Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Frost

Chronique de Frost

Enslaved  - Frost (Album)

WOTAAAAN !



J'ai beaucoup hésité avant d'attribuer une note à Frost. Aucun chiffre n'avait l'air de représenter correctement la magie qu'un tel album peut dégager !
9/10 c'était pas mal, mais ça ne montrait pas ce coté puissant et intemporel que Frost possède. Et 9.5/10, ça m'embêtait quand même un peu parce que c'est la note qu'on réserve aux albums cultissimes qui ont marqué une scène entière sur plusieurs années. Et à cela vous me répondrez -si vous connaissez Frost- que le chef d'oeuvre de Enslaved a marqué des générations entières d'artistes Black Metal, qu'il a lancé l'étiquette "Viking Metal", etc, etc... Soit. Ben tant pis ! Considérons que cette note est à moitié injuste, et ne nous attardons pas trop sur cette bête équation qui ne représente en rien l'envoutement irrésistible que peut avoir Frost sur un fan de Black Metal.

Le trip de Enslaved, vous le connaissez tous : ce sont les Vikings. Le groupe chante les louanges de l'hydromel, et la bravoure de Wotan. En conséquence, la musique se veut épique, puissante et authentique. L'album commence par une (magnifique) intro au synthé : les mélodies se tournent autour et virevoltent joyeusement, l'ambiance est posée, l'auditeur se perd dans des paysages vastes et contemple, pourquoi pas, un fjord... Avant de subir le début du premier morceau Black Metal de l'album, Loke. Et là c'est l'avalanche. Après avoir été installé dans une certaine ambiance apaisante, un certain état de bien être, l'auditeur assiste à un déferlement de Black Metal de premier choix. Première claque : guitares majestueuses, batterie puissante, c'est très bien produit. Seconde claque : Trym nous assène un blast beat stupéfiant de brutalité qui devrait clouer sur place environ 100% des gens, derrière un riff, ma foi, fort inspiré. Troisième claque : Grutle entame un chant incroyablement sec et haineux (à l'image d'un Garm période Nattens Madrigal par exemple.) Quatrième claque... ... Mmh... Non mais je vais m'arrêter la. Vous vous rendez pas compte : si je devais vous conter toutes les claques que vous vous prendrez avec Frost, il faudrait que je décortique l'album minute par minute (ouais mec, Enslaved, en 1994, c'est une claque par minute en moyenne, minimum).

Enslaved en est encore à sa période Black Metal, mais déjà, on peut sentir son gout prononcé pour les expérimentations et les structures progressives. Les claviers n'abondent pas forcément mais sont très bien amenés, et donnent une ambiance plus "soignée" à l'album. Les guitares en son clean sont également utilisés, avec modération, certes, mais avec talent. De plus, Grutle Kjellson n'hésite pas à employer les voix claires lorsqu'il en faut (le texte récité au début de Fenris, ou encore Yggdrasil, entièrement en chant clair). Les structures sont plus travaillées sur certains morceaux que sur d'autres, et le Black Metal un peu "intello" de Enslaved côtoie avec harmonie un Black Metal plus brutal et sans concession. Mais quel que soit le degré de violence, le disque transpire la Norvège par toutes les notes. Ça sent bon la mythologie nordique, la fraicheur, la fierté, et l'hydromel. Le groupe transporte l'auditeur dans une succession de batailles épiques et d'hommages aux divinités nordiques, et si le sujet est sur-exploité aujourd'hui, Enslaved (Old School) possédait une authenticité rare, unique au Black Metal, et une maitrise qui fait franchement plaisir aux tympans.

Autre chose : il convient de saluer l'immense performance de Trym Torson (qui ira rejoindre Emperor après cet album) qui s'inscrit directement dans la lignée des plus grands batteurs de Black Metal qui soit, aux côtés de noms aussi prestigieux que Hellhammer, Frost (le gars de Satyricon), ou encore Horgh. Son jeu hyper reconnaissable est absolument hallucinant et contribue énormément à l'impression de brutalité, de grandeur et surtout de "majestuosité" de l'album. Un grand gars, je vous le dit.

Epique comme un Immortal, majestueux comme un Emperor, authentique comme un Windir, haineux comme un Darkthrone, avant gardiste comme un Mayhem, et pourtant personnel comme pas deux, Frost est une perle du Metal Extrême ; Une sorte de "Very Best Of Norwegian Black Metal". Un résumé des sentiments que le Black Norvégien grande période peut offrir, condensé en 50 minutes de pur génie.

Impressionnant.

Les Plus :

- Un style inimitable et un feeling très Black Metal
- Le chant écorché vif de Grutle
- Le jeu bluffant de Trym
- Bourré de petites expérimentations
- Ambiance viking de folie
- ça marche aussi bien en live qu'en studio

Les Moins :

Enslaved ne s'embarrasse pas de "moins".

(0) Modifier l'article
par Int, le 21 mars 2009
Voir toutes les chroniques de Int


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 3 commentaires précédents
Mais non quoi :nerd: 'Fin y'a dix fois plus d'arrangements sur Anthems que sur Frost, et certainement plus de couches de grattes. Me dis pas que c'est la prod que tu trouves mauvaise?
dim. 22 mars 09- 18:12  
Non, ce sont les compositions qui sont brouillonnes.

Enslaved, j'aime surtout les albums plus atmosphérique. En black, ils sont moins convaincants qu'Emperor et Frost n'est pas un chef d'oeuvre non plus.

dim. 22 mars 09- 21:08  
Mmh... mouais.

Question de ressenti tout ça. Y'a un feeling de taré sur Frost.

dim. 22 mars 09- 22:23  


Frost - Infos

Voir la discographie de Enslaved
Infos de Frost
acheter sur Amazon
Sortie : août 1994
Genre : Black Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Frost (02:52)paroles de Frost
2. Loke (04:21)paroles de Loke
3. Fenris (07:16)paroles de Fenris
4. Svarte Vidder (08:43)paroles de Svarte Vidder
5. Yggdrasil (05:23)paroles de Yggdrasil
6. Jotunblod (04:07)paroles de Jotunblod
7. Gylfaginning (05:31)paroles de Gylfaginning
8. Wotan (04:12)paroles de Wotan
9. Isöders dronning (07:45)paroles de Isöders dronning
écouter : Ecouter l'album



Enslaved

Albums chroniqués :
Chronique de Axioma Ethica Odini
Axioma Ethica Odini
2010

Chronique de Frost
Frost
1994

Enslaved
Enslaved
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Sideshow Symphonies
Sideshow Symphonies
2005

Chronique de La Masquerade Infernale
La Masquerade Infernale
1997

Arcturus
Arcturus
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Age of Nero
The Age of Nero
2008

Satyricon
Satyricon
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Likferd
Likferd
2003

Chronique de 1184
1184
2001

Chronique de Arntor
Arntor
1998

Windir
Windir
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Pagan/Folk
Origine : Norvège


Darkthrone
Darkthrone
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts: