Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de One for Sorrow

Chronique de One for Sorrow

Insomnium  - One for Sorrow (Album)

Et une larme de plus!



Après avoir imposé durablement sa patte avec un Across the Dark convaincant, Insomnium revient à la charge avec son cinquième effort, le justement nommé One for Sorrow. On se souvient tous de cette recette musicale mixant habilement un Death Mélodique accrocheur à des parties plus fines aux propos mélancoliques. Cette fois-ci, les finlandais annoncent vouloir sortir de l'étiquette Mélodeath pour ouvrir encore sa musique.
Alors, pari réussi?


Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'entame de One for Sorrow n'a rien à envier à celle des précédents opus de la formation. Car depuis Since the Day It All Came Down, Insomnium a pris l'habitude d'ouvrir ses albums avec une magnifique mélodie qui grimpe en intensité, avant d'exploser avec le premier 'hit' de l'opus. Ici, "Inertia" remplit parfaitement son rôle, et introduit "Through the Shadows". Quoiqu'en disent Niilo et sa bande, ce premier morceau reste du pur Insomnium, avec un chant clair apposé sur un refrain accrocheur. Forcément, on repense aux sorties du groupe (et plus particulièrement à Across the Dark pour le chant clair): toujours aussi touchante, toujours aussi catchy, bref, la machine Insomnium tourne à plein régime.

De prime abord, difficile de voir en One for Sorrow une véritable révolution stylistique. Le propos n'est pas là, puisque le groupe avoue lui-même qu'il cherche avant tout à faire évoluer son style, sans en changer les fondamentaux. Et le premier critère se situe en terme de son, pour les guitares notamment. Et pour cause, Insomnium a confié l'enregistrement des six-cordes à Daniel Antonsson (Dark Tranquillity, Dimension Zero...). Et le rendu en vaut la peine, puisque les dits-instruments gagnent en mordant, superbement mis en valeur par une production léchée...

Le second point se situe dans l'approche des compositions. Si avec des titres comme "Song of the Blackest Bird" ou "Lay the Ghost to Rest" on retrouve la machine-à-solis qui a fait le bonheur des fans du groupe depuis des années, Insomnium a tout de même cherché à pousser (un peu) son inspiration. Pour preuve, l'excellent "Regain the Fire" et son côté Katatonia-Sentenced très prenant, ou le très progressif "One for Sorrow", qui méritent à eux deux les louanges de son public.

Voilà pour les nouveautés. Pour le reste, One for Sorrow poursuit la lancée d'Across the Dark, avec plus de chant clair et un poil moins de claviers (toujours assurés par Aleksi Munter de Swallow the Sun). Donc en clair, Insomnium use et abuse du talent de ses guitaristes, à grands coups de riffs solides et de solis assassins ("Only One Who Waits", "Unsung"...).
Et comme d'habitude, les finlandais nuancent leur musique en conjuguant parties effrénées ("Every Hour Wounds"!) avec d'autres bien plus calmes et chargées en atmosphères ("Decoherence" et "Regain the Fire"). Et là encore, rien à redire quant à la prestation de chacun des musiciens!


Avec ce cinquième opus, Insomnium ouvre gentiment sa musique à des horizons plus progressifs et moins extrêmes, tout en restant clairement dans une mouvance qu'il s'est lui-même créé. A y regarder de plus près, One for Sorrow semble être la plus logique des suites d'Across the Dark. Du coup, l'auditeur sera difficilement surpris par une telle sortie, mais restera convaincu à coup sûr par son talent débordant et sa maîtrise.
L'une des grosses sorties du moment!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

One for Sorrow - Infos

Voir la discographie de Insomnium
Infos de One for Sorrow
acheter sur Amazon
Sortie : 17 octobre 2011
Genre : Death Mélodique
Label : Century Media Records
Playlist :
1. Inertia (03:43)
2. Through the Shadows (04:33)listen
3. Song of the Blackest Bird (07:30)
4. Only One Who Waits (05:19)listen
5. Unsung (05:05)listen
6. Every Hour Wounds (05:25)listen
7. Decoherence (03:18)listen
8. Lay the Ghost to Rest (07:46)
9. Regain the Fire (04:27)
10. One for Sorrow (06:07)
écouter : Ecouter l'album

Insomnium

Insomnium
Insomnium
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Circle
Circle
2013

Chronique de The Beginning of Times
The Beginning of Times
2011

Chronique de Skyforger
Skyforger
2009

Chronique de Chapters
Chapters
2003

Amorphis
Amorphis
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Enter My Silence
Enter My Silence
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande


Albums chroniqués :
Chronique de Beyond
Beyond
2013

Chronique de New World Shadows
New World Shadows
2011

Chronique de The Redshift
The Redshift
2008

Omnium Gatherum
Omnium Gatherum
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Concerts:
Rapports de concerts:

Swallow the Sun
Swallow the Sun
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Doom Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts: