Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Unseen Empire

Chronique de The Unseen Empire

Scar Symmetry  - The Unseen Empire (Album)

The Unseenn Disc



Ceux qui avaient placé leurs espoirs dans ce groupe montant vont vite être déçus… Si Pitch Black Progress montrait encore quelques similitudes trop évidentes avec Soilwork ou In Flames, Holographic Universe avait su présenter un groupe novateur, puissant et terriblement inspiré ! Puis Dark Matter Dimensions avait relâche un poil la pression, privilégiant la puissance de la production finale à l’originalité, ce disque s’avérait toutefois plutôt concluant.

Et voilà que les suédois sont de retour avec The Unseen Empire, qu’il aurait peut-être été plus pertinent d’intituler The Unseen Disc… Parce que oui, ce disque sera sans doute vu, entendu, mais il sera vite laissé à l’abandon quelque part sur une étagère au mieux, dans le cas où il n’aura pas été téléchargé par de jeunes ados en manque de sensations… Parce que oui, je pense sincèrement que ce nouvel opus cible un public bien plus jeune avec ses sonorités modernes à la limite du réalisme. Mais ce n’est pas tout, Scar Symmetry est sévèrement en train de tomber dans une sorte de Pop, ou un style musical que l’on pourrait qualifier de Deathcore FM tant tout est propre et poli. Agressivité zéro ! Mélodies pompeuses au possible ! Et je ne parle pas de ces voix d’homosexuels qui parsèment l’album. Là où le chant clair avait un réel impact sur Holographic Universe, ici, il est ridicule au possible, envahissant, trop peu varié, et il ne contraste quasiment pas le chant Death parce que même lui n’a plus rien de dérangeant. Même Avril Lavigne semble avoir plus de rage et d’énergie à revendre !

The Unseen Empire est un disque ennuyeux au possible, mou du genou comme jamais, et pas original pour un sou ! A la limite, seul Rise Of The Reptilian Regime et The Anomaly peuvent éventuellement sortir du lot, pas vraiment grâce au génie de composition du groupe, mais grâce à un mixage cristallin et d’une puissante sur-moderne (eh ouais, quand on est chez Nuclear, on a les moyens !). Le gros atout de ce disque restera en effet la décharge de basse ressentie à chaque frappe de batterie qui est d’une précision assez impressionnante, il fait bien l’avouer. Les solis de guitare sont aussi clairement mis en avant, mais sont-ils vraiment utiles ? C’est comme ce chant clair, ils sont pompeux et intempestifs et au final, ils n’apportent pas grand-chose à l’ensemble qui sonne très stérile…

Alors certes, le groupe a de quoi plaire avec une production en béton armé, des mélodies qui s’envolent à chaque recoin de piste, ses côtés très modernes et tout et tout, mais là où cet album pêche cruellement, c’est dans l’incapacité du groupe à doser les éléments démonstratifs et décoratifs (solis, mélodies, chant clair, etc.) Le groupe veut en faire trop, mais sans jamais rien proposer de nouveau ! On a donc l’impression qu’ils ont bien bossé, mais on se rend vite compte qu’ils n’ont fait que ressortir de vieux plans, ils les ont amélioré grâce à l’expérience acquise, on rajoute à ça un peu de déco pour masquer le manque d’inspiration, une production surfaite, et le tour est joué pour séduire une bonne poignée d’ados en chaleur encore pas assez aguerris pour se faire les oreilles sur du vrai Death Metal.
Avec ce disque, Scar Symmetry devient lui-même la caricature du Death Mélodique...

(0) Modifier l'article
par Pit, le 26 mars 2011
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


"Et je ne parle pas de ces voix d’homosexuels qui parsèment l’album"
Attention cependant à ce qu'il n'y ait pas de vrais homosexuels qui lisent ta chronique, ils pourraient se sentir visés ;)

dim. 13 nov. 11- 23:35  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

The Unseen Empire - Infos

Voir la discographie de Scar Symmetry
Infos de The Unseen Empire
acheter sur Amazon
Sortie : avril 2011
Genre : Death Metal
Label : Nuclear Blast
Playlist :
1. The Anomaly (3'50)
2. Illuminoid Dream Sequence (5'01)
3. Extinction Mantra (5'31)
4. Seers of the Schaton (5'51)
5. Domination Agenda (4'00)
6. Astronomicon (4'03)
7. Rise of the Reptilian Regime (4'24)
8. The Draconian Arrival (5'25)
9. Alpha and Omega (5'02)
écouter : Ecouter l'album

Scar Symmetry

Albums chroniqués :
Chronique de The Unseen Empire
The Unseen Empire
2011

Scar Symmetry
Scar Symmetry
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:
  • Epica - 9 nov. 15 (Lille)




Groupes en rapport


Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: