auxquels il appartient à chacun de prendre part ou non, Trust demeure, eu égard à son passé illustre, une institution qui ne pourra laissé quiconque indifférent. Voilà plus de trente ans que le groupe aura, en effet, redonner espoir à un peuple tout entier en un cri primal, bestial et salutaire. Afin de dignement célébrer une telle commémoration, Bernie et ses acolytes auront décidés d'investir l'Olympia, où, trois décennie plus tôt, ils avaient fait sensations. Ce Trust à L'Olympia est donc la retranscription de cette représentation.

En premier lieu, au delà de cette étrange habitude consistant à proposer à son public plus d'album Live (A Live (1997), Still A Live (2000), Soulagez vous dans les Urnes (2006)et ce Trust à L'Olympia (2009)) que d'album studio (Europes et Haines (1996), Ni Dieu Ni Maitres (2000), 13 à Table (2008)), le premier constat qu'on se doit de faire concerne la sélection des titres de ce nouvel effort qui, a priori, est éminemment attractive. Malheureusement le résultat qu'elle donne à entendre est, quant à lui, loin de provoquer un infaillible enthousiasme. De telle sorte que, dès les premières notes de Marche ou Crève, la déception nous mord cruellement l'esprit. Si on pouvait regretter, ou non, les choix artistiques des nouvelles orientations du groupe au gré des gouts de chacun, on pouvait se féliciter qu'elles n'avait, jusqu'alors, jamais trop dénaturer l'âme profonde de ce groupe. Une réalité démentis par ce nouvel opus car si Trust, de tous temps, fut un cri, une énergie et une détermination s'exprimant au cœur de manifeste brute et agressif, ce n'est plus vraiment le cas désormais. Loin de cette véhémence qui fut la sienne autrefois, le groupe se complait ici dans un confort sonore Rock feutré dans lequel ses titres même les plus vindicatifs perdent de cette saveur si particulièrement percutante. Et les pavés que sont Marche ou Crève, Darquier, Sors tes Griffes, Mr Comedie ou encore, par exemple, Préfabriqués s'écrasent mollement à nos pieds. Autrefois Trust était un géant qui obscurcissait l'horizon des grands de ce monde, aujourd'hui il n'est même plus l'ombre de ce colosse.

A noter, tout de même, l'excellente version de Surveilles ton Look avec son préambule dans lequel on retrouve un Bernie contestataire exigeant, légitimement, du respect pour un Bruno "Deck" Le Goff injustement conspué. Le DJ, dont chacune des interventions transcende avec justesse les titres du groupe, ne peut, en effet, être tenus pour responsable de cette déliquescence artistique dont est coupable Trust. Ce premier titre, enfin, intéressant marque, d'ailleurs, le début, d'un semblant de renouveau pour un album assoupissant. Des lors des morceaux tels que les bons Instinct de Mort, Police Milice, L'élite, Bosser Huit Heures et, bien évidemment, Antisocial nous offre, enfin, ce regain d'énergie nécessaire à la bonne tenue des titres de ce groupe (même si le résultat est loin d'égaler la fougue et la délicieuse nervosité d'un Repression dans L'Héxagone (1992)). Trust s'est assagis avec le temps. Aujourd'hui il s'assoupis.

Combien de temps encore le plus réputés des groupes français pourra-t-il vivre de ces exploits d'antan? Nul ne le sait.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Trust à l'Olympia - Infos

Voir la discographie de Trust
Infos de Trust à l'Olympia

Sortie : 4 décembre 2009
Genre : Hard Rock
Label : XIII Bis Records
Playlist :
1. Disc 1
2. Marche ou Crève (04:42)
3. Palace (07:02)
4. Au Nom de la Race (06:22)
5. Darquier (03:07)
6. Fais où L’on Te Dit de Faire (08:02)
7. Sors Tes Griffes (04:40)
8. Mr Comédie (03:25)
9. On Lèche on Lâche on Lynche (04:20)
10. Le Temps Efface Tout (06:21)
11. Ton Dernier Acte (06:00)
12. Les Templiers (03:39)
13. Préfabriqués (04:11)
14. Surveille Ton Look (09:10)
15. Disc 2
16. Certitude Solitude (04:34)
17. Fatalité (05:16)
18. Saumur (06:41)
19. Instinct de Mort (10:03)
20. Police Milice (02:44)
21. L’élite (06:35)
22. Tous Ces Visages (03:57)
23. Chaude Est la Foule (05:15)
24. Le Mitard (06:00)
25. Bosser 8h (05:19)
26. Antisocial (07:04)
écouter : Ecouter l'album

Trust

Albums chroniqués :
Chronique de Trust à l'Olympia
Trust à l'Olympia
2009

Chronique de 13 à Table
13 à Table
2008

Chronique de Ni Dieu Ni Maître
Ni Dieu Ni Maître
2000

Chronique de A Live
A Live
1997

Trust
Trust
Voir la page du groupe
Création : 1977
Genre : Hard Rock
Origine : France




Groupes en rapport


Vulcain
Vulcain
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Heavy Metal
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Aerosmith
Aerosmith
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: