Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Beyond The Black Sky

Chronique de Beyond The Black Sky

Monkey3  - Beyond The Black Sky (Album)

 7 
10

Voyage sous acides



Pratiquer une musique exclusivement instrumentale est à double-tranchant. D'une part il y a la fierté de pouvoir captiver l'auditoire sans se servir d'un chanteur, et il y a aussi beaucoup de possibilités liées aux ambiances à construire, forcément plus nombreuses ; mais d'un autre côté, il faut l'avoir ce pouvoir, car l'instrumental mal construit, il n'y a pas à dire : c'est mortellement ennuyeux. Dans le cas des Monkey3, il y a eu réussite avec leur 39 Laps psychédélique et burné à souhait. Des types qui se revendiquent de Pink Floyd, Led Zeppellin, Tool ou encore Pelican et Isis, proposaient avec ce premier disque un concentré de divagations de drogués, d'errances sous acides et d'atmosphères dépaysantes. Et avec Beyond The Black Sky, Monkey3 pousse encore une fois à la flemme, allongé sur un canapé à ne rien faire d'autre qu'écouter.

Le Stoner Progressif de Monkey3 est en effet une invitation à hurler « be quiet ! » à son entourage, de peur que le moindre bruit nous fasse rater un subtil débordement de clavier, une légère note de guitare échappée des mélodies fertiles de ces Suisses à la verve compositrice toujours intacte. Le dépaysement opère sur « Camhell » déjà, arabisante et très proche de Tool dans ses guitares, tout comme l'explosion de « Black Maiden », magnifique morceau qui file plus vite que la vie. Monkey3 s'applique toujours autant à mélanger les genres, passant avec brio d'un Stoner Rock'N'Roll rappelant les débuts de Pelican (entraînante « Motorcycle Broer ») à un acoustique 70's du plus bel effet (« Tuco The Ugly ») tout en rappelant qu'il est maître dans l'art de la plongée Post-Rock du plus belle effet, servie par des arrangements héritiers de Led Zeppelin (« Through The Desert », superbe). Beyond The Black Sky est donc toujours empli de cette variété qui leur avait valu le succès sur 39 Days.

Les sortes d'interlude qui jonchent l'écoute de l'album permettent de respirer tout en vivant des moments brefs mais intenses, dans des univers parallèles à constante onirique. Sachez toutefois que ce second essai est véritablement ancré dans une ambiance orientale, et que la majorité des titres répondent à ces mélodies dépaysantes, mêlées toutefois à ce grain caractéristique de Stoner Psychédélique qui fait toujours mouche. Les réfractaires aux sonorités de ce type passeront certainement leur chemin mais rateront alors des perles. Bien entendu, nombre de morceaux répondent à l'appel du Rock, permettant ainsi de prendre une bouffée de musique brute avant de repasser du côté atmosphérique de l'espace (« KI », exclusivement Stoner). La qualité de ce Beyond The Black Sky est donc largement au rendez-vous et certains des titres feront partie des classiques de leur discographie dans quelques temps, « Black Maiden » en tête. Mais à force d'écoutes il est regrettable de sentir un manque de folie que 39 Laps possédait, et une certaine perte de créativité qui ne permet pas à ce second essai de décoller outre mesure. Monkey3 dévoile ici son aspect le plus reposant, ses couleurs les plus évasives et la partie de son univers la plus planante dira-t-on, ce qui inclut une perte de riffs bien Stoner et une plus large propension à user de la même mélodie progressive pour instaurer une ambiance détendue.

Monkey3 remplit donc seulement en partie son rôle et même si ce second album est une réussite, il ne faut pas se leurrer : il n'est pas du niveau de 39 Laps. L'on passera néanmoins du temps avec ce nouveau bébé enivrant à souhait, qui s'écoute d'une traite comme on vide une bonne bière. Garni de titres tous plus excellents les uns que les autres – hormi peut-être « One Zero Zero One », trop classique, Beyond The Black Sky est une offrande digne de figurer dans la collection des amateurs d'échappée psychédélique.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 7 
10
Prométhée
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Beyond The Black Sky - Infos

Voir la discographie de Monkey3
Infos de Beyond The Black Sky

Sortie : 15 avril 2011
Genre : Stoner Instrumental Progressif
Playlist :
1. Camhell (06:19)
2. One Zero Zero One (04:03)
3. Black Maiden (08:51)listen
4. Tuco The Ugly (02:13)
5. K.I (02:30)
6. Motorcycle Broer (05:33)listen
7. Gate 57 (03:48)
8. Through The Desert (08:53)listen
écouter : Ecouter l'album



Monkey3


Albums chroniqués :
Chronique de Beyond The Black Sky
Beyond The Black Sky
2011

Monkey3
Monkey3
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Rock Metal
Origine : Suisse




Groupes en rapport


Pelican
Pelican
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis


Led Zeppelin
Led Zeppelin
Voir la page du groupe
Création : 1968
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Chronique de Karmacode
Karmacode
2006

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Audio Secrecy
Audio Secrecy
2010

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: