Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Erebos

Chronique de Erebos

Hate  - Erebos (Album)

 6 
10

Haine polonaise



Revenu sur le devant de la scène avec Anaclasis, Morphosis avait confirmé le statut de groupe polonais incontournable pour Hate. Hate ! Un patronyme simple, efficace, et surtout, un patronyme qui en dit long sur les motivations du groupe. Erebos marque le grand retour des polonais dans le paysage musical extrême.

En se plongeant dans ce nouvel opus, on retrouve tout ce qui fait le charme de Hate, à savoir un Death Metal presque brutal, quelque part entre Nile, Immolation ou Deicide. Les guitares sont à l’honneur, mais elle ne vient pas seule puisque la batterie, et surtout sa double pédale aura un rôle vraiment important dans le bon déroulement de ce nouvel album.
Des compos vraiment percutantes, un bon groove auquel on n’était pas forcément habitués… On pense même à Gojira sur Quintessence Of Higher Suffering ! Erebos semble être au top ! Mais avec une certaine connaissance de la scène polonaise, on verra quand même un certain manque de personnalité… Parce que ce Erebos semble tout droit sorti de la discographie de Behemoth ! Alors non, Nergal n’est pas mort, et ça ne sert à rien de profiter de ses problèmes de santé pour vouloir détrôner le grand Behemoth. Même dans le son et sa puissance on retrouve la patte de son compatriote. Alors oui, Erebos est un bon album, mais qu’y a-t-il d’intéressant à copier un groupe comme celui-là ?
Certes, depuis un petit moment, les groupes évoluent dans la même direction. Mais Hate aurait bien dû se rendre compte qu’il était impossible pour lui de rivaliser avec une pointure du genre ! Au contraire, il aurait été intéressant pour se démarquer de prendre un chemin opposé, de marquer sa personnalité à travers une musique différente, innovante. On attendait de Hate quelque chose qui nous surprenne vraiment. Au lieu de ça, on a un disque qui est bon, mais qui manque cruellement de personnalité, surtout aujourd’hui où le monde du Metal Extrême est de plus en plus sclérosé.

Même si au final, c’est toujours un plaisir de se surprendre à secouer le coup sur un titre bien violent comme Hate sait en faire, on ne retiendra pas grand-chose de ce nouvel opus par rapport aux précédents, ou même par rapport à un autre disque de Death Metal actuel. Mais ce que l’on ne pourra enlever à Erebos, c’est sa hargne bien polonaise, celle qui fait la renommée de Behemoth, mais aussi de Witchmaster, Vader ou encore Infernal War et Decapitated. Une technique imparable, des soli vraiment très bons, une puissance dévastatrice, voilà les points forts de ce nouvel opus de Hate ! On notera aussi une certaine capacité à poser les ambiances en ralentissant le tempo lorsque c’est nécessaire et on n’en demandera pas beaucoup plus.

Pour faire simple, vous l’aurez compris, en soi, l’album est vraiment bon et il a toutes les cartes en mains pour faire headbanguer le Death Metalleux de base. Mais dans un paysage extrême aussi développé, Hate aurait dû développer un peu de nouveauté pour ne pas se fondre aussi facilement dans la masse. Mais son manque de personnalité musicale le rangera sans doute au rang de groupe de seconde zone, ce qui est fort regrettable au vu du talent des polonais, mais aussi au vu de la qualité des compos !

(0) Modifier l'article
par Pit, le 14 novembre 2010
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 7 commentaires précédents
Winds of Creation...cette baffe. Leur dernier est également une tuerie cérébrale. Attendons leur retour voir s'ils ont encore une force créatrice.
dim. 14 nov. 10- 16:18  
Bah il manque deux membres déjà je crois... Pi ils avaient déjà changé de chanteur entre temps si mes souvenirs sont bons.
Pour Vader, je pense vraiment que tu ne pourra pas résister au EP The Art Of War. La meilleure prod de Vader selon moi. Pose une oreille, sincèrement.

dim. 14 nov. 10- 17:25  
Exact, The Art Of War est excellent... mais trop court, bien trop court. La Pologne est devenu un sacré vivier du metal depuis un certain temps.
lun. 15 nov. 10- 08:40  


Erebos - Infos

Voir la discographie de Hate
Infos de Erebos
acheter sur Amazon
Sortie : 15 novembre 2010
Genre : Death Metal
Label : Listenable Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Genesis (01:47)paroles de Genesis
2. Lux Aeterna (04:53)paroles de Lux Aeterna
3. Erebos (04:57)paroles de Erebos
4. Quintessence of Higher Suffering (04:45)paroles de Quintessence of Higher Suffering
5. Rinity Moons (05:57)paroles de Rinity Moons
6. Hero Cults (05:00)paroles de Hero Cults
7. Transsubstance (04:40)paroles de Transsubstance
8. Hexagony (05:25)paroles de Hexagony
9. Wrists (05:05)paroles de Wrists
10. Luminous Horizon (05:57)paroles de Luminous Horizon
écouter : Ecouter l'album

Hate

Albums chroniqués :
Chronique de Erebos
Erebos
2010

Hate
Hate
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Providence
Providence
2011

Chronique de Majesty and Decay
Majesty and Decay
2010

Chronique de Failures for Gods
Failures for Gods
1999

Immolation
Immolation
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Deicide
Deicide
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Vader
Vader
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Decapitated
Decapitated
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts: