Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Panzer Division Marduk

Chronique de Panzer Division Marduk

Marduk  - Panzer Division Marduk (Album)

 6 
10

Le doux bruit des chenilles en action...



Les musiciens de Marduk avaient la volonté de réaliser l'équivalent black metal du fameux Reign In Blood de Slayer. Soit. Tentation louable s'il en est. Mais ont-ils réussi à réaliser ce tour de force ?

Ce n'est pas franchement évident à définir. Le groupe s'enferme dans une voie jusqu'au boutiste, véritable ode à une brutalité sans compromis. Il était hors de question de créer des contrastes avec des passages plus mélodiques, plus calmes. Et c'est certainement sur ce point précis que le groupe a fait une erreur cruciale de jugement.

Revenons un peu à des considérations plus terre à terre. Marduk, depuis 1996 et son Heaven Shall Burn... When We Are Gathered, était considéré comme une valeur sûre d'une certaine forme de black metal, volontiers brutal. Avec Nightwing, le groupe montrait que l'on pouvait également compter sur lui pour des ambiances plus terrifiantes, dopées pour cela par un son plus lourd, plus malsain encore, comme en témoigne le très bon Nightwing. Et là débarque ce disque, centré sur la guerre comme en témoigne le char d'assaut de la pochette. Un Panzer, ce qui ne manquera pas de faire polémiquer quant aux idéaux politiques des Suédois... Au sang succède donc la guerre dans toute son implacable violence.

Alors oui, il fallait un disque brutal, explosif, qui sent la charogne de tranchée pour exprimer cela, d'un ton toujours aussi haineux. Mais voilà, Marduk se conduit comme un petit garçon excité par un projet qui lui tient particulièrement à coeur et bastonne à tout va, au point de devenir assez rapidement saoulant. La faute à quoi ? Déjà, notons ces blast beats incessants, qui finissent littéralement par fatiguer l'auditeur. C'est simple, rythmiquement parlant, il n'y a que ça, mixé très en avant, au point où les guitares sont étouffées et ne délivrent pas toute leur rancoeur. Quant au chanteur, ce Legion qui avait réalisé un excellent travail sur Nightwing, se voit ici contraint de calquer son chant sur les blast beats, perdant ainsi pas mal de sa capacité à s'imposer. Tout semble régit par la batterie et on étouffe rapidement. Il y a d'autres moyens de créer un climat de brutalité que l'usage systématique du blast beat, mais dans sa logique de destruction massive, Marduk n'y a pas songé, préférant banaliser la violence, la rendre à ce point commune que l'album en souffre. C'est extrême, mais ça manque soudainement d'intérêt. Beaucoup de bruit pour rien ? Y a de ça, surtout que l'ensemble devient du coup très vite, trop vite linéaire.

Les amateurs de brutalité seront ici servis, avec ce mélange de black radical et de bandes sons relatives à la seconde guerre mondiale, bruits d'explosions, placées ça et là pour renforcer l'esprit de guerre totale. Heureusement pour les autres, ça ne dure que trente petites minutes. Dommage pour Marduk, dont les bonnes idées se retrouvent très vite engluées au milieu de la déferlante. Pas forcément mauvais, mais certainement pas le chef d'oeuvre revendiqué.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Heureusement en effet que ça ne dure que 30mns ! Mais 30mns de perdues à l'écoute de ce pavé indigeste et stérile sentant la caricature à plein nez. Marduk s'auto parodie sur ce disque sans la moindre inspiration où banalité, linéarité et médiocrité se donnent constamment la réplique. Où sont passées les ambiances malsaines des opus précédents ?
Certes ça bastonne mais le riffing est juste insupportable et brille par l'absence totale d'émotions noires. La violence ne fait pas tout, l'ambiance doit prévaloir. C'est ça le BM !
La bande son d'un champ de bataille ? Arf quelle blague. Moi en tout cas, je m'emmerde ferme sur ce truc que je n'ai jamais pu m'envoyer en entier, et revendu quelques jours après son achat. Et au passage, ils peuvent remballer le blindé de la pochette. Ici, une trottinette aurait été plus approprié... 1/10 en ce qui me concerne.

sam. 12 déc. 09- 21:34  


Panzer Division Marduk - Infos

Voir la discographie de Marduk
Infos de Panzer Division Marduk
acheter sur Amazon
Sortie : 5 juin 1999
Genre : Black Metal
Label : Osmose Productions
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Panzer Division Marduk (02:39)à écouter en premierécouterlistenparoles de Panzer Division Marduk
2. Baptism by Fire (03:51)listenparoles de Baptism by Fire
3. Christraping Black Metal (03:46)à écouter en premierparoles de Christraping Black Metal
4. Scorched Earth (03:37)paroles de Scorched Earth
5. Beast of Prey (04:07)paroles de Beast of Prey
6. Blooddawn (04:20)paroles de Blooddawn
7. 502 (03:14)paroles de 502
8. Fistfucking God's Planet (04:28)à écouter en premierlistenparoles de Fistfucking God's Planet
écouter : Ecouter l'album

Marduk

Marduk
Marduk
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Angelus Exuro pro Eternus
Angelus Exuro pro Eternus
2009

Dark Funeral
Dark Funeral
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède