Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de I Am

Chronique de I Am

Armagedda  - I Am (EP (Maxi))

Tant que subsistera la haine...



En dépit d’une époque prônant l’ouverture et à la mixité des styles, où le Black Metal est plus que jamais assujetti aux triturations expérimentales en tout genre, tendant à devenir l’un des arts métalliques les plus ouverts et évolutifs, rompant inexorablement avec la plupart des codes anti-progressistes dans lesquels ses principaux instigateurs l’avaient pourtant cloisonné (ayant eux-même emprunté d‘innombrables chemins qui les ont depuis longtemps conduit vers de nouveaux cercles infernaux), il n’est parfois pas si désagréable de s’en remettre aux valeurs de base, sans fureter d‘autre sensation que celle d’une putrescente décharge auditive, suintant la crasse et le blasphème.

S’étant immolé dans les abysses souterrains desquels ils avaient surgi en 1999, peu après la parution de l’excellent Ond Spiritism: Djæfvulens Skalder de 2004, ces ferrailleurs d’un archaïsme sonore acharné devenu de nos jours obsolète pour certains, ont néanmoins vomi quelques impiétés à l’aube de l’ancienne décennie, parmi lesquelles trois albums et quelques splits dont la rudimentarité harmonique, leur a valu une franche dévotion de la part d’une poignée d’irréductibles défenseurs d’un aspect résolument figé de l’art noir.

Six ans après la disparition de cette entité suédoise, Nordvis Produktion dépoussière avec ce maxi, quatre morceaux inédits datant de 2001 et 2002. Un moyen pour les quelques fans subsistants d‘étoffer leur collection, et pour les plus curieux de parfaire leurs connaissances. Il semble toutefois opportun d’établir une distinction significative entre l’album posthume Ond Spiritism, qui révéla un groupe proprement transfiguré, ayant pris son envol pour les sphères occultes d’un Black Metal dépressif ultra malsain aux relents orthodoxes, et la période l’ayant précédé, durant laquelle le groupe calqua quasi-systématiquement son expression sur celle de Darkthrone.

Rien d’étonnant donc, à ce que l’on ne ressente ici rien d’autre qu’une expression immuablement coupée de toute velléité évolutive. Juste une volonté sincère de produire une musique laide, froide, haineuse, rampante et perfide, telle que la pratiquait les norvégiens, notamment sur Panzerfaust. Même sentiment de spontanéité instinctive et de pulsion primaire, même atmosphère souillée à l’extrême, même production abrasive et minimaliste exhalant l’odeur de la rouille et de la moisissure, même sensation de crudité sauvage et dépravée, et enfin, même manière d’égrainer à l’infini ces riffs glaciaux, que viennent régulièrement combattre ces incursions typiquement "thrashisantes".
Malgré l’exécution sommaire de ces chants hautement corrosifs, les ambiances sont bien au rendez vous, et Armagedda joue sur des climats pourrissants, s’évertuant à instaurer un malaise pour le moins oppressant de par l’ajout de riffs dissonants et répétitifs, en particulier sur Den Skrivna Eskatologin et le décharné et maladif Cold Eon, ou en faisant tournoyer d’insidieuses mélodies suicidaires, comme en témoigne le sinistre et mélancolique I Am.

En somme, bien qu'il n’y ait strictement rien ici qui puisse soulever l’enthousiasme des foules et déchaîner les ardeurs, surtout à l’heure actuelle, il est tout de même foutrement plaisant de s‘immerger de temps à autres dans une authenticité brute et sans fioritures.
Quoi qu’il en soit, c’est avec conviction que ces gardiens d’un certain obscurantisme artistique ont témoigné quelques années durant de leur passion, et ce I Am, à défaut d’être mémorable, contribue à maintenir incandescentes les braises profanatrices d’une certaine conception d’un art inaltérable et insurrectionnel.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




I Am - Infos

Voir la discographie de Armagedda
Infos de I Am
acheter sur Amazon
Sortie : 6 août 2010
Genre : Black Metal
Label : Nordvis Produktion
EP (Maxi)

Playlist :
1. Den Skrivna Eskatologin (06:22)
2. De Vanhelgade (06:24)
3. I Am (05:27)
4. Cold Eon (05:20)
écouter : Ecouter l'album



Armagedda

Albums chroniqués :
Chronique de I Am
I Am
2010

Armagedda
Armagedda
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Black Metal
Origine : Suède




Groupes en rapport


Watain
Watain
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Salvation
Salvation
2003

Funeral Mist
Funeral Mist
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Blasphème
Blasphème
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Heavy Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège