Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Dawnbearer

Chronique de Dawnbearer

Hexvessel  - Dawnbearer (Album)

 9 
10

Vers de nouveaux horizons...



Alors que l’œuvre de Kvohst atteignait son apogée avec sa participation au dernier album de Code, le gaillard décide de se tourner vers un projet ambitieux et complètement différent du Black Metal avantgardiste et alambiqué dans lequel il avait l’habitude d’évoluer (avec Dødheimsgard) notamment… Hexvessel est son nouveau bébé. En gestation depuis quelques temps déjà, le premier album voit le jour en ce début d’année 2011. De quoi être totalement dérouté par une orientation musicale des plus étranges…

Vous l’aurez compris, Hexvessel n’a rien à voir avec le Black Metal que l’on aurait pu attendre. Et si on aurait même osé imaginer quelques intrusions légèrement violentes, il n’y a rien de tout cela dans l’art de ce nouveau groupe. Hexvessel reste définitivement un groupe à part dans le paysage musical actuel. Il s’agit en fait d’un sorte de Rock/Folk psychédélique et totalement occulte et envoûtant. Pour donner un ordre d’idée, on se rapproche plus d’un Death In June, voire même Spiritual Front ou Empyrium, avec une touche clairement personnelle. Des frappements de mains parsèment l’album pour donner des effets rythmiques complètement innovants et surprenants. Très vite, on retrouve le superbe chant de Kvohst. Ce chant clair si particulier, avec un timbre tellement profond, doux et apaisant à la fois. Comme s’il avait trouvé une sorte de paix intérieure, accompagnée de chœurs tout aussi reposants.
Comme l’indication Folk le laisse deviner, les instruments sont divers et variés. On retrouve son ami Aort à la guitare électrique et à la basse, mais ne vous attendez pas pour autant à des sonorités Metal. Aort se prête totalement au jeu en dévoilant lui aussi une personnalité étrange et surprenante. Et au milieu de tout ça, on a une mandoline, une cithare, des cloches, des violons, des gongs, et j’en passe. Bref, un véritable arsenal qui ne peut qu’inviter à l’introspection, et tout ça à travers une étrange messe occulte, dite dans la nature, en parfaite harmonie avec les éléments.

Si Hexvessel surprend par son orientation musicale, il surprend aussi par la maturité de ses compositions. Chaque titre dégage une atmosphère si particulière qu’il sera quasiment impossible de résumer l’album avec un seul morceau. On a même des relents country par moments, mais toujours avec une dimension ésotérique très présente mise en avant grâce aux parties de chants qui paraissent presque divines. Le type de chant parfait pour éveiller les forces de la nature et communiquer avec elles.
Si Hexvessel invite à l’introspection et à la réconciliation avec soi, il propose aussi des titres légèrement mélancoliques, tout en douceur, naturellement, mais dont la couleur est plus sombre que d’autres, plus mystérieuse aussi… Et avec le nombre impressionnant de musiciens et d’invités sur cet opus, on comprend clairement qu’il soit largement à la hauteur de nos attentes !

Hexvessel est un disque vraiment bienvenu au milieu de cette masse musicale qui ne finit plsu que par se copier, ressortir de vieilles recettes réchauffées. Dawnbearer surprend par sa musique, par ses sonorités, et par son originalité. Les fans de brutalité n’auront qu’à passer leur chemin, mais ceux qui savent apprécier une calme clément et plein de quiétude passeront un excellent moment.

(1) Modifier l'article
par Pit, le 6 avril 2011
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Tiens ça m'intrigue. M'en vais écouter ça au plus vite. Un peu d'originalité fait souvent du bien. Merci pour cette découverte Pit.
jeu. 7 avril 11- 20:35  
De rien ! Je sais d'avance que beaucoup n'aimeront pas, mais alors pas du tout ! Mais pour moi, ça a été un petit plaisir coupable...
jeu. 7 avril 11- 20:36  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Dawnbearer - Infos

Voir la discographie de Hexvessel
Infos de Dawnbearer
acheter sur Amazon
Sortie : 10 mars 2011
Genre : Occult Ritual Folk Psychedelic
Label : Svart Records
Playlist :
1. Invocation Summoning (02:53)
2. Heart Of The Mind World (02:25)
3. Scarlet Cassocks (02:32)
4. The Death Knell Tolls (04:02)
5. A Cabalist Under The Gallows (03:00)
6. I Am The Ritual (04:58)
7. Radiant Transcendent (05:28)
8. Wayward Confessor (03:15)
9. Diamonds (02:36)
10. A Stranger’s Grave (03:49)
11. Conversations With Rosa (03:05)
12. The Tunnel At The End Of The Light (04:40)
13. Solomon’s Song (03:27)
14. Wychwood Shrine (04:02)
15. Oracle Of The Starlit Dawn (04:42)
écouter : Ecouter l'album



Hexvessel

Albums chroniqués :
Chronique de Dawnbearer
Dawnbearer
2011

Hexvessel
Hexvessel
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Autre
Origine : Norvège




Groupes en rapport


Current 93
Current 93
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni


Death In June
Death In June
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni


Empyrium
Empyrium
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Pagan/Folk
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Black holes and revelations
Black holes and revelations
2006

Muse
Muse
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni


Rise Against
Rise Against
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Kveldssanger
Kveldssanger
1995

Ulver
Ulver
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Autre
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Dropkick Murphys
Dropkick Murphys
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: