Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Black Rain

Chronique de Black Rain

Ozzy Osbourne  - Black Rain (Album)

 7 
10

C'était pas un film avec Michael Douglas, Black Rain ?



Ozzy Osbourne, en 2007, c'est quelqu'un qui est devenu l'une des risées du monde du metal de par The Osbournes, la série de real TV de MTV où l'on voit notre Ozzy international sucrer gentiment des fraises dans une famille toute aussi frapadingue que lui. Triste image de ce chanteur qui ne donnait pas beaucoup de motifs de satisfaction depuis plus d'une décennie : Ozzmosis n'a pas été franchement soutenu par les fans de l'ancien Black Sabbath, Down To Earth était tout simplement mauvais, Under Cover fleurait mauvais, style un couloir d'hôpital où l'on abandonne les malades condamnés à leurs familles. Pour tout dire, on aurait même pitié du chanteur qui semble payer cher toutes ses addictions passées.

Puis un album est annoncé, précédé par le single I Don't Wanna Stop. Et là, on tend l'oreille. Ce n'est pas forcément un titre énergique. Ce n'est pas forcément super bien foutu, on sent que la voix d'Ozzy n'est pas très naturelle dessus, mais bordel ! que la guitare est grasse ! Un riff bien heavy et coulant orchestré par Zakk Wilde, un son identifiable entre mille : on croirait presque du Black Label Society ! Du coup, à moins que ce soit de la poudre aux yeux, l'album prend subitement une certaine aura. On se prend même à espérer tomber sur une bombe.

Finalement, ce n'est pas une bombe, mais un bon gros pétard, le style à vous arracher la main si vous ne faîtes pas attention en le manipulant. Le riff gras et pesant du single était un simple aperçu de ce que l'on trouve sur ce Black Rain (allusion au pétrole, la pochette vous aura directement mis la puce à l'oreille). Et l'impression de mollesse est en définitive bien là. Certes, l'ensemble sonne heavy. C'est certainement l'album d'Ozzy le plus heavy depuis No More Tears (1991). Certes la guitare se paye la part du lion, Ozzy ayant lâché la bride qui retenait Wilde à la composition. Mais ce disque ne dégage aucune sensation d'énergie, excepté une fois, sur le remuant 11 Silver (le meilleur morceau de l'opus, surpassant les autres de la tête et des épaules). On passera rapidement sur les deux ballades que le chanteur aurait déjà pu faire dans les années 80, banales voire un brin sirupeuses pour s'intéresser à des compositions comme Black Rain ou The Almighty Dollar qui ne tiennent pas toutes leurs promesses. Il manque une certaine dose de punch, voire d'idées. L'ensemble devient linéaire, le chant n'est pas aussi radical et impérial qu'il ne devrait l'être (Ozzy est malade et souffre en plus d'une perte d'audition, on peut lui trouver quelques excuses de ce côté là). Mais on ne retrouve pas cette étincelle, cette pêche qui rendaient les deux premiers efforts solo d'Osbourne indispensables. On peut éprouver du plaisir à l'écoute de ce disque gras mais pépère, on peut sourire en pensant qu'Ozzy retrouve des couleurs, mais on est assez loin du chef d'oeuvre annoncé.

Malgré tout, Black Rain représente un certain mieux. Sans être génial ou forcément très inspiré, on retrouve le Madman dans un registre heavy et rien que ça, c'est un motif de satisfaction. Qu'on lui redonne le grain de folie qui le caractérisait jadis et on aura peut-être un très grand album dans le futur. Pour l'instant, autant se contenter de ce disque honnête, un bol d'air frais après des années d'errance artistiques.


P.S : Pour répondre au sous-titre : si, un film de Ridley Scott bien sympa en plus.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


"The Osbourne" était un reality show plutot marrant a regarder. En tout cas, Ozzy n'a pas l'air de s'ennuyer chez lui. Je suis sure qu'il n'est pas le seul dans le monde du metal a prendre son thé a 5 heures. (Je regarde du cote de mr B. Dickinson...) Il faut aussi se rappeler qu'il est anglais, qu'il a des réactions, des réflections typiquement "British" et que boire du thé 4 - 5 fois par jour est tout a fait normal et d'ailleurs tres bon pour la santé.
Ozzy n'en reste pas moins un personnage au charisme impressionant sur scene, que peux de chanteurs peuvent egaler, qu'il a toujours su s'entourer de tres bons musiciens, et qu'apparemment il écrit lui même ses chansons, avec des lyrics tres solides. Apres avoir regarder un peu la fameuse serie, j'ai vraiment l ímpression que certaines de ces chansons sont des messages adressés a des gens de son entourage.
Aujourd'hui, Ozzy n'est plus tout jeune, malgré cela il tient toujours la route pendant ses concerts et qu'il n'oublie jamais de balancer des "Buckets of water" sur la foule massée devant la scène, et rien que pour cela, je lui dit "Merci Ozzy, t'es le meilleur".

sam. 31 janv. 09- 21:43  
Tu as raison! Ozzy n'est plus tout jeune mais il reste génial!
C'est un chanteur qui me fait frissoner sans arret.Il a des coups de mou mais faut aussi comprendre qu'il a plus 20 ans. j'aimerais bien voir ceux qui critiquent a son âge^^.
Pour moi Ozzy reste mon chanteur preferée et une des plus grandes légendes du métal

lun. 16 mars 09- 13:03  


Black Rain - Infos

Voir la discographie de Ozzy Osbourne
Infos de Black Rain
acheter sur Amazon
Sortie : 22 mai 2007
Genre : Heavy Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Not Going Away (4:32)paroles de Not Going Away
2. I Don't Wanna Stop (3:59)listenparoles de I Don't Wanna Stop
3. Black Rain (4:42)à écouter en premierécouterparoles de Black Rain
4. Lay Your World On Me (4:16)paroles de Lay Your World On Me
5. The Almighty Dollar (6:57)à écouter en premierécouterparoles de The Almighty Dollar
6. 11 Silver (3:42)culte !culte !écouterparoles de 11 Silver
7. Civilize The World (4:43)à écouter en premierparoles de Civilize The World
8. Here For You (4:37)paroles de Here For You
9. Countdown's Begun (4:53)à écouter en premierparoles de Countdown's Begun
10. Trap Door (4:03)à écouter en premierparoles de Trap Door
écouter : Ecouter l'album



Ozzy Osbourne

Albums chroniqués :
Chronique de Scream
Scream
2010

Chronique de Scream
Scream
2010

Chronique de Black Rain
Black Rain
2007

Chronique de Down To Earth
Down To Earth
2001

Ozzy Osbourne
Ozzy Osbourne
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Order of the Black
Order of the Black
2010

Black Label Society
Black Label Society
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Black Rain
Black Rain
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Heavy Metal
Origine : France


Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Silverthorn
Silverthorn
2012

Chronique de Ghost Opera
Ghost Opera
2007

Chronique de The Black Halo
The Black Halo
2005

Chronique de Epica
Epica
2003

Kamelot
Kamelot
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: