Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de In this Life, or the Next

Chronique de In this Life, or the Next

Ommatidia  - In this Life, or the Next (Album)

 7 
10

A la croisée des influences!



Souvenez-vous, il y a déjà bientôt deux ans, Manuel Munoz officialisait la mort de The Old Dead Tree. Depuis, deux de ses membres (Nicolas Chevrollier à la guitare et Vincent Danhier à la basse) ont formé un nouveau groupe, portant momentanément le nom de Pretence. Finalement, ce nouveau combo se nomme Ommatidia, et sort en ce début 2011 son premier album, In this Life, or the Next. Le programme se veut des plus alléchants: un Dark Doom Gothique inspiré par les vieux Paradise Lost, Anathema et Katatonia.
Le label superstar français, j'ai nommé Season of Mist, a visiblement été séduit par les arguments du groupe parisien. Maintenant, tachons de voir si le public sera également soufflé par ce premier effort...


En assumant de telles influences, l'auditeur un poil averti saura qu'Ommatidia ne versera pas dans l'allégresse. En effet, les neuf compositions affichent une certaine amertume, parfaitement bien retranscrite grâce à ces guitares épurées ("Serendepity"...). Cependant, les parisiens ne s'enlisent pas dans un côté trop mélancolique, ils préfèrent justement dévoiler leurs émotions avec un semblant de retenue, suffisant pour laisser planer quelques songes emplis de regrets. L'efficacité est le maître-mot.

Ommatidia base sa musique sur un travail mélodique minutieux ("Disclosure"), qui fait d'ores et déjà la marque de fabrique du quintet. De temps à autres, le chant (majoritairement clair) prend de faux airs de Nick Holmes (Paradise Lost), comme sur l'excellent "Shy Away". Le résultat est sans appel: les compositions possèdent toutes un certain cachet old-school, véritable hommage aux débuts du Doom-Death, en plein pendant les années 90 ("Learning on Complete Affinity", "Starspeed God"...). Les influences sont palpables, même si Ommatidia tente de donner une allure plus moderne au style.
In this Life, or the Next affiche cependant quelques ambiances inédites, héritage direct du grand The Old Dead Tree. Certains plans paraissent torturés ("Naked Truth"!), et apportent de ce fait un large panel de sonorités (c'est flagrant sur "Senses Commotion"). L'auditeur se retrouve donc face à une musique en perpétuel mouvement, nuancée de toute part.

Bien que cet opus soit le premier d'Ommatidia, on ressent déjà une franche envie de proposer des ambiances travaillées. Et pour ce faire, les parisiens ont mis le paquet en faisant appel aux services de Jens Bogren des studios Fascination Street pour le mastering. Le gaillard est bien connu pour ses collaborations avec Opeth, Amon Amarth, Helevorn ou encore Katatonia et Paradise Lost. Que dire de plus si ce n'est qu'In this Life, or the Next bénéficie d'un son au poil, permettant à Ommatidia de rendre sa musique bien plus imposante?


Avec un premier album de la sorte, il est évident qu'Ommatidia a placé la barre haut. Même s'il reste certains détails à régler (notamment au niveau des influences, Paradise Lost en tête), In this Life, or the Next dévoile un potentiel certain, que le temps viendra sûrement bonifier. Les neuf morceaux sentent bon le Doom-Death old-school, appuyé par une production moderne. Les cinq parisiens débordent de bonnes idées ("Shy Away"!), et même si on aura tendance à retrouver quelques plans bien connus, cet opus sonne un début de carrière fort intéressant.
Un premier album à découvrir donc!

(0) Modifier l'article
par kumelia, le 13 février 2011
Voir toutes les chroniques de kumelia


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Personnellement je suis très déçu par cet album, qui n'arrive pas à la cheville de ceux de TODT, toutes périodes confondues.

Le chant de Manuel Munoz nous manque cruellement, ainsi que les contrastes si réussis entre parties calmes et déchainement Death!

Et n'allez pas me dire qu'Ommatidia c'est Ommatidia et pas The Old Dead Tree. Il est manifeste que cet album essaie de faire du TODT, et n'y parvient pas...

Je ne sais pas ce qu'il s'est passé entre eux mais la perte de Manu est vraiment un évènement triste pour la musique en général, et le métal intelligent en particulier.

jeu. 14 avril 11- 10:16  
Tout n'est pas à jeter, entendez moi bien!
L'album est agréable, contient quelques bonnes pistes mais la comparaison est obligatoire...et fatale!

jeu. 14 avril 11- 10:17  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

In this Life, or the Next - Infos

Voir la discographie de Ommatidia
Infos de In this Life, or the Next

Sortie : 21 mars 2011
Genre : Dark Doom Mélodique
Label : Season of Mist
Playlist :
1. Only Found By Those Who Seek (02:47)
2. Starspeed God (05:06)
3. Serendipity (05:40)
4. Senses Commotion (05:16)
5. Disclosure (04:17)
6. Shy Away (05:09)
7. Leaning on Complete Affinity (06:00)
8. Unaffected By Loss (05:45)
9. Naked Truth (05:13)
écouter : Ecouter l'album



Ommatidia

Albums chroniqués :
Chronique de In this Life, or the Next
In this Life, or the Next
2011

Ommatidia
Ommatidia
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Doom Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de The nameless disease
The nameless disease
2003

Chronique de The blossom
The blossom
1999

The Old Dead Tree
The Old Dead Tree
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Gothique Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de If Blood Is the Answer
If Blood Is the Answer
2013

Jarell
Jarell
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:
  • Klone - 29 janv. 11 (Herblay)


Dustbowl
Dustbowl
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Autre
Origine : France


Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Gothique Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Abyss Masterpiece
Abyss Masterpiece
2011

Heavenwood
Heavenwood
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Gothique Metal
Origine : Portugal


Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Amon Amarth
Amon Amarth
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: