Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Salomé - The Seventh Veil

Chronique de Salomé - The Seventh Veil

Xandria  - Salomé - The Seventh Veil (Album)

 3 
10

Salomé - The Seventh Veil



Xandria est un groupe de métal symphonique/power métal originaire d’Allemagne. En 2007 paraît leur 4ème album studio: Salome the 7th Veil. Le line up comprend alors Marco Heubaum à la guitare, mais principalement à la composition, qui collabore avec la chanteuse Lisa Schaphaus (aujourd’hui Lisa Middelhauve suite à son mariage avec le bassiste du groupe Nils Middelhauve), le guitariste principal Philip Restemeier, et le batteur Gerit Laam.
Ce Salome the 7th Veil n’est pas à graver dans les anales du métal symphonique selon moi. Certes, les pistes dégagent beaucoup d’énergie mais l’écoute de l’album devient très vite fatigante à cause des répétitions de chansons clones dont la structure même est redondante. Toutefois, Xandria nous offre quelques bons moments, qui sont malheureusement trop courts au milieu d’un long album de 12 pistes (qui sont loin d’être toutes nécessaires).

1/ une musique agréable à écouter, sans plus.
Salome the 7th Veil n’est qu’un album de métal symphonique parmi tant d’autres ; aucune piste n’a vraiment marqué mon esprit ou ne va révolutionner le genre. L’écoute de cette musique reste toutefois agréable : Beware, Only for the stars in your eyes, Sleeping dogs lie et On my way dégagent une grande énergie et donnent la pêche. Only for the stars in your eyes me donne presque envie de chanter avec les chœurs sur le refrain, c’est dire ! À écouter le matin d’une oreille distraite en route pour le travail ou lors d’une séance de sport afin de se motiver, mais d’une oreille distraite seulement. Il m’est en effet difficile d’écouter l’album d’une traite du début à la fin (contrairement à mon habitude) : la musique devient indigeste à la longue à cause des mélodies répétitives.

2/ des pistes clones qui tirent en longueur
Firestorm et Emotional Man, A new Age et Vampire sont plus ou moins des duplicatas. La redondance se fait sentir quand je considère l’album dans sa globalité mais aussi certaines pistes isolément : Save my life, Vampire, mais surtout Salomé sont répétitives tant au niveau de la structure des paroles que de la mélodie. Heureusement la guitare du talentueux Philip Restemeier et la batterie du tout aussi talentueux Gerit Laam sont là pour relever le niveau et se détachent de ce fond monotone. Je suis sur le point de zapper la piste Salomé quand, à la minute 3’27, Philip  Restemeier nous offre un de ses supers solos. Je me dis « ça y ai, ça va enfin décoller ! Et puis non. Le rythme retombe et moi dans l’ennui avec. Le même faux espoir se produit sur A new Age : le break de Liza qui narre une strophe d’une voix menaçante « I am the insect inside your mind, The buzzing noise that you can’t find, Over your shoulder, inside your head…» est un des moments que j’ai apprécié dans l’album, mais ça reste qu’un moment, éphémère.

3/ de bonnes petites trouvailles tout de même
L’album contient tout de même de bons breaks et de belles petites trouvailles comme par exemple les influences orientalistes de la mélodie de Sisters of the light et de Salomé ou la « dance of the seven veils », ou encore le costume de Lisa sur la couverture de l’album. Le growl de cette dernière sur Firestorm « I will burn you » est surprenant, et digne des chanteuses de black métal les plus connues (je pense notamment à la nouvelle chanteuse d’Arch Enemy). Enfin, la ballade the wind and the ocean est jolie: un simple piano/voix accompagné par le son des vagues.
L’album se termine sur On my way qui me fait beaucoup penser au beau Euphoria de l’album suivant : Neverworld’s end, bien meilleur que ce Salome the 7th Veil. Le groupe connait un changement de line up après l’enregistrement de cet album : Lisa quitte le groupe. Elle laisse ainsi Marco Heubaum composer seul et Manuela Kraller chanter à sa place. Ce qui a pour résultat le très bon Neverworld’s end. (je ne fais que constater, je n’établis pas de lien de cause à effet. Libre à vous de le faire)
Track list de Salome the 7th Veil: 1/Save my life 2/Vampire 3/Beware 4/Emotional man 5/Salomé 6/Only for the stars in your eyes 7/Firestorm 8/A new age 9/The wind and the ocean 10/Sisters of the light 11/Sleeping dogs lie 12/On my way

(0) Modifier l'article
par Waifai, le 27 février 2015
Voir toutes les chroniques de Waifai


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 3 
10
Waifai
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Salomé - The Seventh Veil - Infos

Voir la discographie de Xandria
Infos de Salomé - The Seventh Veil

Sortie : 25 mai 2007
Genre : Métal Symphonique
Label : Drakkar Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Save My Life (3:56)paroles de Save My Life
2. Vampire (4:31)paroles de Vampire
3. Beware (3:21)paroles de Beware
4. Emotional Man (4:03)paroles de Emotional Man
5. Salomé (6:11)paroles de Salomé
6. Only For The Stars In Your Eyes (3:17)paroles de Only For The Stars In Your Eyes
7. Firestorm (4:50)paroles de Firestorm
8. A New Age (3:37)paroles de A New Age
9. The Wind And The Ocean (3:24)à écouter en premierparoles de The Wind And The Ocean
10. Sisters Of The Light (3:37)paroles de Sisters Of The Light
11. Sleeping Dogs Lie (4:11)paroles de Sleeping Dogs Lie
12. On My Way (3:51)paroles de On My Way
écouter : Ecouter l'album

Xandria

Albums chroniqués :
Chronique de Sacrificium
Sacrificium
2014

Chronique de Salomé - The Seventh Veil
Salomé - The Seventh Veil
2007

Xandria
Xandria
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal symphonique
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Epica
Epica
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Moonbathers
Moonbathers
2016

Chronique de Lucidity
Lucidity
2006

Delain
Delain
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts: