Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Last Curtain Call

Chronique de Last Curtain Call

Theatre Of Tragedy  - Last Curtain Call (Album Live)

L'épitaphe.



Attention, ceci est la chronique du CD Live et non pas du DVD.

Theatre of Tragedy est définitivement un groupe précurseur. En confrontant un chant féminin angélique à des growls, le combo norvégien a sans le savoir influencé une bonne tripotée de formations et a ouvert de nouvelles perspectives au Gothique Metal. Seulement voilà, après avoir subi maintes péripéties et différents remaniements de line-up (éviction de Liv Kristine entre autres), Theatre of Tragedy jette l'éponge en 2010 et annonce le split après une série de concerts censée clore une bonne fois pour toutes la carrière des norvégiens.
En ultime épitaphe, un CD/DVD live a été enregistré, histoire de marquer les esprits une dernière fois avant la séparation. Last Curtain Call se dresse donc au sommet d'une discographie bien remplie pour un adieu des plus mémorables.


Dire que ce live a une saveur particulière est un euphémisme. Rien que dans le choix de la set-list (quasiment tous les albums du groupe sont honorés ce soir-là, hormis Assembly), on sent bien que les norvégiens nous délivrent un show spécial à Stavanger. Ainsi, Last Curtain Call fait la part belle à tous les hits de Theatre of Tragedy ("A Rose for the Dead", "Storm", "Machine", "Image", "Frozen", "Fragment" et la liste est longue...), et frappe fort pour le plus grand plaisir du public.
On tient d'ailleurs ici l'une des faiblesses de ce live. Mis à part les applaudissements de la foule, le groupe n'offre que très peu d'interaction avec la fosse. Dommage.

Pendant près d'une heure et demie, on se délecte de ce véritable best-of, qui en prime a bénéficié d'une production solide, on a parfois l'impression d'avoir à faire à un enregistrement studio! D'autant que l'exécution s'avère vraiment rigoureuse: Nell Sigland parvient à placer son chant avec justesse, même sur les titres originellement chantés par Liv Kristine (mention aux excellents "Der Tanz Der Shatten" et "A Rose for the Dead"). A l'inverse, Raymond Istvàn Rohonyi semble être moins à l'aise avec son chant, donnant parfois même une désagréable sensation avec ses vocaux éraillés.

Une aura de tristesse émane de cet enregistrement, il faut dire que cela va de paire avec la musique des norvégiens. On sent effectivement que l'ambiance est plombée, du début jusqu'à la fin du set, jusqu'à ce "Forever is the World" intimiste qui sonne la fin de la carrière du combo.


Last Curtain Call, avec son nom évocateur, n'est pas un enregistrement live comme les autres. Les circonstances de sa mise en boîte n'y sont évidemment pas pour rien... Ultime pierre apporté à l'édifice Theatre of Tragedy, cette sortie est un très bon moyen de rendre hommage à l'une des formations les plus inspirantes du style.
Et pour l'occasion, les norvégiens nous gratifient d'un très bel objet qui ravira les nombreux fans. Pour les autres, Last Curtain Call est un excellent moyen de découvrir le meilleur de leur discographie, le tout dans une atmosphère intimiste des plus prenantes.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
Waifai  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


comme le groupe est soudé! les musiciens, ensemble, offrent leur musique avec tellement de passion qu'ils nous emportent avec eux dès les premières minutes!
je ne connais pas ce nouveau line up, je me suis arrêtée à Aegis, mais je n'ai pu m'empêcher de pleurer avec eux à
la fin du concert!

ven. 6 mars 15- 12:29  


Last Curtain Call - Infos

Voir la discographie de Theatre Of Tragedy
Infos de Last Curtain Call
acheter sur Amazon
Sortie : 20 mai 2011
Genre : Electro Gothic Metal
Label : AFM Records
Album Live

Playlist :
1. Hide and Seek (05:31)
2. Bring forth Ye Shadow (05:41)
3. Frozen (05:21)
4. Ashes and Dreams (04:10)
5. A Rose for the Dead (05:15)
6. Fragment (03:52)
7. And When He Falleth (06:41)
8. Venus (04:52)
9. Hollow (06:29)
10. Storm (03:49)
11. Image (03:17)
12. A Hamlet for a Slothful Vassal (04:21)
13. Fade (06:09)
14. Machine (04:58)
15. Der Tanz Der Schatten (05:41)
16. Forever Is The World (05:32)
écouter : Ecouter l'album

Theatre Of Tragedy

Albums chroniqués :
Chronique de Last Curtain Call
Last Curtain Call
2011

Chronique de Musique
Musique
2000

Chronique de Aégis
Aégis
1998

Chronique de Aégis
Aégis
1998

Theatre Of Tragedy
Theatre Of Tragedy
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Gothique Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Epica
Epica
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Imaginaerum
Imaginaerum
2011

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Once
Once
2004

Nightwish
Nightwish
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts: