Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Exordium

Chronique de Exordium

After Forever  - Exordium (EP (Maxi))

Il y a une vie après Mark Jansen !



Beaucoup se demandaient ce qu'allait devenir After Forever après le départ de Mark Jansen, sont principal compositeur. Pour les fans de l'époque, l'avenir était clairement situé chez Epica, After Forever étant destiné à mourir lamentablement. Pourtant, le groupe profitera de sa tournée en première partie de Nightwish (à qui ils piquèrent la vedette quelques fois) pour présenter le nouveau guitariste, Bas Maas et pour interpréter une petite reprise de Iron Maiden, The Evil That Men Do, comme pour prévenir le public d'un certain changement d'orientation.

Exordium, dans son édition CD+DVD est un produit magnifique, un digibook soigné avec un livret conséquent, dans les tons bleus pastels. Un EP qui montre qu'il y a une vie après Mark Jansen car le style, sans changer radicalement, s'est considérablement affiné. La production s'est également améliorée, ce qui permet d'apprécier au mieux la musique dispensée le long des six pistes. Plus posée, plus mélodique, elle s'écarte des tracs gothiques que l'on retrouvait sur les deux premiers opus et se dirige vers quelque chose de plus facile d'accès sans pour autant sombrer dans le quelconque.

On reconnait toujours instinctivement le groupe. Cependant, le chant de Floor Jansen (mazette ! Quelle belle femme !) ne cherche pas forcément le timbre soprano, la voix est souvent plus claire et on gagne énormément en compréhension. Elle se retrouve à même de véhiculer bien mieux les émotions que par le passé, ce qui permet de dégager plus d'émotions (le magnifique My Choice valide à lui seul l'achat de cet EP). Ainsi, After Forever franchit un palier aussi bien au niveau de la composition qu'au niveau de l'interprétation et se détache du format angoissant du style figé, comme pouvait le faire craindre le diptyque Prison Of Desire/Decipher.

On retrouve également la reprise de Maiden mentionnée plus haut. Si elle reste gentiment sympathique, on peut regretter quelle perde toute son énergie live. Pour ceux qui y étaient en 2002, After Forever avait atomisé l'Elysée Montmartre avec et là, la claque ne vient pas franchement et c'est dommage, comme un coup d'épée dans l'eau. Une autre reprise figure également au casting de cet EP, One Day I'll Fly Away, originellement interprétée par Randy Crawford et chantée par Nicole Kidman dans Moulin Rouge. Là, Floor (mazette ! Quelle... oh, déjà dit) se l'approprie complètement, tout comme le restant du groupe d'ailleurs. On reconnait bien l'original et on sent la marque After Forever dessus, par l'utilisation des claviers et de la guitare, jusqu'au final qui monte en puissance d'un coup, pour notre plus grand bonheur.

Exordium est une belle mise en bouche avant l'album Invisible Circles. Pas parfait, parfois aléatoire dans sa qualité globale, trop court, il en devient même frustrant. Mais After Forever prouve qu'il n'est pas mort et que sa nouvelle formation, ainsi que son orientation, tiennent parfaitement la route. Un peu déconcertant pour les fans des deux premiers disques, mais en quelques écoutes, le voilà complètement apprivoisé. Un bien joli produit, pas simplement un bouche-trou.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Exordium - Infos

Voir la discographie de After Forever
Infos de Exordium
acheter sur Amazon
Sortie : 17 octobre 2003
Genre : Metal Symphonique
Label : Transmission
EP (Maxi)

Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Line Of Thoughts (2:15)paroles de Line Of Thoughts
2. Beneath (4:52)à écouter en premierparoles de Beneath
3. My Choice (4:53)culte !culte !paroles de My Choice
4. Glorifying Means (5:00)paroles de Glorifying Means
5. The Evil That Men Do (4:50)paroles de The Evil That Men Do
6. One Day I'll Fly Away (4:43)à écouter en premierparoles de One Day I'll Fly Away
écouter : Ecouter l'album



After Forever

Albums chroniqués :
Chronique de Exordium
Exordium
2003

Chronique de Decipher
Decipher
2001

Chronique de Prison of Desire
Prison of Desire
2000

After Forever
After Forever
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de The Unforgiving
The Unforgiving
2011

Chronique de Mother Earth
Mother Earth
2001

Chronique de The Dance
The Dance
1998

Chronique de Enter
Enter
1997

Within Temptation
Within Temptation
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Imaginaerum
Imaginaerum
2011

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Once
Once
2004

Nightwish
Nightwish
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Epica
Epica
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

The Gathering
The Gathering
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Pays-Bas

Concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: