Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Saints Of Los Angeles

Chronique de Saints Of Los Angeles

Mötley Crüe  - Saints Of Los Angeles (Album)

 9 
10

Le grand retour



Celà faisait 11 ans que l'on n'avait pas eu un album studio du Crüe avec son line-up légendaire; Tommy Lee n'apparaissait pas, en effet, sur l'album "New tatoo". Alors vous pensez bien qu'après les concerts d'anthologie immortalisés sur le dvd et double cd "Carnival of sins", on attendait avec impatience de voir où en était le groupe.

Hé bien, tuons le suspens dans l'oeuf (bien que de toute façon, je vous connais, vous avez regardé la note avant même de lire la chronique), cet album est une véritable tuerie. Il faut tout d'abord noter que ce disque est la version audio de l'autobiographie du groupe intitulé "The dirt", véritable best seller dans le monde des livres consacrés au rock.
Mais que va donc nous proposer Mötley Crüe en 2008, après un "Generation swine" très moderne et un "New tatoo" très rock and roll? Hé bien, après une intro plutôt inquiétante ("L.A.M.F.") où l'on entend vaguement un discours de Vince Neil se terminant par un tonitruant "Welcome to Los Angeles", on est mis dans le bain avec l'imparable "Face down in the dirt": une courte intro à la basse et ça déboule à 100 à l'heure, on retrouve le Crüe de la grande époque (les 80s), mais avec une légère touche de modernité, bien moins marquée quand même que sur "Generation swine". Car oui, Mötley Crüe a fait très fort en prenant le meilleur de "Dr Feelgood", à savoir un hard rock à la fois carré, précis, fun et entrainant, et en le mixant avec ce qui se fait aujourd'hui. "Down at the whisky" en est un parfait exemple, du très bon hard rock avec un refrain plus mélodique rappelant le dernier effort commun du groupe.
"Saints of Los Angeles" (la chanson) est un hymne en puissance qui pourra figurer sans honte parmi les grands classiques du groupe. Pour le refrain rassembleur de ce tube, Mötley s'est entouré de quelques potes -Josh Todd (Buckcherry), Jacoby Shaddix (Papa Roach), James Michael (Sixx:AM) et Chris Taylor Brown (Trapt)- et c'est pourquoi cette chanson est sous-titrée "gang vocal version".
Toujours une légère pointe de modernité dans le refrain de "MF of the year", un mid-tempo assez lourd. Le groupe montre un visage moins gai sur "The animal in me", chanson traitant des problèmes de drogues de Nikki Sixx, mais on repart sur un rock'n'roll très Mötley Crüe avec "Welcome to the machine". Sur "This ain't a love song", le chant est déclamé, presque rapé, tandis que "White trash circus" nous propose un joli duo guitare/batterie. Cette chanson sera idéale pour faire sauter le public en concert. L'album se termine sur un "Goin' out swingin'" très rapide et festif.
Sur l'ensemble du disque, on notera une belle performance de Vince Neil, et un Mick Mars, guitariste ô combien sous-estimé, ultra efficace. Quant à Nikki Sixx et Tommy Lee, ils n'ont depuis longtemps plus rien à prouver et sont toujours aussi bons.

Avec ce "Saints of Los Angeles", Mötley Crüe a repris la place qui était la sienne, prouvant à tous qu'il restait le meilleur dans son style. Le groupe propose ce qu'il fait de mieux tout en collant à son époque. Un album qui donne la banane. Respect, messieurs.

(0) Modifier l'article
par Ronnie, le 8 septembre 2008
Voir toutes les chroniques de Ronnie


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Saints Of Los Angeles - Infos

Voir la discographie de Mötley Crüe
Infos de Saints Of Los Angeles

Sortie : 24 juin 2008
Genre : Heavy Metal, Hard Rock
Label : Motley Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. L.A.M.F. (01:23)paroles de L.A.M.F.
2. Face Down In The Dirt (03:44)paroles de Face Down In The Dirt
3. What's It Gonna Take (03:45)paroles de What's It Gonna Take
4. Down At The Whisky (03:50)paroles de Down At The Whisky
5. Saints of Los Angeles (03:40)culte !culte !paroles de Saints of Los Angeles
6. Mutherfucker of the Year (03:55)paroles de Mutherfucker of the Year
7. The Animal In Me (04:16)paroles de The Animal In Me
8. Welcome To The Machine (03:00)paroles de Welcome To The Machine
9. Just Another Psycho (03:36)paroles de Just Another Psycho
10. Chicks = Trouble (03:13)paroles de Chicks = Trouble
11. This Ain't A Love Song (03:25)paroles de This Ain't A Love Song
12. White Trash Circus (02:51)paroles de White Trash Circus
13. Goin' Out Swingin' (03:27)paroles de Goin' Out Swingin'
écouter : Ecouter l'album



Mötley Crüe

Mötley Crüe
Mötley Crüe
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Native Tongue
Native Tongue
1993

Poison
Poison
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Golgotha
Golgotha
2015

Chronique de Babylon
Babylon
2009

Chronique de Dying for the World
Dying for the World
2002

Chronique de Unholy Terror
Unholy Terror
2001

W.A.S.P
W.A.S.P
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Scream
Scream
2010

Chronique de Scream
Scream
2010

Chronique de Black Rain
Black Rain
2007

Chronique de Down To Earth
Down To Earth
2001

Ozzy Osbourne
Ozzy Osbourne
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Sonata Arctica
Sonata Arctica
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Heavy Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: