Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Nattfödd

Chronique de Nattfödd

Finntroll  - Nattfödd (Album)

 8 
10

Né de la nuit ...



Le tonnerre gronde, la pluie tombe en surface. Le sol tremble, comme secoué d'un mal qui tire ses racines des plus profondes entrailles de notre monde. Au loin une rumeur presque imperceptible agite les fondements de la Terre. Cette rumeur c'est celle des trolls finlandais qui dansent frénétiquement autour dune idole grossièrement taillée dans la pierre, loin en dessous du royaume des hommes, dans leurs cavernes infernales. Aujourd'hui les trolls sont contents car ils ont achevé leur tout nouvel opus - « Né de la nuit » -, ce qui est, selon eux, une parfaite occasion de faire la 365e fête de l'année. Leur troisième album intitulé « Nattfodd » (à prononcer avec un grognement hostile) voit donc le jour en cette sombre et belle année 2004, l'histoire de nous en re-balancer plein les tympans (il a depuis été prouvé scientifiquement que cette membrane n'existe pas chez les trolls).


Dès le très prometteur « Midnattens Widunder » (1999) les musiciens nous avaient bercé l'oreille à coups de rythmiques énergiques et de mélodies enthousiastes. Avec ce troisième opus, attendez-vous donc à une musique plus coriace et festive que jamais ! Guitares saturées et claviers fantaisistes sont au rendez-vous, au même titre que grognements agressifs et bruitages atmosphériques : que demander de plus ? Allez savoir et laissez-vous posséder par une musique qui ne se pose aucunes limites, jouée par des musiciens qui ne semblent jamais se fatiguer – portés par une euphorie bestiale ; exaltation des pulsions primaires de l'être humain : faire la fête. Et si la musique de Finntroll peut, à premier abord, ne vous évoquer qu'une vulgaire soupe à la bière, et bien que le diable vous emporte ! Peut-être vos oreilles ne sont-elles point assez pointues et vos chaires point assez poilues pour apprécier ce genre de musique.

La musique des Finlandais est certes un peu rustre, mais aucunement grossière et jamais vulgaire. Après tout, quoi de plus subtil et de plus malin qu'un troll ? Mouais, la liste est longue, ok. Mais seriez-vous surpris si on vous disait qu'en réalité derrière ces créatures à l'apparence repoussante se cachent de véritables musiciens, et humains par dessus le marché ! En effet, les gars de Finntroll ont un style bien à eux qui se construit autour d'un duo infernal entre guitares et clavier ; duo qui est surement le secret de l'alchimie heureuse de cet album. Bien sur, des longues pièces contemplatives de Moonsorrow aux titres directs d'Ensiferum cette alchimie est très rependue, mais aucun d'eux ne possèdent cette touche de folie propre à Finntroll. Cette touche de folie qui est l'essence même de cet opus ; « Nattfodd » est donc une œuvre sans prétention, avec une pointe d'humour, et à prendre tout à fait au sérieux.


Ainsi Finntroll nous dévoile son univers féérique et déjanté au travers d'un Folk metal festif au plus haut point et d'une imagerie sans pareil ; le design et l'artwork de « Nattfödd » ont d'ailleurs étés conçus entièrement par les membres du combo. Dans chacun des dix titres endiablés de cet album le clavier mène la danse, secondé par toute une ribambelle d'instruments traditionnels tels que l'accordéon ou la flûte – combinaison très courante dans le style. De cette manière pièces profondément épiques (« Nattfödd »), morceaux diablement festifs (« Fiskarens Fiende ») et hymnes tout à fait décalés (« Trollhammaren ») se succèdent dans un carnaval de grognements et d'orchestrations trollesques menées avec brio ; le tout dans un style qui, dans la forme, s'apparente évidemment à celui de leurs confrères de Moonsorrow – mais dans une optique bien moins méditative et progressive. Ben ouais, pour Finntroll pas besoin de seize minutes quarante-cinq pour faire passer le message, alors ça y va franco !

Vous l'aurez constaté : Finntroll et Moonsorrow sont souvent comparés dans les critiques, ce qui va de sois étant donné que « Trollhorn » le claviste du groupe n'est autre que Henri Sorvali – guitariste de Moonsorrow ; ajoutez à cela que les deux grosses têtes monopolisent presque à eux deux la scène Folk metal finlandaise ! Cela explique évidemment la relative proximité entre les œuvres de ces derniers, bien que nous ayons noté que leur approche du metal se révèle bien différente.

« Natfödd » s'achève alors sur « Rök », pièce acoustique sobre et sereine qui laisse l'auditeur sur un sentiment calme et apaisant – un peu comme quand on se met au lit après une bonne cuite, et que toutes sortes d'images nous traversent la tête, rappelant les meilleurs moments de la soirée qui s'achève ... Ainsi se clôt cet excellent opus, fruit du groupe le plus charismatique du Folk metal. Un album très représentatif d'une musique qui, de Equilibrium à Svartsot ne cesse de se retrouver sous divers aspects dans les compositions de tout jeunes groupes. Ainsi se termine « Nattfödd » - né de la nuit – chef-d'œuvre de folie et synthèse époustouflante de musique folklorique et de metal.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Nattfödd - Infos

Voir la discographie de Finntroll
Infos de Nattfödd
acheter sur Amazon
Sortie : 19 avril 2004
Genre : Folk Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Vindfärd / Människopesten (05:36)paroles de Vindfärd / Människopesten
2. Eliytres (03:46)paroles de Eliytres
3. Fiskarens Fiende (03:47)écouterlistenparoles de Fiskarens Fiende
4. Trollhammaren (03:33)écouterlistenparoles de Trollhammaren
5. Nattfödd (04:51)écouterparoles de Nattfödd
6. Ursvamp (02:03)listenparoles de Ursvamp
7. Marknadsvisan (02:00)paroles de Marknadsvisan
8. Det Iskalla Trollblodet (03:54)listenparoles de Det Iskalla Trollblodet
9. Grottans Barn (04:37)listenparoles de Grottans Barn
10. Rök (02:23)paroles de Rök
écouter : Ecouter l'album



Finntroll

Albums chroniqués :
Chronique de Ur Jordens Djup
Ur Jordens Djup
2007

Chronique de Nattfödd
Nattfödd
2004

Finntroll
Finntroll
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de One Man Army
One Man Army
2015

Chronique de From Afar
From Afar
2009

Chronique de Victory Songs
Victory Songs
2007

Chronique de Dragonheads
Dragonheads
2006

Ensiferum
Ensiferum
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Korpiklaani
Korpiklaani
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Concerts:
Rapports de concerts:

Eluveitie
Eluveitie
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Pagan/Folk
Origine : Suisse

Rapports de concerts:

Moonsorrow
Moonsorrow
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Armageddon
Armageddon
2016

Chronique de Sagas
Sagas
2008

Chronique de Turis Fratyr
Turis Fratyr
2005

Equilibrium
Equilibrium
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Pagan/Folk
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Ravnenes Saga
Ravnenes Saga
2007

Chronique de Ravnenes Saga
Ravnenes Saga
2007

Svartsot
Svartsot
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Pagan/Folk
Origine : Danemark