Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Eternal Kingdom

Chronique de Eternal Kingdom

Cult of Luna  - Eternal Kingdom (Album)

Eternal kingdom



Cult of luna ou l'apogée du postcore... Deux ans après le sublime album Somewhere along the highway et un virage post rock, les maîtres suédois reviennent avec un album plus travaillé mais plus sombre aussi. Ici plus de plages mélancoliques mais plutôt un élan de fougue et de rage. Eternal kingdom trouble et frappe son auditeur sans jamais le lâcher.
Qu'est ce qui fait le charme de cette galette?
Tout d'abord, le concept même de l'album: les suédois se sont inspirés du journal intime d'un schyzophrène des années 1920 ayant tué sa femme soi-disant sous l'ordre de Dieu.
Ensuite, l'artwork absolument magnifique composé de dessins proches de ceux utilisés pour illustrer les fables.
Enfin, l'univers musical merveilleux dans lequel nous embarque les 8 musiciens d'Umea.
Se dégage de ce skeud une ambiance à la fois froide, malsaine et en même temps totalement enivrante. Klas Rydberg nous inonde de son chant hurlé parfaitement travaillé, les guitares assènent des mélodies sludgecore du plus bel effet et parfois saupoudrées de guitares plus calmes et mélodiques, à l'instar du titre "Ghost trail", merveille de progressisme. Le clavier, bien que présent aux moments opportuns, semble moins présent sur cet album que sur son prédécesseur. Quant à la batterie et aux percussions, elles sont bien présentes et nous balancent des rythmes simples mais entêtants; exemple avec "Following betulas" et son final à la rythmique quasi militaire et avec ses trompettes.
Avec ce skeud composé de 10 chansons pour une durée d'une heure, vous passerez par tous les sentiments: surprise, étonnement, questionnement, toujours est-il qu'il ne vous laissera pas indifférent.
On ne sait que penser suite à la première écoute de ce disque ultra complexe où se mêle avec acharnement violence ("Owlwood") et émotion ("The lure"). Peut-être n'aimerez vous pas cet effort du combo d'Umea mais ne vous arrêtez pas dès cette écoute. Il faut écouter encore et encore jusqu'à découvrir les moindres facettes de cette galette à la production excellente et à l'imagination débordante.
Un bel album, certainement le plus travaillé, mené par un grand groupe. Cult of luna par sa diversité musicale tend à devenir un des maîtres du post-core. Chapeau l'artiste!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


hé, pourquoi répéter la tracklist alors qu'elle est déjà dans les infos de l'album et que tu répètes la même ?
mar. 25 nov. 08- 16:29  
Les deux mots "Sludge Metal" utilisés pour qualifier la musique du groupe m'agressent carrément. Pourquoi c'est Postcore dans la chro et Sludge en dessous?
mer. 11 mars 09- 04:59  
Superbe album, très abouti. Le son est texturé, bourré de de petites expérimentations qui donnent un vrais cachet à chaque morceau. Pour l'ambiance, je ne la qualifierai pas de froide, au contraire, je trouve que c'est leur album le plus chaleureux, le plus organique!!
mar. 16 nov. 10- 11:36  


Eternal Kingdom - Infos

Voir la discographie de Cult of Luna
Infos de Eternal Kingdom
acheter sur Amazon
Sortie : 15 juin 2008
Genre : Postcore
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Owlwood (7:40)paroles de Owlwood
2. Eternal Kingdom (6:41)paroles de Eternal Kingdom
3. Ghost Trail (11:50)paroles de Ghost Trail
4. The Lure (Interlude) (2:34)paroles de The Lure (Interlude)
5. Mire Deep (5:10)paroles de Mire Deep
6. The Great Migration (6:32)paroles de The Great Migration
7. Österbotten (2:20)paroles de Österbotten
8. Curse (6:31)paroles de Curse
9. Ugín (2:44)paroles de Ugín
10. Following Betulas (8:56)paroles de Following Betulas
écouter : Ecouter l'album



Cult of Luna

Albums chroniqués :
Chronique de Vertikal II
Vertikal II
2013

Chronique de Vertikal
Vertikal
2013

Chronique de Fire was born
Fire was born
2009

Chronique de Eternal Kingdom
Eternal Kingdom
2008

Cult of Luna
Cult of Luna
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Hardcore
Origine : Suède

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Neurosis
Neurosis
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Red Sparowes
Red Sparowes
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Rosetta
Rosetta
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Black Bomb A
Black Bomb A
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Hardcore
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hatebreed
Hatebreed
2009

Chronique de Supremacy
Supremacy
2006

Chronique de The Rise Of Brutality
The Rise Of Brutality
2003

Chronique de Perseverance
Perseverance
2002

Hatebreed
Hatebreed
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Implosion
Implosion
2008

Self Defense
Self Defense
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Hardcore
Origine : France


Hopes Die Last
Hopes Die Last
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Hardcore
Origine : Italie

Rapports de concerts: