Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Road Salt One - Ivory

Chronique de Road Salt One - Ivory

Pain Of Salvation  - Road Salt One - Ivory (Album)

Retour Vers Le Futur



Rédiger une chronique n’est jamais chose aisée, mais la tâche se complique encore lorsqu’un groupe s’amuse à faire le grand écart entre ses albums, et le moins qu’on puisse dire, c’est que les Suédois de Pain Of Salvation ne sont pas les derniers lorsqu’il s’agit de nous déstabiliser ! Qu’on les aime ou qu’on les déteste, il faut bien leur reconnaître une qualité : l’originalité. La Suède serait-elle le sponsor officiel des groupes de la mort-qui-tue ?

Après un Be (2004) très expérimental, décrié par certains, adulé par d’autres (car sacrément barré, et très loin de ce à quoi le groupe nous avait habitué), et un Scarsick (2007), plus rentre-dedans, mais qui ne possédait peut-être pas la même fibre émotionnelle qu’auparavant, PoS (pour les intimes) revenait en 2009 avec l’EP Linoleum, laissant présager un changement de direction musicale, car plus catchy, plus… old school ! Changement confirmé avec Road Salt One (aussi appelé « Ivory »), sorti en Mai 2010.

Avant d’aller plus avant, il convient de signaler que leur précédent album mettait en quelque sorte fin à une période de troubles pour le groupe avec le départ du bassiste Kristopher Gildenlöw (frère du chanteur et membre fondateur du groupe), remplacé par Simon Andersson, et du batteur Johan Langell (à la fin de la tournée de Scarsick), remplaçé par le français Léo Margarit (Cocorico !).

Au niveau musical, Pain Of Salvation s’éloigne du Metal progressif qu’il pratiquait jusque là, et revient à des sonorités plus « chaudes ». On sent dans les compositions de ce Road Salt One une très nette influence de la scène Blues / Rock des années 1960/1970 (un titre tel que « She Likes To Hide » fait par exemple irrémédiablement penser à Jimi Hendrix), d’où un son de guitare très « crunchy » qui donne au tout une saveur délicieusement rétro. Les amateurs devraient apprécier. Le groupe ne se limite pour autant pas à cela, et nous sert également de petites perles émotionnelles (le magnifique « Sisters », dans lequel Daniel Gildenlöw livre une prestation tout juste renversante et « Where It Hurts », plus couillu, mais tout aussi poignant), sans compter la petite curiosité de milieu d’album, le grand-guignolesque « Sleeping Under The Stars »…

Cependant, tout n’est pas rose, Daniel Gildenlöw ayant fait le pari plutôt osé d’obtenir un son vintage en utilisant du matériel moderne. Si la chose réussit plutôt bien aux morceaux les plus calmes, les plus agressifs peuvent parfois manquer de clarté, ce qui, sans gâcher l’expérience, est assez dommage…

En définitive, si Road Salt One peut faire figure d’ovni dans la discographie de Pain Of Salvation, ce n’en est pas moins une excellente surprise. Malgré ses quelques défauts, l’album est convaincant et très plaisant dans son ensemble, même si ce virage musical ne plaira pas forcément à tout le monde…

Messieurs, nous attendons avec impatience la sortie du deuxième volet !



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Road Salt One - Ivory - Infos

Voir la discographie de Pain Of Salvation
Infos de Road Salt One - Ivory
acheter sur Amazon
Sortie : 17 mai 2010
Genre : Metal Progressif
Label : InsideOut Music
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. No Way (5:28)à écouter en premierparoles de No Way
2. She Likes to Hide (2:57)à écouter en premierparoles de She Likes to Hide
3. Sisters (6:15)culte !culte !paroles de Sisters
4. Of Dust (2:32)culte !culte !paroles de Of Dust
5. Tell Me You Don't Know (2:42)à écouter en premierparoles de Tell Me You Don't Know
6. Sleeping Under the Stars (3:35)paroles de Sleeping Under the Stars
7. Darkness of Mine (4:17)à écouter en premierparoles de Darkness of Mine
8. Linoleum (4:55)paroles de Linoleum
9. Curiosity (3:33)paroles de Curiosity
10. Where It Hurts (4:51)à écouter en premierparoles de Where It Hurts
11. Road Salt (3:00)culte !culte !listenparoles de Road Salt
12. Innocence (7:15)paroles de Innocence
écouter : Ecouter l'album



Pain Of Salvation

Albums chroniqués :
Chronique de Road Salt One - Ivory
Road Salt One - Ivory
2010

Pain Of Salvation
Pain Of Salvation
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Metal Progressif
Origine : Suède

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Dream Theater
Dream Theater
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Iconoclast
Iconoclast
2011

Chronique de Paradise Lost
Paradise Lost
2007

Symphony X
Symphony X
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Storm Within
The Storm Within
2016

Chronique de Glorious Collision
Glorious Collision
2011

Evergrey
Evergrey
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal Progressif
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Grace Decapitated
The Grace Decapitated
2009

Ellipsis
Ellipsis
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal Progressif
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de The Incident
The Incident
2009

Chronique de Fear Of A Blank Planet
Fear Of A Blank Planet
2007

Porcupine Tree
Porcupine Tree
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Metal Progressif
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

To-Mera
To-Mera
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metal Progressif
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Book of Dreams
Book of Dreams
2008

Vaiddreams
Vaiddreams
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metal Progressif
Origine : France

Rapports de concerts: