Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Savage Poetry

Chronique de The Savage Poetry

Edguy  - The Savage Poetry (Album)

 8 
10



Eveillé par l’enthousiasme de son intime créativité l’artiste novice rêve de grandeur et d’œuvre où la contenance de ses idées nouvelles s’exprimerait magnifiquement. Dans l’ébauche de ces premiers essais, malheureusement, le résultat est souvent loin d’être à la hauteur de ses espérances. Refreiné par des poids aussi pesant que le manque de technique, le manque de moyen, le manque de matériel, ou le manque de talent aussi parfois, ces premiers travaux restent parfois attachant, mais surtout un témoignage imparable émouvant que sans travail rien n’est envisageable. Lequel d’entre eux n’a jamais songé, des années après, alourdis de tous les savoirs acquis par l’expérience du temps passé, de revenir sur ses œuvres de jeunesse ?

C’est cette irréductible idée qu’Edguy va pousser à son paroxysme en ré-enregistrant, réorchestrant et réarrangeant l’un de ses travaux les moins emblématiques (et pourtant ô combien important) qu’est sa première démo Savage Poetry Sobrement rebaptisé The Savage Poetry, l’opus démarre sur les huit premières mesures jouées en sourdine (un peu à l’image des premières mesures du Why d’Helloween sur l’album Masters of the Rings) d’un Hallowed, avant que ne déferle la puissance et la lourdeur du véritable son de ce morceau, donnant ainsi une force supplémentaire à l’entame de l’opus. Ce très bon titre développant une ambiance pesante sur ses couplets, et une vélocité plus allègre et plus envolé sur ses refrains, marque immédiatement les esprits d’une certaine excellence. Ce sentiment fort de tenir là, encore une fois, un album admirable d’un groupe ayant su reconsidéré et rendre une grandeur quelque peu essoufflé à un paysage Heavy / Power Metal allemand souvent enfermé dans un conservatisme sclérosant, est tenace. Les plus classiquement rapides, mais non moins captivant, Misguiding your Life et Sacred Hell, ou en génial compositeur de talent Tobias Sammet nous gratifie de ces capacités les plus délectables à nous proposer de la musique, et des refrains, très réussis, sont de véritables réussites. Il en va de même sur les savoureux mid-tempos tels qu’un admirable Key to My Fate, ou un intéressant Power and Majesty. La romance touchante d’une ballade telle que Sands of Time réussis ne démentira pas nos certitudes, et le plus progressif Eyes of the Tyrant enchainant subtilement ses diverses parties certainement pas non plus. Seules les mélodies trop évidentes d’un Roses to No One le pourraient.

Bien plus qu’en un hommage souvent appuyé à la musique traditionnel Heavy/Power (et notamment de son pays natal l’Allemagne avec Helloween en tête) mais véritablement en un héritage, Edguy aura su ajouter, encore une fois, un admirable chapitre à une œuvre personnelle exemplaire. Ne tombant jamais dans la parodie de ces ainés, Tobias Sammet et les siens continuent donc d’affirmer avec force le renouveau salutaire d’une scène teutonne bien souvent trop attentiste.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The Savage Poetry - Infos

Voir la discographie de Edguy
Infos de The Savage Poetry
acheter sur Amazon
Sortie : 25 juin 2000
Genre : Power Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Hallowed (06:14)paroles de Hallowed
2. Misguiding Your Life (04:05)paroles de Misguiding Your Life
3. Key to My Fate (04:34)paroles de Key to My Fate
4. Sands of Time (04:40)paroles de Sands of Time
5. Sacred Hell (05:38)paroles de Sacred Hell
6. Eyes of the Tyrant (10:01)paroles de Eyes of the Tyrant
7. Frozen Candle (07:15)paroles de Frozen Candle
8. Roses to No One (05:43)paroles de Roses to No One
9. Power and Majesty (04:53)paroles de Power and Majesty
écouter : Ecouter l'album



Edguy

Edguy
Edguy
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Gamma Ray
Gamma Ray
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Scarecrow
The Scarecrow
2008

Avantasia
Avantasia
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metal symphonique
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Silverthorn
Silverthorn
2012

Chronique de Ghost Opera
Ghost Opera
2007

Chronique de The Black Halo
The Black Halo
2005

Chronique de Epica
Epica
2003

Kamelot
Kamelot
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: