Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de IX Equilibrium

Chronique de IX Equilibrium

Emperor  - IX Equilibrium (Album)

 9 
10

Grandeur Impériale

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Après un In The Nightside Eclipse marquant le début de l'ère Impériale puis un Anthem To The Welkin At Dusk les ayant propulsés au sommet du metal extrême, Emperor, loin de se fatiguer, nous sort donc un 3ème pour le moins attendu... et quel album!
Loin de reproduire un 2ème "Anthem...", la bande d'Ihsahn commence l'album en trombe avec la désormais célèbre "Curse you all men !". Aucun doute, c'est du Emperor, ce grain de folie alliant grandiloquence wagnerienne et violence propre au black metal. Néammoins, le groupe évolue constamment et cette production est bien différente des deux précédents chef d'oeuvres. Le son des guitares se fait plus massif, plus percutant, et prend plus d'ampleur sur le clavier qu'auparavant. D'ailleurs, ce dernier use beaucoup moins de nappes de claviers propres aux deux précédentes productions pour se concentrer dorénavant bien plus sur des orchestrations envolées et lyriques (sans toutefois les délaissés). Les compositions se veulent plus travaillées, ornementées de nombreux détails et alliant le jeu guitare/orchestration de manière magistrale.
Si je devais résumer l'ambiance qui se dégage de cet album, j'emploierais les termes "romantique" mais aussi "baroque" et évidemment "impériale". La superbe "An Elegy of Icaros" traduit à merveille le premier terme, commençant par une courte introduction orchestrale pour le moins romantique et fantaisiste, suivie par un morceau aux diverses teintes, aux riffs alambiqués, parfois tragique, parfois délicieusement empreint de romance et de beauté. Ainsi l'album est grandement varié et de bien diverses couleurs, en gardant toutefois toujours la même orientation. Certains morceaux sont ainsi bien plus brutaux et directs, à l'instar de "The Source Of Icon E", où les Empereurs se permettent quelques vocalises très "heaviesque", ou encore "Warriors of modern death", surement la chanson la plus death de l'album, où, à notre étonnement, la guitare nous envoie des solos endiablés de très bon crus, mais à dix milles lieues du black metal, preuve encore une fois de l'éloignement de plus en plus marquant d'Emperor de ce style. Les morceaux s'enchainent délicieusement tout le long du disque et nous offrent tous une preuve du génie incroyable des norvégiens et de leur superbe sens de la musique.
Néammoins, une intro qui aurait gagné en développement et un côté peut être moins magistral et épique place cet album en dessous d'Anthem, mais il n'en reste pas moins une excellente production qui aura su renouvelée la discographie d'Emperor.

Pour conclure, fan d'Emperor et fan de metal tout court, cet album se doit d'être écouté. De la première note jusqu'aux mystiques arpèges d' "Of Blindness and subsequents seer", cet album est une perle.
Encore un coup implacable de la part des Empereurs, et pas le dernier!

Hail Emperor

(0) Modifier l'article
par Kale, le 4 octobre 2009
Voir toutes les chroniques de Kale


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

IX Equilibrium - Infos

Voir la discographie de Emperor
Infos de IX Equilibrium
acheter sur Amazon
Sortie : 23 novembre 1999
Genre : Black Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Curse You All Men! (04:41)à écouter en premierparoles de Curse You All Men!
2. Decrystallizing Reason (06:23)paroles de Decrystallizing Reason
3. An Elegy Of Icaros (06:39)à écouter en premierparoles de An Elegy Of Icaros
4. The Source Of Icon E (03:43)paroles de The Source Of Icon E
5. Sworn (04:30)à écouter en premierparoles de Sworn
6. Nonus Aequilibrium (05:49)paroles de Nonus Aequilibrium
7. The Warriors Of Modern Death (05:00)paroles de The Warriors Of Modern Death
8. Of Blindness And Subsequent Seers (06:48)paroles de Of Blindness And Subsequent Seers
écouter : Ecouter l'album



Emperor

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Sideshow Symphonies
Sideshow Symphonies
2005

Chronique de La Masquerade Infernale
La Masquerade Infernale
1997

Arcturus
Arcturus
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède