Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Formation of Damnation

Chronique de The Formation of Damnation

Testament  - The Formation of Damnation (Album)

 7 
10

Un retour encourageant....



Après un long silence de 9 ans, Testament effectue son retour en 2008 avec un nouvel album The formation of damnation, le premier pour le label Nuclear Blast. Les Américains restent une référence du thrash metal, et on peut dire que cet album, était attendu avec grande impatience. Quelques changements de line-up sont intervenus depuis l'acclamé dernier opus The gathering, sorti en 1999. Les "historiques" Alex Skolnik (guitare) et Greg Christian (basse) sont revenus au bercail, ainsi que Paul Bostaph (Forbidden, Slayer), qui avait déjà fait partie du groupe à plusieurs reprises, notamment au début des années 90. Le casting était donc parfait pour frapper un grand coup et se rappeler aux bons souvenirs des metalleux de tous poils.

Premier constat, les onze titres de cette nouvelle réalisation constituent un ensemble très homogène. Mais ce qui pourrait apparaître comme une force se transforme en faiblesse. En effet, peu de morceaux sortent réellement du lot. L'intro "For the glory of..."et son développement "More than meets the eye" impressionnent pourtant d'entrée de jeu. Mais la suite se montre un peu avare en moments forts. On retiendra surtout "The persecuted won't forget" et son riff galopant, ou encore "F.E.A.R" et son refrain très performant. Mais le reste demeure un petit cran en dessous des espérances.

Alex Skolnick symbolise à lui seul ce léger sentiment de frustration. Alors que le bonhomme nous a toujours régalé d'excellents solis tout au long de sa carrière, il ne se montre pas aussi à son aise qu'à l'accoutumée. Ces interventions ont parfois du mal à s'intégrer aux compositions, à tel point qu'elles semblent parfois avoir été jouées sur fond vert et ajoutées en dernière minute au montage final. Il faut attendre le décidément excellent "F.E.A.R" pour retrouver tout le panache du guitar hero lors d'un épique solo en deux temps.

Ces comparses se montrent nettement plus fringants. Débarrassé de ses problèmes de santé et en pleine possession de ses moyens, Chuck Billy délivre une prestation haut de gamme et marque ce disque de son empreinte vocale. Il a en plus le bon goût de ne pas trop abuser d'un registre death, parfois trop systématique sur Demonic et The gathering. "The formation of damnation" est le seul titre intégralement chanté ainsi et ne s'en trouve pas meilleur pour autant, bien au contraire. Quant à Eric Peterson, Greg Christian et Paul Bostaph, ils donnent une assise rythmique imparable à cet album. Christian nous gratifie même d'une délicieuse intro de basse façon "Souls of black" sur la dernière plage "Leave me forever". Dommage que ce titre ne tienne pas ses promesses initiales, à l'instar de l'album en fait.

Non pas que The formation of damnation soit mauvais, loin de là...Il recèle quelques perles et montre que les vieux briscards de Testament savent toujours thrasher avec efficacité. Mais il lui manque le petit supplément d'inspiration dans l'écriture qui le propulserait à une hauteur stratosphérique.

PS : La version digipack et son making of en bois s'avèrent hautement dispensables.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 7 
10
Gandalflegris
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

The Formation of Damnation - Infos

Voir la discographie de Testament
Infos de The Formation of Damnation
acheter sur Amazon
Sortie : 29 avril 2008
Genre : Thrash Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. For the Glory of (01:12)culte !culte !paroles de For the Glory of
2. More than Meets the Eye (04:31)culte !culte !listenparoles de More than Meets the Eye
3. The Evil has Landed (04:44)paroles de The Evil has Landed
4. Formation of Damnation (05:09)paroles de Formation of Damnation
5. Dangers of the Faithless (05:48)paroles de Dangers of the Faithless
6. The Persecuted Won't Forget (05:49)à écouter en premierparoles de The Persecuted Won't Forget
7. Henchman Ride (04:01)paroles de Henchman Ride
8. Killing Season (04:53)paroles de Killing Season
9. Afterlife (04:14)paroles de Afterlife
10. F.E.A.R. (04:47)culte !culte !paroles de F.E.A.R.
11. Leave Me Forever (04:28)paroles de Leave Me Forever
écouter : Ecouter l'album

Testament

Testament
Testament
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

The Gathering
The Gathering
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Pays-Bas


Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Seven Years...
Seven Years...
2009

Chronique de Beyond the Mirrors
Beyond the Mirrors
2008

Broken Mirrors
Broken Mirrors
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : France


Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Blunt Force Trauma
Blunt Force Trauma
2011

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Cavalera Conspiracy
Cavalera Conspiracy
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts: