Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Torture Never Stops

Chronique de The Torture Never Stops

Zuul FX  - The Torture Never Stops (Album)

 8 
10



Voilà maintenant quatre ans que le deuxième album des Français de Zuul FX, « Live Free or Die », est sorti dans les bacs. Après un DVD live, « Live in the House », qui fait figure de best of, l’activité du quatuor d’Ile-de-France est presque au point mort. La bande de Steeve Petit revient de bonne augure avec son nouveau né, « The Torture Never Stops ». Une nouvelle fois distribuée par XIII Bis, la machine parisienne voit le départ du batteur, Aurélien Ouzoulias, et marque le début d’une collaboration avec un artilleur de choix en la présence de Clément Rouxel, qui officie également dans T.A.N.K., Lyzanxia et One-Way Mirror. Autant dire que cette substitution reste de choix et de qualité.

Avec une pochette de bon goût (?), à la fois faussement mal foutue et dérangeante, voyons ce que le Zuul FX version 2011 a dans le ventre. Après un premier brûlot largement surplombé par ses influences directes (Fear Factory et Slipknot en tête) et un deuxième méfait nettement plus personnel, « The Torture Never Stops » est censé confirmé la bonne lancée des Français.

Le peu de fans présents au Bus Palladium, en novembre dernier à Paris lors d’une soirée consacrée à David Bowie, ont d’ailleurs eu l’occasion d’entendre quelques titres issus de la galette. Pas réellement de quoi se faire un avis définitif sur ce que vaut la bête, qui s’avère, dès les premiers instants et l’intro « I Want to Kill you Like They Do », assez surprenante et déroutante. Ce constat change littéralement la facette artistique que les Français ont appliquée jusqu’alors et peut déstabiliser les auditeurs. « The Torture Never Stops », le morceau éponyme, fait indéniablement parti des meilleurs titres du CD et rappelle un certain Meshuggah. Cette référence s’applique également au break de « Living Creature », où le guitariste s’adonne à un riff nébuleux. « The Maze » et « Beat the Crap Out », qui ont été joué à plusieurs reprises en concert, sonnent comme des chansons naturelles et typiques de la bande. Elles ont été placées stratégiquement en tête de fil pour ne pas choquer et c’est plutôt bien joué, car Zuul FX apporte des influences, ici et là, pour garnir son son.

C’est alors qu’on remarque que Steeve Petit s’est inspiré de la musique hardcore, comme sur « Dancing Around The Death » et ses samples à la « Demanufacture », mais aussi de Devildriver ou Rob Zombie, à l’instar de « Bipolar Confusion ». Un clin d’œil en hommage du réalisateur de The Devil Rejects qui fera sourire, durant lequel lle vocaliste se soumet à un débit vocal appréciable et bien calculé. Le frontman appuie son chant clair sur « Man of Silence » et son refrain entêtant où il répète inlassablement « You’ve Got My Soul ». Le morceau sonne frénétiquement, avec des parties tribales orchestrées par Clément et où Karim lâche un solo prodigieux. Ce dernier semble plus détendu, il délivre une prestation remarquable. Le Réunionnais assomme son monde en pondant des parties rythmiques et solistes de haut niveau et inspirées, complétées par une basse réfléchie. Les Parisiens semblent donc vouloir ouvrir une page neuve dans leur répertoire, en osant de nouvelles choses.

« The Torture Never Stops » change le visage du Zuul FX d’antan et propose une musique plus personnelle, toujours à l’américaine, même si la formation n’arrive que difficilement à se détacher de ses influences. Steeve Petit et ses gens vont encore faire décoller la fosse avec ce nouvel album, qui les présente sous leur meilleure forme. Une mention spéciale est à attribuer au guitariste, Karim, qui a le don de maltraiter sa guitare de la plus belle des manières. Son talent éclaircit les compositions du groupe. Désormais, nous allons voir comment ils défendront un album de cette qualité scéniquement, où les morceaux prendront une réelle envergure. Le début d’année commence sous de bons auspices avec ce brûlot du côté de nos Français.

(1) Modifier l'article
par Choko, le 31 janvier 2011
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The Torture Never Stops - Infos

Voir la discographie de Zuul FX
Infos de The Torture Never Stops

Sortie : 28 février 2011
Genre : Thrash Metal
Label : XIII Bis Records
Playlist :
1. I Want To Kill You Like They Do
2. The Mazeculte !culte !
3. Beat The Crap Out...à écouter en premier
4. Dancing Around Deathà écouter en premier
5. The Torture Never Stopsculte !culte !listen
6. Man Of Silence
7. Living Creature
8. Devil Son Vs. Sexy Witch
9. Bipolar Confusionculte !culte !
10. The Song Of The Deadà écouter en premier
11. Missa Pro Defunctis (Requiem)
écouter : Ecouter l'album



Zuul FX

Zuul FX
Zuul FX
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Thrash Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Catharsis
Catharsis
2018

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de Elegies
Elegies
2005

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Mechanize
Mechanize
2010

Chronique de Transgression
Transgression
2005

Chronique de Archetype
Archetype
2004

Chronique de Digimortal
Digimortal
2001

Fear Factory
Fear Factory
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Indus
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
2004

Chronique de Iowa
Iowa
2001

Chronique de Slipknot
Slipknot
1999

Slipknot
Slipknot
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Violent Sleep Of Reason
The Violent Sleep Of Reason
2016

Chronique de Alive
Alive
2010

Chronique de ObZen
ObZen
2008

Chronique de Catch 33
Catch 33
2005

Meshuggah
Meshuggah
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Trust no one
Trust no one
2016

Chronique de The Last Kind Words
The Last Kind Words
2007

Chronique de DevilDriver
DevilDriver
2003

DevilDriver
DevilDriver
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Educated Horses
Educated Horses
2006

Chronique de Hellbilly Deluxe
Hellbilly Deluxe
1998

Rob Zombie
Rob Zombie
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Indus
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: