Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Flick Of The Switch

Chronique de Flick Of The Switch

AC/DC  - Flick Of The Switch (Album)

 5 
10



Jusqu'alors les musiciens d'AC/DC avaient presque toujours été habiles dans l'expression d'un Hard Rock aux accointances Rock, et Boogie Blues, très marquées. Pour réussir cette délicate entreprise d'excellence, ils avaient su imprégner leur musique d'un incroyable groove quasi instinctif qui, d'ailleurs, avait une importance cruciale dans leurs travaux. Nul autre n'avait, en effet, su faire autant swinguer cette musique. Pourtant, après un For those About to Rock trahissant les premiers signes d'un essoufflement créatif flagrant, la formation native du sixième continent allait, avec ce nouvel effort intitulé Flick of the Switch, en cette année 1983, mettre un premier genou à terre.

Evoquer succinctement en un premier paragraphe lapidaire ce swing, ce groove, cette atmosphère si particulière inhérents aux travaux de ces australiens n'est évidemment pas innocents puisque l'un des défauts les plus rédhibitoires concernant ce nouvel opus, outres une certaine uniformité instauré par les chants manquant d'une once de nuance d'un Brian Johnson pourtant émérite, réside, en effet, dans ces carences affichés concernant les éléments précis évoqués plus tôt. De telles sorte qu'il règne en ce Flick of the Switch, une pesanteur lourde inhabituel pour cette formation, un enthousiasme dissonant et un climat accablant loin de ces envolées remarquablement entrainantes d'autrefois. Tant et si bien qu'AC/DC nous propose ici de découvrir une facette gauche et pénible de son expression aux travers de morceaux aussi pataud et amorphe que Rising Power, The House is on Fire, Nervous Shakedown, Deep in the Hole, ou encore, par exemple, Badlands.

Au-delà même de cet aspect éminemment poussif desservis par ces titres fatigués aux rythmes gourds, nous forçant à boire le mauvais vinaigre jusqu'à la lie, l'inspiration des australiens est une source presque taries ici. Et au cœur de ce désert artistique aride seul de moyens Flick of the Switch, Landslide, Guns for Hire, Bedlam in Belgium et Brain Shake un peu plus éloquent et vifs parviennent à humecter de quelques gouttelettes précieuses nos lèvres douloureuses et craquelées.

Nul ne sait véritablement les causes de tant de défaillances au sein d'un album qui, de l'aveu même de Brian Johnson fut complexe a enregistré. Néanmoins son échec retentissant, quant à lui, s'explique plus facilement. Outres les imperfections déjà largement évoqués, le contexte dans lequel sortis ce disque n'était plus vraiment propice à un genre tombé en désuétude. Plus enclin à se nourrir de ces nouvelles mouvances, naissantes pour certaines et en plein essor pour d'autres, l'auditoire autrefois conquis par les compositions de ces australiens s'éloigna pour s'intéresser à des genres moins traditionnels et plus vivaces (et surtout plus novateurs). Et quand bien même aurait-il voulu continuer à s'intéresser à ce genre qu'il s'apprêtait à délaisser, ses plus illustres représentant, coupables, pour certains, d'albums plus que moyens, ne semblait plus en mesure de véritablement les convaincre.

Quoiqu'il en soit, ce Flick of the Switch, demeure un album très contestable. Sans âme et poussif, il n'offre que bien trop peu d'arguments susceptible de susciter un plaisir incontestables. Première pierre d'une décennie néo-hollandaise qui allait s'annoncer éminemment complexe.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Flick Of The Switch - Infos

Voir la discographie de AC/DC
Infos de Flick Of The Switch
acheter sur Amazon
Sortie : 19 juillet 1983
Genre : Hard Rock
Playlist :
1. Rising Power (3:43)à écouter en premier
2. This House Is On Fire (3:23)
3. Flick Of The Switch (3:13)à écouter en premier
4. Nervous Shakedown (4:27)culte !culte !
5. Landslide (3:57)
6. Guns For Hire (3:24)à écouter en premier
7. Deep In The Hole (3:19)
8. Bedlam In Belgium (3:52)à écouter en premier
9. Badlands (3:38)à écouter en premier
10. Brain Shake (4:09)
écouter : Ecouter l'album



AC/DC

Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Hair Of The Dog
Hair Of The Dog
1975

Nazareth
Nazareth
Voir la page du groupe
Création : 1968
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Aerosmith
Aerosmith
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Airbourne
Airbourne
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Hard Rock
Origine : Australie

Rapports de concerts: