Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Back Through Time

Chronique de Back Through Time

Alestorm  - Back Through Time (Album)

A l'abordage !!!



A l’abordage !!!! Les pirates d’Alestorm sont de retour avec un nouvel album ! Souvenez-vous en 2008 de la sortie de Captain Morgan’s Revenge, on leur avait bien ri au nez avec leur style qui semblait emprunté à Running Wild ! On pensait les pirates totalement démodés, et le Speed Metal aussi, alors que pouvait-on attendre des anglais d’Alestorm ?
Pourtant, ils sont su conquérir un certain public grâce à un style particulier, un style dansant et qui change un peu des trucs de bourrins que l’on entend tout le temps. Pour faire simple, on pourrait décrire Alestorm comme une version pirate de Korpiklaani, à savoir un groupe qui ne se prend pas du tout au sérieux, et qui abreuve ses soirées de bon houblon fermenté autres substances liquides douteuses…

Et voilà qu’après un premier jet très bon mais qui annonçait un avenir hasardeux, Alestorm a pourtant réussi à sortir un second album, et aujourd’hui, un troisième ! Black Through Time est donc ce qui nous intéresse aujourd’hui, et rapidement, on retombe dans le style si particulier du groupe des îles… anglaises. Les corsaires ont une fois de plus mis le paquet sur les instruments folkloriques qui viennent se greffer à merveille sur des parties de Metal à l’ancienne, et qui, au passage n’ont pas grand-chose à voir avec Running Wild. Peut-on vraiment parler de Speed Metal pour Alestorm ? On dirait que le côté Metal n’est plus là que pour donner de la puissance et du groove à l’ensemble, et rien de vraiment Speed n’en découle… Les mélodies sont joyeusement interprétées par accordéons, violons et autres flûtes. Les éléments purement Metal se limitent pratiquement à des riffs écrasants, voire quelques solis de temps à autres, mais assez rares. On remarque aussi une basse qui vient ajouter ce petit côté sautillant à certains passages. Si le concept sur la piraterie et la beuverie est intéressant et sort un peu de l’ordinaire, la musique est tout de même très proche de celle de Korpiklaani, et ce troisième album n’apporte rien de vraiment nouveau à ce qu’Alestorm a déjà pu faire sur ces deux précédents disques. On aurait aimé un peu plus de variété tout de même.

A côté de ça, on a quand même une musique qui est complexe avec tous ses instruments qui se mélangent dans une parfaite harmonie. Et ce chant ! Difficile de dire s’il est ridicule ou percutant, toujours est-il que les chœurs sont parfois bien plus intéressants que le chant principal et ils collent même mieux au concept général. On s’immerge plus facilement dans l’ambiance d’un bar de bord de mer, en attendant le départ du navire pour des aventures palpitantes. Mais je dois dire que c’est assez drôle aussi d’entendre cette espèce de caricature de faux accent anglais qu’on retrouve sur Rum. Se moquent-ils de notre accent à nous français ? Ou bien est-ce celui des allemands ? En tout cas, ils ont de l’humour, on le comprend bien ! Et ce qui est bien avec Alestorm, c’est qu’il sait changer les ambiances de ses musiques, on a des trucs vraiment dansants, et par moments, on a des trucs un poil plus mélancoliques comme Scrapping The Barrel. Et rien que ça, ça vient donner un petit côté vraiment sympa. Dommage que la variété soit si rare parce que ça vient redonner un peu d’intérêt en milieu de disque…

Au final, ce nouvel album d’Alestrom n’apporte pas grand-chose à ce qui a déjà été fait par lui-même dans ses précédents disques. Il se contente de développer le style qui lui colle à la peau depuis ses débuts. C’est toujours bien fait, avec une bonne production pour que chaque instrument ressorte au mieux. Mais il manque ce petit truc qui aurait pu faire de cet album un pilier dans la discographie du groupe. Le troisième album marque en général sa marque, mais là, il ne laissera pas un souvenir plus important que ça. Bon disque, bonne musique, bon groupe, mais malheureusement, ça s’arrête là…

(0) Modifier l'article
par Pit, le 5 juin 2011
Voir toutes les chroniques de Pit


Une chro en (9/10)
  Afficher / masquer la traduction automatique
  Voir l'article original



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Back Through Time - Infos

Voir la discographie de Alestorm
Infos de Back Through Time
acheter sur Amazon
Sortie : 3 juin 2011
Genre : Speed Metal
Label : Napalm Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Back Through Timeparoles de Back Through Time
2. Shipwreckedlistenparoles de Shipwrecked
3. The Sunk'n Norwegianparoles de The Sunk'n Norwegian
4. Midget Sawparoles de Midget Saw
5. Buckfast Powersmashlistenparoles de Buckfast Powersmash
6. Scraping the Barrelparoles de Scraping the Barrel
7. Rumparoles de Rum
8. Swashbuckledparoles de Swashbuckled
9. Rumpelkomboparoles de Rumpelkombo
10. Barrett's Privateersparoles de Barrett's Privateers
11. Death Throes of the Terrorsquidparoles de Death Throes of the Terrorsquid
écouter : Ecouter l'album

Alestorm

Alestorm
Alestorm
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Pagan/Folk
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Resilient
Resilient
2013

Chronique de Shadowmaker
Shadowmaker
2012

Running Wild
Running Wild
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Years In The Darkness
Years In The Darkness
2009

Arkaea
Arkaea
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Indus
Origine : États-Unis


Korpiklaani
Korpiklaani
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Journey
Journey
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis