Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Somberlain

Chronique de The Somberlain

Dissection  - The Somberlain (Album)

 9 
10

La Suéde, l'autre pays du black metal



Si pour beaucoup le mouvement le plus "pur" du black metal provient de Norvège, la scène suédoise, en ce début d'années 90, n'est pas à négliger. Si Blackheim peaufine encore son projet Diabolical Masquerade, Marduk sévit déjà dans ces steppes gelées et une autre imminence noire se meut dans l'ombre : Dissection.

Dissection, c'est avant tout Jon Nödtveidt, un jeune homme d'alors 18 ans, qui allait ébranler les fondations du black metal avec son groupe, un petit Mozart de l'extrême, dont les idées et le comportement ne seront pas au goût de tous. Profondément sataniste, il se sert de ses croyances pour donner une âme noire à sa musique, résolument glauque, sombre et malsaine. L'auditeur est rapidement happé par ces odes infernales, profondément marquées par le death metal (la Suède ayant une scène très active dans ce domaine déjà à cette époque).

Dès le premier titre, on est pris dans un tourbillon de noirceur, entre guitares incisives et plus atmosphériques, grandioses quoiqu'il en soit. Le chant de Nödtveidt se veut inquiétant, agressif, il est chargé de haine et se répand comme une marée noire. Black Horizons est une ode au black metal, même si Iron Maiden ou Black Sabbath ne sont jamais bien loin, dans les harmonies ou au détour d'un solo étrangement mélodique. Avec The Somberlain, on assiste à une véritable descente aux enfers. La forme est violente, les paroles sont cauchemardesques. Deux morceaux, deux chefs d'oeuvres. Difficile de faire mieux et même si le groupe n'arrive plus à un tel niveau, il s'en rapproche dangereusement : Heaven's Damnation est une autre charge mortelle, avec ses dernières notes à la guitare acoustique qui font froid dans le dos. Une guitare acoustique que l'on retrouve d'ailleurs fréquemment, durant des interludes qui sonnent de façon médiévale, accentuant le côté lugubre de l'ensemble.

Ainsi, usant des constructions précises du death metal, Dissection se forge un univers épique, viscéral, où la voix ne se résume jamais à un gargouillis incompréhensible. Les paroles sont intelligibles même quand le chant arrive au point de rupture, avec sa petite touche gutturale héritée du death.

Nous sommes en 1993 et Dissection révolutionne déjà un genre qui ne faisait qu'éclore. D'une richesses instrumentale rare, volontiers atmosphérique et mélodique et ce sans utiliser de clavier, le tout joué à la guitare, le groupe s'impose d'office comme un grand du genre. Ici, sur les huit morceaux (si l'on exclue les interludes mentionnés plus haut), on a presque autant d'hymnes imparables du genre, un black metal raffiné sans user et abuser d'artifices grotesques. D'un revers de main, Dissection balaye une bonne partie de la concurrence et enfonce une bonne partie de la scène norvégienne sous le fer de sa botte. The Somberlain, c'est une oeuvre en noir, donc, un chef d'oeuvre surtout. Et malgré cela, la bande à Nödtveidt fera encore mieux. Génial, tout simplement.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Un album immense, tout comme Storm of the light's bane, Dissection a un univers bien à lui et emméne très loin.

9/10 pour moi.

mer. 18 mars 09- 16:17  


The Somberlain - Infos

Voir la discographie de Dissection
Infos de The Somberlain
acheter sur Amazon
Sortie : 1993
Genre : Black Metal Mélodique
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Black Horizon (08:10)culte !culte !paroles de Black Horizon
2. The Somberlain (07:05)culte !culte !listenparoles de The Somberlain
3. Crimson Towers (00:49)paroles de Crimson Towers
4. A land forlorn (06:38)paroles de A land forlorn
5. Heaven's Damnation (04:40)à écouter en premierparoles de Heaven's Damnation
6. Frozen (03:44)paroles de Frozen
7. Into Infinite Obscurity (01:05)paroles de Into Infinite Obscurity
8. In the Cold Winds of Nowhere (04:20)à écouter en premierparoles de In the Cold Winds of Nowhere
9. The Grief Prophecy / Shadows Over a Lost Kingdom (03:29)paroles de The Grief Prophecy / Shadows Over a Lost Kingdom
10. Mistress of the Bleeding Sorrow (04:34)culte !culte !paroles de Mistress of the Bleeding Sorrow
11. Feathers Fell (00:41)paroles de Feathers Fell
écouter : Ecouter l'album



Dissection

Albums chroniqués :
Chronique de Reinkaos
Reinkaos
2006

Chronique de Storm of the Light's Bane
Storm of the Light's Bane
1995

Chronique de The Somberlain
The Somberlain
1993

Dissection
Dissection
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Suède




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Ravendusk In My Heart
Ravendusk In My Heart
1995

Diabolical Masquerade
Diabolical Masquerade
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Marduk
Marduk
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: