Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Great Mass

Chronique de The Great Mass

Septicflesh  - The Great Mass (Album)



Avec « Communion », Septicflesh a marqué un retour tonitruant. Trois ans après, les Démons grecs reviennent avec « The Black Mass », leur deuxième album chez l’écurie française Season of Mist. Accompagnée de l’orchestre philharmonique de Prague composé de cent trente musiciens, et d’un Peter Tägtgren portant la casquette de producteur, la formation méditerranéenne doit désormais réitérer l’exploit en sortant à nouveau album varié et original.

Septicflesh semble débarquer en territoire conquis, mais les Grecs doivent faire très attention à ne pas commettre l’erreur de parcours qui les renverrait au vestiaire. En dévoilant un nouveau titre, « The Vampire From Nazareth », le combo a éveillé la curiosité de ses fans, qui attendent désormais la sortie de ce nouveau disque avec impatience (en France, ce sera le 18 avril prochain).

« The Great Mass » est d'entrée à classer au rang d’album intelligent, réfléchi et très artistique. Christos Antoniou, le guitariste, n’est d’ailleurs pas étranger à cette formule. L’ambiance de l’opus provient des arrangements orchestraux de ce dernier, apportant un véritable plus à des compositions finement léchées. Le quatuor arrive à ne pas non plus en faire trop techniquement parlant. Les guitares se contentent de poser une patte légère, mélodique, toujours appuyée au bon moment. Le mélange apporté par les musiciens de Prague ajoute une puissance supplémentaire aux compositions de Septicflesh.

Les Grecs pourront clairement parler d’aboutissement avec « The Great Mass », ce n’est pas le dantesque-péplumique « Oceans of Grey » ou la noirceur black metal pharaonique du grand « The Undead Keep Dreaming » qui nous feront dire le contraire. Ces exemples font partie d'un package orchestré avec brio par un groupe en pleine explosion artistique. Des passages envoûtants dignes d’une tragédie grecque, à l’image du très fort et poignant « Apocalypse ». Une forme de poésie mélancolique, où Septicflesh affiche sa vision démesurée de la fin.

Les Démons grecs avaient surpris tout le monde avec « Communion », mais il est certain qu'avec « The Great Mass », ils vont en scotcher plus d’un. L’album se découvre au fil des écoutes, le temps que ces hymnes soient appréciés à leur juste valeur, et fait littéralement voyager l’auditeur vers des terres inexplorées. Ajoutez à cela une production parfaite de Mr. Tägtgren, qui a su s’imprégner du breuvage des Méditerranéens, et la divine Natali Rassoulis (Chaostar), qui avait participé aux voix lyriques à l’époque d’ «Ophidian Wheel » , « A Final Temple » et « The Eldest Cosmonaut », et qui chante sur le gladiateuresque « A Great Mass of Death ».

Les passages orchestraux restent certainement l’un des meilleurs choix dans la carrière de Septicflesh, le niveau apporté sur ce « The Great Mass » atteint une presque perfection et l’atmosphère n’en ressort que plus que jouissive. Il n’y a aucun doute à cela, les Athéniens ont pondu le meilleur album de leur carrière à ce jour.

Septicflesh montera sur les planches un peu partout en France pour la promotion de « The Great Mass », ce qui révèle une fois encore l’intérêt des Grecs pour nos contrées. Ce sera l’occasion de vérifier si la formation saura défendre aussi bien son opus en live qu’en studio.

(2) Modifier l'article
par Choko, le 11 avril 2011
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
NanoRoux  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 2 commentaires précédents
Je préférais Communion pour ma part. Je suis peut être un peu dur, mais je ne mets que 7,5.
mer. 4 janv. 12- 08:15  
Je pige pas trop que la note moyenne de l'album (sur 8 votes) soit de 0/10... o_O
lun. 9 janv. 12- 01:17  
Je ne connaissais pas, cet album m'a mis une claque. Tout simplement génial.
jeu. 14 févr. 13- 11:49  


The Great Mass - Infos

Voir la discographie de Septicflesh
Infos de The Great Mass
acheter sur Amazon
Sortie : 18 avril 2011
Genre : Dark Death Orchestral
Label : Season of Mist
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. The Vampire From Nazareth (04:08)paroles de The Vampire From Nazareth
2. A Great Mass Of Death (04:46)paroles de A Great Mass Of Death
3. Pyramid God (05:13)paroles de Pyramid God
4. Five-Pointed Star (04:33)paroles de Five-Pointed Star
5. Oceans Of Grey (05:11)paroles de Oceans Of Grey
6. The Undead Keep Dreaming (04:29)paroles de The Undead Keep Dreaming
7. Rising (03:16)paroles de Rising
8. Apocalypse (03:55)paroles de Apocalypse
9. Mad Architect (03:36)paroles de Mad Architect
10. Therianthropy (04:28)paroles de Therianthropy
écouter : Ecouter l'album



Septicflesh

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Chaostar
Chaostar
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Grèce


Albums chroniqués :
Chronique de Hair Of The Dog
Hair Of The Dog
1975

Nazareth
Nazareth
Voir la page du groupe
Création : 1968
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: