Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Triptych

Chronique de Triptych

The Long Escape  - Triptych (Album)

 8 
10

A la française



En insérant The Triptych dans mon four les mélodies me sont revenues aussi nettes qu'autrefois, aussi entraînantes qu'elles l'avaient été il y a deux ans. Je me suis surpris à chanter des morceaux que je croyais nouveaux alors qu'ils dataient de l'EP Excess Of Empathy, dont j'avais apprécié les morceaux Rock/Metal composés par ce groupe auquel je prévoyais le plus bel avenir. Signe d'une musique réussie me suis-je dis, car je n'avais pas réécouté ce premier essai depuis la publication de sa chronique et pourtant ils étaient restés ancrés dans mon esprit comme risque fort de le faire ce premier album d'une classe internationale.

The Long Escape est un groupe qui joue tellement sincèrement qu'il est difficile de ne pas se sentir comme intime avec sa musique. La première partie de ce triptyque, composée de trois morceaux de l'EP, remixés pour l'occasion, m'a rappelé à quel point déjà les parisiens étaient doués pour mêler la rugosité du Metal à l'énergie du Rock. Mais ce n'était rien encore face à ce qui allait suivre, car The Triptych est puissant, riche, sensible, maîtrisé et abouti. Le style The Long Escape fleurit sur des pièces tonifiantes comme « Collapse » et si des titres comme « Return To Chaos » ne sont guère originaux, leur impact est suffisant pour plonger avec envie dans l'univers dépeint par la formation française, tant les riffs, les mélodies et souvent les refrains parlent d'eux-mêmes (« The Big Plan »). Plus grand tour de force encore, la voix de Kimo, qui a chopé au moins trois ou quatre galons depuis Excess Of Empathy, que ce soit dans le chant Metal, quelque peu hurlé (« Collapse », ) ou dans le chant clair surtout, parfait en tout point, et planant au possible sur des pièces belles à s'en damner (« Low Class Citizen », à l'atmosphère spatiale enivrante). Ce dernier apparaît bien plus dans les ballades qui agrémentent l'album, comme « Encelade » et son piano contemplatif, malgré un impact émotionnel curieusement moins fort que les morceaux Rock/Metal composant le disque (« Upon The Head » est restée depuis l'EP, magique, et « Crisis »).

Mais The Long Escape ne se contente pas seulement de maîtriser plus encore ce qu'il faisait déjà sur Excess Of Empathy : il dépasse l'esquisse pour atteindre le produit fini, lâche la corde pour faire le grand saut, et nous fait alors découvrir des petits arrangements bienvenus dans son univers, notamment une place plus large accordée à l'électronique, sur la très Metal « Crisis » par exemple ou la très atmosphérique « The Road To Awe » et sa basse très groovy (dont les lignes sont souvent magistrales) qui soutient des rythmiques de guitare très Tool et A Perfect Circle dans l'esprit, par-dessus des nappes de clavier jouées par un astronaute (et cette fin au tapping... Dieu que c'est bon). The Long Escape fait alors voyager, il touche des sommets, se permet tout, ne rate pas le coche, même si ses ballades manquent encore de force. La production permet toute cette alchimie, propre et puissante à la fois, elle met en valeur les parties qu'il faut, la voix de Kimo ressort suffisamment pour transporter sans agacer ; on se laisser embarquer sans rien demander de plus.

The Long Escape marque un grand coup en cette année 2011. Voilà sincèrement bien longtemps que je n'avais pas autant apprécié un essai Rock/Metal et le plaisir est grand, d'autant que les gars sont français, et donc une rareté dans leur catégorie et dans leur qualité. The Triptych est excellent de bout en bout, malgré « Encelade » et « Depression », dispensables car trop simples et sans accroches face à des titres très Prog et mêlant les genres avec classe comme « Crisis » ou « Collapse ». L'utilisation de l'électronique est intéressante et mérite encore plus d'attention. Pour les amateurs en tout cas, il ne faudrait surtout pas passer à côté de ce qui s'annonce comme l'un des albums de l'année dans le style.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Triptych - Infos

Voir la discographie de The Long Escape
Infos de Triptych

Sortie : 6 août 2011
Genre : Rock Metal
Playlist :
1. New Beginning (05:44)
2. Upon The Head (04:56)à écouter en premier
3. I Am Your Savior (03:32)à écouter en premier
4. Collapse (03:49)à écouter en premier
5. Return To Chaos (04:45)
6. The Big Plan (03:52)à écouter en premier
7. Encelade (05:13)
8. Low Class Citizen (04:19)culte !culte !
9. Crisis (04:38)à écouter en premier
10. The Road To Awe (06:00)
11. Depression (04:34)
écouter : Ecouter l'album



The Long Escape


Albums chroniqués :
Chronique de Triptych
Triptych
2011

Chronique de Excess of empathy
Excess of empathy
2008

The Long Escape
The Long Escape
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Rock Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de The Incident
The Incident
2009

Chronique de Fear Of A Blank Planet
Fear Of A Blank Planet
2007

Porcupine Tree
Porcupine Tree
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Metal Progressif
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Sevendust
Sevendust
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: